chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
127 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Orange Goblin - Eulogy For The Damned

Chronique

Orange Goblin Eulogy For The Damned
ORANGE GOBLIN … voilà un groupe au patronyme intriguant, qu’on imagine Suédois et livrant son lot de riffs crassouilles à cheval sur un planeur, fringué comme un soir d’Halloween, à mi chemin entre un bouffon vert et son dérivé hobgoblin de la maison des idées. Alors ORANGE GOBLIN ? Super bouffons du stoner ? D’origine anglaise déjà, gargouilles de Londres veillant sur le sort de concitoyens favorables à la défonce sur fond de heavy metal depuis 1995 sous le nom de OUR HAUNTED KINGDOM. Les influences doom des trois premières pintes ne squattant même plus le fond d’un cocktail stoner rock énergique et burné, signalons le caméo d’un certain John Garcia (KYUSS) sur deux titres de leur album « Coup De Grace » (2002) pour situer l’affaire, « Eulogy For The Damned » ayant mis pas moins de cinq ans à débarquer dans les bacs.

Back to the basics avec de la bonne came de seconde main faisant son petit effet à grand renfort de références à peine voilées aux monsters of rock BLACK SABBATH (pour la lourdeur rythmique) et THIN LIZZY (pour les refrains catchy, « Save Me From Myself » en tête de gondole), sans oublier MÖTÖRHEAD pour une « The Fog » creusant le sillon d’un heavy metal joué en mode moissonneuse (houblon !) batteuse (le revers douloureux d’un abus de blondes à 14,5 degrés, aie !). On retrouve même les délires lead d’un THE SWORD au démarrage d’une « Acid Trial » heavy as fuck, ORANGE GOBLIN s’assurant tout de même d’un maintien tout azimut sur les rails d’un stoner puissant ne souhaitant pas s’affranchir des gimmicks du genre. Bien servi par une production presque trop clean de Jamie Dodd, « Eulogy For The Damned » a pour seul vice de fabrication son refus d’emprunter des chemins de traverse, même à cinq coups d’accélérateur d’une autoroute vers cet enfer rock (« The Bishop Wolf ») parfois trop propre sur lui (« Return To Mars »). Le chant goudronneux de Ben Ward peut également prêter à caution, surtout pour qui garde en mémoire les prouesses du plus électrique Dave Wyndorff chez MONSTER MAGNET mais pour le reste, force est de constater que ça mule suffisament (« Red Tide Rising ») pour convaincre l’auditeur ocasionnel de payer sa tournée. Reste un groupe plaisant qui, s’il risque de ne convaincre qu’à moitié les plus aventureux du stoner qui roule en buvant de la mousse, donne sans doute la pleine mesure de son talent sur les planches. A vérifier le 15 juin, sur la Hank 3 stage du Hellfest !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Orange Goblin
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs : (1)  8/10
Webzines : (17)  8.19/10

plus d'infos sur
Orange Goblin
Orange Goblin
Stoner - 1995 - Royaume-Uni
  

tracklist
01.   Red Tide Rising
02.   Stand for Something
03.   Acid Trial
04.   The Filthy & the Few
05.   Save Me from Myself
06.   The Fog
07.   Return to Mars
08.   Death of Aquarius
09.   The Bishops Wolf
10.   A Eulogy for the Damned

Durée : 50:56

line up
parution
13 Février 2012

Essayez plutôt
The Sword
The Sword
Age Of Winters

2006 - Kemado Records
  
Fuzzgod
Fuzzgod
Meet Your Maker (Démo)

2018 - Autoproduction
  
Monster Magnet
Monster Magnet
Tab (EP)

1991 - Caroline Records / Glitterhouse Records
  
Wo Fat
Wo Fat
Live Juju : Freak Valley and Beyond (Live)

2017 - Ripple Music
  
Monster Magnet
Monster Magnet
Mindfucker

2018 - Napalm Records
  

Exodus
Force Of Habit
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique
Sadus
Swallowed In Black
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Vulture
Ghastly Waves & Battered Gr...
Lire la chronique
Nekrofilth
Worm Ritual
Lire la chronique
PPCM #30 - La Mort fait recette !
Lire le podcast
Sadus
Chemical Exposure (Illusions)
Lire la chronique
Crusadist
The Unholy Grail
Lire la chronique
God Dethroned
Illuminati
Lire la chronique
Mörbid Carnage
Glory To Satan Soldiers (EP)
Lire la chronique
METALHERTZ - Bilan 2019
Lire le podcast
Sodom
Out Of The Frontline Trench...
Lire la chronique
BLACK METAL 1995-1996 : Top 10 et Pas top 3 !
Lire le podcast
Bilan 2019
Lire le bilan
Sacrifizer
La Mort Triomphante (EP)
Lire la chronique
Municipal Waste
The Last Rager (EP)
Lire la chronique
PPCM #29 - Ces groupes "similaires à" que je préfère aux originaux
Lire le podcast
Dreadful Fate
Bringer Of Damnation (EP)
Lire la chronique
Deathawaits
Rapture Smites
Lire la chronique
Aggravator
Aggravator (EP)
Lire la chronique
Oath Of Cruelty
Summary Execution At Dawn
Lire la chronique
Les Sakrif'or 2019 (Et compo inédite de Véhémence)
Lire le podcast
Dreamlord
Disciples of War
Lire la chronique
Suppression
Repugnant Remains (EP)
Lire la chronique