chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

The Haunted - rEVOLVEr

Chronique

The Haunted rEVOLVEr
C’est quand même sympa Internet. Un vivier de connaissances, d’opinions, de fichiers…tout ça à la portée du premier venu. L’occasion rêvée pour le péquenot vivant dans un patelin de 300 habitants (vaches et moutons compris) d’exprimer sa haine du nouvel album de X, qu’il a soigneusement téléchargé 2 mois avant sa sortie et vaguement écouté une fois en mattant le dernier Disney en Div X (les métalleux sont restés de grands enfants). Il ira ensuite traîner sur le forum de Y pour hurler sa déception de la compromission musicale dans laquelle s’est fourvoyé X, tout en se félicitant au passage de sa collection de 15.000 mp3 qui lui a permis d’éviter l’achat de tant d’albums médiocres (sic…). On en connaît tous des comme ça, et je n’ai même pas grossi le trait…

Et face à cela, il y a ceux qui comme moi suivent certains groupes avec attention, et se retiennent avec peine de télécharger la nouvelle offrande musicale du groupe en question, attendant de longues semaines que le distributeur français daigne enfin amener l’album en question dans sa crèmerie favorite. Cette patience hors du commun n’empêche cependant pas de parcourir différents forums, et d’y lire des avis plus ou moins négatifs concernant des albums qu’il pourrait avoir une certaine envie d’acheter. Concernant certains de ses groupes favoris, il résistera de son mieux à tous ces commentaires désobligeants, et abordera avec une oreille aussi innocente et dépourvu de préjugés que possible l’album en question.

Et nous y voilà, le 4ème album de THE HAUNTED enfin dans les bacs, tout a été dit sur les forums pour certains mais c’est à mon tour d’y apposer un avis…Et j’aime. Ton œil avisé de lecteur (lectrice ?) aura déjà remarqué le 8/10 ornant le haut de cette page, ce qui correspond à un « Très bon album ». On est loin de la déception de l’année comme certains appellent déjà cet album…J’avoue ne pas les comprendre.

Revenons un peu en arrière : courant 2004, Marco Aro quitte pour de bon THE HAUNTED, et ho surprise Peter Dolving (chanteur sur le premier album) revient au bercail. S’ensuit une petite tournée dont une date au Fury Fest un peu décevante, et un nouveau morceau « 99 » qui ne convint pas des masses…Il est légitime de se demander ce que vaut alors ce nouvel album, et si le retour dans le giron maternel de Dolving augure d’un retour vers le style très particulier du premier album. Et bien au final je dirais oui et non. Oui, car son timbre de voix est inimitable, et même si l’on regrettera un peu le hurlement surpuissant de Marco, Dolving reste très convainquant. Oui, car au final l’album comprend un grand nombre de titres rapides qui rappellent le déferlement de « The Haunted ». Mais non, car bien entendu, en 6 ans le groupe a bien évolué, et rien n’est plus comme avant…

On a beaucoup parlé d’une orientation plus hardcore pour THE HAUNTED, et bien pas de doutes elle est bien là. De « No Compromise » à « 99 » en passant par « All Against All » ou « Who Will Decide », on retrouve des riffs en power chords caractéristiques, et surtout des chœurs sur les refrains qui feront un malheur en live. On aime ou on aime pas, mais l’évolution est bien là. Mais le coté thrash n’est absolument pas oublié, avec beaucoup de titres au tempo rapide, « Sabotage », « Sweet Relief », « Nothing Right », « Smut King » ou « No Compromise », THE HAUNTED reste une machine à tuer et le prouve. Troisième et dernière catégorie de titres, les chansons ambiancés avec une atmosphère très sombre, plus ou moins une nouveauté pour THE HAUNTED, et là je pense surtout à « Abysmal », « Burnt to a Shell » et la sublimissime « My Shadow ». Pour être honnête, j’ai encore un peu de mal avec les deux titres précités, trouvant d’une part qu’ils cassent quelque peu le rythme de l’album (« Abysmal » se trouve en 3ème position, coincé entre 3 autres titres très énergiques…), et d’autre part que le chant clair y est un peu « crispant ». Mais il n’en reste pas moins que ces titres plus posés sont l’occasion pour Anders Bjorler d’apposer des solos assez terribles, de toute façon tout ce que cet homme fait est excellent… (moi fan ? non, groupie seulement :p).

Musicalement, « rEVOLVEr » est définitivement différent de ses prédécesseurs, sachant que la touche « coucou on est des ex-AT THE GATES, tu entend ce riff, ça te rappelle le bon vieux temps n’est-ce pas ? » qu’on trouvait sur « Hollow Ground », « Shadow World » et autres « One Kill Wonder » est plus ou moins révolu, les riffs semblant au premier abord moins personnalisés, alors qu’ils sont au final simplement différents. Ce n’est donc plus le même style de rythmique, mais la paire Jensen / Bjorler fait quand même toujours des merveilles, là ou Jensen trouvera un riff de tueur sur « All Against All » ou « Nothing Right » (ce riff d’intro et de fin tout simple et tellement efficace), Anders rivalisera avec un très glauque refrain de « Liquid Burns », le pont de « 99 » ou le Slayeresque « Sabotage ». Certains pourront regretter l’évolution mais hé les gars, on est en 2004, AT THE GATES c’est fini depuis 8 ans, il est temps de passer à autre chose…
Pour ce qui est du chant, j’ai moi aussi eu du mal avec l’apport d’un chant clair sur quelques (très courts) passages, mais en y repensant, il y en avait déjà sur « In Vein », « Hollow Ground » et « Under the Surface » du chant clair…et puis bon ce n’est pas non plus KILLSWITCH ENGAGE ou SOILWORK (encore heureux..) qui callent un refrain bien commercial à chaque titre, THE HAUNTED reste un groupe de Thrashcore et le chant clair est clairement minoritaire…Et quand je dis chant clair, disons plutôt qu’il n’est juste pas hurlé contrairement au reste du temps, car Dolving ne pousse pas non plus des vocalises comme c’est la mode, heureusement…

« rEVOLVEr » est globalement très varié dans ses atmosphères, alternant comme nous l’avons vus cette composante hardcore avec la puissance du thrash, et ces quelques titres Ovnis plus glauques. L’intensité est présente tout du long, et si j’avoue parfois zapper dans mon écoute « Abysmal » et « Burnt to a Shell », je ne trouve pas un seul titre faible dans le reste. J’adore aussi bien les titres rapides qui ont une puissance démesurée grâce au chant de Dolving et à l’excellente production (un son de batterie très en avant, miam) que l’efficacité des refrains hardcore, et l’aspect oppressant de « My Shadow » clôt l’album sur une touche de noirceur bienvenue. Je vous conseille fortement l’achat de l’édition digipak limitée, qui comprend deux titres supplémentaires « Fire Alive » et « Smut King » qui sont tout aussi bons que leurs copains, et s’intègrent parfaitement à la tracklist originel. J’espère juste que vous n’êtes pas très regardant sur l’artwork, qui est assez atroce dans le genre, et que vous avez les doigts propres, parce que le livret tout en noir on y laisse vite des empreintes digitales lol.

Au final donc, pas de déception pour moi, je reste accro à ce groupe et à son talent sans mesure. Les premières écoutes peuvent déconcerter quand on connaît bien leurs précédents albums, mais évidemment vous allez vous accrocher et persévérer… et si vraiment ça ne passe pas, non je ne vous rembourse pas l’album ! :p Les joies d’Internet étant nombreuses comme nous l’avons vu en préambule, vous pouvez maintenant déposer un petit commentaire au sujet de cet album dans le cadre prévu à cet effet. Bonne écoute.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

15 COMMENTAIRE(S)

Ark Age citer
Ark Age
16/06/2008 12:51
note: 7/10
Très bon album, mais j'ai assez de mal à le finir, tout les meilleurs titres sont au début, juste après le tube All Against All, ça retombe un peu.
Dommage.
St0ne citer
St0ne
12/06/2008 16:43
note: 8/10
Super album , prod enorme qui booste les riffs geniaux des ex-At the Gatiens ainsi que la voix sublime (huhu...) de Peter Dolving
Par contre les passages claires sont relativement soulants dans la majorité

C'est loin d'etre la deception de l'année c'est clair ...
Charles citer
Charles
03/02/2007 00:41
note: 8/10
cet album est très bon, et la prod est simplement monstrueuse!!! une des meilleures que j'ai pu entendre...
Raoul citer
Raoul
09/09/2005 10:48
One Kill Wonder, de loin. d'ailleurs c'est leur meilleur après le premier, pour moi.
citer
Deadthrone (invité)
09/09/2005 4:49
Euh My shadow est oppressant dans le style de Forensic sur l'éponyme ? Paske se morceau me fout la rage et les jetons en même temps...

Sinon les avis ont l'air assez partagés sur cet album...Je suis fan absolu de Dolving (l'un des meilleurs chanteurs du monde point...en touka celui qui me booste le plus !) mais j'ai pas envie de claquer25$ pour un album mou du genou...Entre lui et OKW et THMMDI, c'est lequel qui défonce le plus ?

lkea citer
lkea
21/06/2005 16:09
note: 7/10
Je me le suis réécouté et il claque en fait Moqueur
lkea citer
lkea
19/04/2005 10:36
note: 7/10
Bien accroché au départ mais je le trouve décevant au final...
Ils aurait pu faire beaucoup mieux.
Hellswrath citer
Hellswrath
11/11/2004
note: 5.5/10
C'est marrant, on est tout les deux fans de ce groupe et pourtant nos avis s'opposent en tout sur ce groupe, interessant pour le moins, voire même un peu bizarre mais rien de plus normal finalement.
En ce qui me concerne je trouve pas du tout que cet album soit pleins d'energie, je le trouve lent (ce qui est pas un mal) mais aussi mou (ça, ça l'est), au contraire de toi je trouve les chansons avec du chant clair mieux que les autres et je trouve que la patte At The Gates est quand même assez présente...
Comme j'ai pas l'album entre les mains (je l'ai pas, ni en mp3 (effacé) ni en vrai) donc je peux pas jeter un oeil aux crédits, mais si tu ne l'a pas fait, jettes-y donc un oeil et constate que le groupe de Jensen (c'est le groupe de Jensen à la base, suffit de voir la bio du groupe sur leur site et une interview récente) jouer surtout des compos composées par un des 2 Björler en grande majorité, et ce depuis Made Me Do It (que je n'aime pas tellement non plus en fait)... ce qui m'amène au point suivant : pour moi The Haunted est toujours At The Gates... ou plutot de nouveau parceque leur 1er album est de loin le moins influencé par le groupe sus-cité... m'enfin.
Pas mon album, pas franchement mauvais mais pas celui que j'aurais aimé et qu'on était en droit d'attendre avec le retour de Dolving.
prout.
Chri$ citer
Chri$
11/11/2004
note: 8/10
moi c le contraire, autant aux premières écoutes j'étais pas transcendé plus que ça, autant à force de l'écouter ds le métro (au lecteur mp3 évidemment Moqueur) j'ai saisi tt les subtilités des compos et leur qualité...c rempli de petites mélodies qui viennent souvent appuyer le dernier refrain, et une utilisation très intéressante de la stéréo avec une guitare qui ne vient jouer qu'en fin de couplet sur une des chansons de la fin (sais plus laquel)...et Dolving est vraiment enragé ça fait plaisir, meme si je doute qu'il pourra reproduire cette performance sur scène!
Mitch citer
Mitch
11/11/2004
note: 7/10
I m'a fallu quelques écoutes pour que popol redescende: mou mou du genou et chiant à la longue. Assez décevant pour un groupe comme The Haunted, dans le même genre pas mal de jeunes groupes font beaucoup mieux...
Un bon album sans plus, je pensais qu'avec Dolving on aurait un album de la trempe de l'éponyme, mais nan....déçu....
Keyser citer
Keyser
11/11/2004
note: 8/10
Très bonne chronique qui en plus reflète parfaitement mon propre avis. Cette album est énorme et je comprends pas non plus toutes les critiques qu'on peut entendre ci et là. Y'en a qui sont jamais contents! J'espère en tout cas que nos amis suédois passeront par notre beau pays l'année prochaine.
Raoul citer
Raoul
11/11/2004
mmmmmmmmmmmh, je sais pas trop comment prendre ta chro...

enfin toujours est-il que cet album est assez bizzare pour moi vu que parfois je le trouve vraiment génial dans l'ensemble alors qu'à l'écoute d'après je me fais chier passé "99"...
donc en fait c'est surement mieux que je n'ai pas fait la chronique, ça aurait surement été pas super clair.

sinon merde, Chris, t'as même pas parlé du feat. de Lou Koller sur "Who Will Decide", c'est pas sérieux! Moqueur
Chri$ citer
Chri$
11/11/2004
note: 8/10
ben il l'a déjà fait au Fury, et ça rend clairement moins bien, vu qu'ils n'ont pas du tout le meme style de chant...j'espère qu'ils ne vont pas zapper au maximum les morceaux de "OKW" et de "THMMDI" du coup...
Manak citer
Manak
11/11/2004
Faut que j'achète l'album pour voir.

Par contre je me demande comment Peter Dolving va faire pour interpréter les morceaux où Marco était au chant, pendant les concerts
Chri$ citer
Chri$
11/11/2004
note: 8/10
oui elle est longue ma kro, mais qd on est passionné... Moqueur

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
The Haunted
Thrash new age
2004 - Century Media Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (25)  7.66/10
Webzines : (24)  7.67/10

plus d'infos sur
The Haunted
The Haunted
Thrash Metal - 1996 - Suède
  

vidéos
All Against All
All Against All
The Haunted

Extrait de "rEVOLVEr"
  
No Compromise
No Compromise
The Haunted

Extrait de "rEVOLVEr"
  

tracklist
01.   No Compromise
02.   99
03.   Abysmal
04.   Sabotage
05.   All Against All
06.   Sweet Relief
07.   Burnt To A Shell
08.   Who Will Decide
09.   Nothing Right
10.   Liquid Burns
11.   Fire Alive (bonus sur digipak)
12.   Smut King (bonus sur digipak)
13.   My Shadow

line up
voir aussi
The Haunted
The Haunted
One Kill Wonder

2003 - Earache Records
  
The Haunted
The Haunted
Live Rounds In Tokyo (Live)

2001 - Earache Records
  
The Haunted
The Haunted
Road Kill (Live)

2010 - Century Media Records
  
The Haunted
The Haunted
The Haunted

1998 - Earache Records
  
The Haunted
The Haunted
Exit Wounds

2014 - Century Media Records
  

Essayez aussi
Exmortus
Exmortus
Slave To The Sword

2014 - Prosthetic Records
  
She Said Destroy
She Said Destroy
Time Like Vines

2006 - Nocturnal Art Productions
  
Take Offense
Take Offense
Keep An Eye Out

2019 - Pure Noise Records
  
Crisix
Crisix
Against The Odds

2018 - Listenable Records
  
Nekromantheon
Nekromantheon
Rise, Vulcan Spectre

2012 - Indie Recordings
  

Déception de l'année
Lamb Of God
The Duke (EP)
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique
Sadus
Swallowed In Black
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique