chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
159 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Critical Defiance - Misconception

Chronique

Critical Defiance Misconception
Si Unspeakable Axe Records se retrouve un peu éclipsé par son parent Dark Descent Records dont les sorties death et black metal à la mode rencontrent toujours un certain succès, le label de Géorgie n'a pourtant pas à rougir face à sa maison-mère. Plus orienté thrash et classic old-school, UAR nous a ainsi offert pas mal de tueries depuis sa création. Ripper, Trenchrot, Hellish, Blood Oath, Sadistic Ritual, Laceration, Besieged, Encyrcle, Mortal Scepter, Occasvs, réédition de Eternal Dirge, on ne compte plus les claques prises et les bonnes découvertes faites grâce à lui. Alors forcément quand j'apprends qu'un nouveau groupe de thrash, chilien qui plus est, en rejoint les rangs pour la sortie de son premier longue-durée, ma curiosité est piquée comme jamais. D'autant plus avec une telle pochette qui évoque forcément Sodom !

Bingo, c'est de la bonne ! De la très très bonne, même ! Par contre, l'artwork de Misconception s'avère un poil trompeur. Critical Defiance tend en effet plus vers le thrash américain type Bay Area que l'outre-Rhin, quoique l'on peut tout de même aussi sentir du germanique et des influences Kreator sur les élans les plus sauvages. Metallica, Heathen, Exodus, Evildead, Slayer, Vio-Lence, Megadeth, voilà où le combo de Villa Alemana va surtout chercher l'inspiration, dans la fin des années 1980. Assez étonnant d'ailleurs pour une formation originaire d'Amérique du Sud, région du globe plutôt réputée pour ses combos extrêmes. N'allez toutefois pas croire que ça se traîne pour autant ici. Ça reste du thrash nom d'un foutre ! Avec son lot de tchouka-tchouka déchaîné et d'autant plus jouissif que la production naturelle sans additif et le jeu débridé du batteur confèrent aux parties rapides un aspect un peu bordélique bienvenu. Le voilà le petit côté sud-américain ! On note même quelques moments vraiment rapides et bourrins (fin de "Punished Existence" et "Pursuit of Chaos", "Misconception" dès le départ jusqu'à 1'30, quasi tout "What About You"), avec presque des blast-beats sur un "What About You" (3'13) décidément furibard. Loin de ne s'adonner qu'au skank beat, le groupe sait diversifier les rythmiques, souvent rapides et toujours d'une efficacité optimale. Pas mal de séquences au groove véloce pour des séances endiablées de 2-step, entre autres. Le batteur se montre particulièrement convaincant, proposant un jeu varié et plus intéressant que la moyenne dans le thrash. Le mec s'éclate, ça s'entend ! Pareil pour le bassiste pas timide qui place fièrement son instrument entre les guitares.

Les guitares, justement, parlons-en. Ce sont évidemment elles les tête d'affiche. Que serait un album de thrash sans sa fournée de riffs incisifs ou de solos chaotico-mélodiques au vibrato ? Il y a tout ça et bien plus sur ce Misconception délicieux. Ça riffe sévère, ça thrashe, ça groove et ça n'oublie pas la mélodie, bien au contraire, grâce à tout plein de solos (ping-pong sur "Desert Ways", "507" à 3'06, "Onset" à 3'45 et 4'20, "Pursuit of Chaos" à 1'41, etc.) et leads mélodiques savoureux (démarrage de "Spiral of Hatred, "What About You" à partir de la troisième minute, "507" à 1'40 et 2'32, "Misconception" à 0'43 ...). Les mecs s'avèrent de très bons compositeurs, proposant une balance parfaite entre violence explosive et groove pêchu soit dansant soit headbangant (un peu de mid-tempo quand même !), efficacité directe et passages plus fouillés, sur un peu moins de quarante minutes rondement menées et vite passées. Fans des années 1980, les deux Felipe nous sortent les arpèges et l'acoustique à plusieurs reprises et avec brio comme sur le break de "Spiral of Hatred" à 3'54, l'intro de "507" ou encore la fin en son clair au calme et aussi surprenante que coolos du morceau de clôture éponyme. Sûrs d'eux et preuve que le riffing proposé par Critical Defiance se place dans le haut du panier, les Chiliens nous offrent même un instrumental, "507", d'excellente facture. Pas besoin de chant quand on riffe et mélodise de la sorte !

Le combo propose d'ailleurs pas mal passages sans chant, les morceaux plutôt longs pour le style (5' en moyenne dont un "Desert Ways' d'ouverture à 6' et un "Onset" qui culmine à plus de 7') laissant assez de place pour faire parler les guitares. Pas une mauvaise chose car il faut avouer que les vocaux ne font pas partie des meilleurs atouts du quatuor. Ils ne sont pas du tout mauvais, plutôt assez quelconques, avec des sonorités rappelant un peu Tom Araya de Slayer (forcément !) en plus graves, accompagnés de temps en temps de chœurs de tough guys. En même temps, le chant n'est pas ce à quoi on fait le plus attention sur un album de thrash. Tant qu'ils ne gâchent pas l'écoute ! Rayon "accrocs", on pourra ajouter que le titre "Pursuit of Chaos" se montre un poil plus dispensable car plus générique que les autres malgré un solo remarquable.

Voilà à peu près tout ce que l'on peut reprocher à Critical Defiance. Ça et l'originalité pas vraiment d'actualité mais dont on se fiche royal quand on parle de thrash. Ça ne fait pas lourd ! Normal, on tient clairement là un des albums thrash de l'année. Une excellente découverte que ce Misconception qui nous propose un thrash metal old-school à la Bay Area rehaussé de sauce teutonne quand ça bourre le plus. Nul doute que les riffs sévèrement affûtés, les solos tout feu tout flamme, l'intensité tout en restant varié, le groove, l'efficacité, le feeling mélodique et globalement une vraie intelligence de jeu sauront séduire les amateurs du genre.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Hetone citer
Hetone
11/09/2019 16:09
note: 8.5/10
Du old school classique oui mais du old school très très bien construit.

Je veux voir cela en live ASAP.
Jean-Clint citer
Jean-Clint
05/09/2019 16:05
note: 7.5/10
Rien d'original en effet mais ça fait le boulot avec qualité, si les rythmiques sont assez banales en revanche super boulot sur les solos qui amènent un vrai plus ! Une découverte sympathique en tout cas Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Critical Defiance
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (2)  8/10
Webzines : (3)  7.5/10

plus d'infos sur
Critical Defiance
Critical Defiance
Thrash Metal - 2013 - Chili
  

tracklist
01.   Desert Ways  (6:03)
02.   Spiral of Hatred  (05:35)
03.   Punished Existence  (05:07)
04.   507 (instrumental)  (03:39)
05.   What About You  (03:44)
06.   Onset  (07:08)
07.   Pursuit of Chaos  (03:45)
08.   Misconception  (04:30)

Durée : 39:31

line up
parution
8 Février 2019

Essayez aussi
One Man Army and the Undead Quartet
One Man Army and the Undead Quartet
The Dark Epic

2011 - Massacre Records
  
Coma
Coma
Mindless

2013 - Punishment 18 Records
  
Sodom
Sodom
M-16

2001 - SPV
  
Death Angel
Death Angel
Humanicide

2019 - Nuclear Blast Records
  
Crisix
Crisix
Against The Odds

2018 - Listenable Records
  

Anthrax
Sound Of White Noise
Lire la chronique
BLACK METAL ! Le TOP de...
Lire le podcast
Division Speed
Division Speed
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2019 / The Decompomorphosis
Lire le dossier
Critical Defiance
Misconception
Lire la chronique
LORDS OF CHAOS : La Sakranalyse
Lire le podcast
Inculter
Fatal Visions
Lire la chronique
Hatriot
From Days Unto Darkness
Lire la chronique
METAL MEAN FESTIVAL XV - 2019
Asphyx + Au-Dessus + Bloodb...
Lire le live report
Detherous
Hacked To Death
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast
Destruction
Born To Perish
Lire la chronique
Metal Church
Damned If You Do
Lire la chronique
Tantara
Sum of Forces
Lire la chronique
Sacred Reich
Awakening
Lire la chronique
Retour de vacances, et ZOU !
Lire le podcast
Enforced
At The Walls
Lire la chronique
Death Angel
Humanicide
Lire la chronique
USBM is SH*T
Lire le podcast
Metal Magic XII
Lire le dossier
PPCM #20 - Encore plus de Jazz Metal
Lire le podcast
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Fusion Bomb
Concrete Jungle
Lire la chronique
Municipal Waste + Power Trip
Lire le live report
French Black Metal : La collec plus grosse que ta mère
Lire le podcast
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique