chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
108 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Through The Eyes Of The Dead - Bloodlust

Chronique

Through The Eyes Of The Dead Bloodlust
Pour certain l’année 2005 est bouclée, nous somme déjà à la fin de nos surprises pour ce l’an de grâce…Que nenni ! L’année n’est pas encore finie et il reste encore pas mal de groupes à découvrir avant d’arriver en janvier 2006 (et de se promettre plein de résolutions bidons) ! Les nouvelles sorties de chez Prosthetic Records sont souvent intéressantes (Reflux, Cannae, All That Remains, Himsa…) et c’est avec le sourire au lèvre que je me penche sur leur tout nouveau poulain : des jeunes américains portant le doux nom Through The Eyes Of The Dead (qu’on appellera si vous me le permettez plus simplement TTEOTD). Après un EP et un Split, le groupe change leur bassiste et leur batteur pour leur tout premier album Bloodlust.

Inutile de y aller par quatre chemins, vous connaissez The Black Dahlia Murder? Et bien TTEOTD joue dans la même cour de récré (tout comme les moins bons Thine Eyes Bleed qui ont sorti un album cette année). Oui ils commencent eux aussi par un « T », c’est un premier point…. Nan plus sérieusement place à un death/thrash intense très influencé par l’école suédoise (At The Gates, Dissection…) et le death américain (Morbid Angel, Cannibal Corpse…) avec un chanteur qui lorgne entre hurlements black et voix death gutturale…. Bref avec en plus des paroles assez sanglantes et glauques, vous m’aurez compris la recette de Bloodlust est identique à celle de Unhallowed. Alors à quoi bon écouter un clone ? Et c’est que je me suis dit aussi mais au fil de mes écoutes j’ai compris que même si pas révolutionnaire…Bordel qu’est-ce que c’est efficace ! L’intro vous mettra dans l’ambiance avec des cris et des bruits de zombies et hop c’est parti pour 37 minutes relativement jouissives il faut le dire ! Premier constat : un son béton sous les manettes de Jamie King, vous savez celui qui a produit l’éponyme et Alaska de Between The Buried And Me !

TTEOTD sait comment vous faire headbanguer comme un demeuré et il le fait bien ! Une voix déjà beaucoup moins poussive et caricaturale que son homologue, virant avec une certaine facilité entre hurlement hybride hardcore/death, des cris stridents assez impressionnants ou carrément une voix gutturale qui n’aurait pas fait tache sur un album de grind/death. A l’opposé de The Black Dahlia Murder sur Unhallowed, la vitesse est mieux gérée avec des passages plus lents repris par des accélérations redoutables du batteur en transe. Les riffs se veulent tout autant intenses que TBDM, çà joue très vite et çà balance des vagues de riffs jonglant entre black et death/thrash. Quelques riffs mélodiques discrets viendront aussi s’y coller (je pense surtout à « Beneath Dying Skies ») ainsi que des soli heavy ou death bien techniques mais qui seront tout de suite repris par des hurlements inhumains ou des blasts mitrailleurs. Le meilleur exemple reste à mon sens le hit « Truest Shade Of Crimson » avec un break à vous faire secouer la tête d’un mort-vivant. Car effectivement dans Bloodlust certains passages se veulent typés pour le secouage de moumoute ou carrément le moulinage ! Oui vous avez bien lu, le groupe ne cache pas qu’il écoute du hardcore et ce ne sont pas les quelques méchants moshparts ou la voix du chanteur qui me diront le contraire !

L’album passe comme une lettre à la poste avec une pause d’1minute 30 (« The Black Death And Its Aftermath ») pour laisser respirer les oreilles (un interlude acoustique génialissime qui aurait clairement sa place dans un film d’horreur/gore). Bloodlust se veut tout simplement synonyme d’efficacité. Malheureusement tout comme Unhallowed, il faudra pas mal d’écoutes pour arriver à cerner les titres, possédant des structures quasi-identiques. On aurait aimé aussi plus de touches personnelles, certains fans de TBDM crieront au plagiat et ils n’ont pas totalement torts... Reste que Bloodlust remplit sa mission qui est de nous livrer une musique efficace et il ne pourra que faire bouger vos genoux ou votre tête dans le bus ou chez mamie. Une très bonne découverte en cette fin d’année.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Mitch citer
Mitch
04/11/2005 18:42
note: 7.5/10
Déjà dans les bacs.
Mp3 ici

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Through The Eyes Of The Dead
Death/Thrash
2005 - Prosthetic Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (1)  7/10
Webzines : (15)  6.95/10

plus d'infos sur
Through The Eyes Of The Dead
Through The Eyes Of The Dead
Deathcore - 2003 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Intro
02.   Two Inches From A Main Artery
03.   When Everything Becomes Nothing
04.   Bringer Of Truth
05.   Beneath Dying Skies
06.   The Black Death And Its Aftermath
07.   Truest Shade Of Crimson
08.   With Eyes Ever Turned Inward
09.   Force Fed Trauma
10.   The Decaying Process
11.   Outro

line up
voir aussi
Through The Eyes Of The Dead
Through The Eyes Of The Dead
Skepsis

2010 - Prosthetic Records
  
Through The Eyes Of The Dead
Through The Eyes Of The Dead
Malice

2007 - Prosthetic Records
  
Through The Eyes Of The Dead
Through The Eyes Of The Dead
Disomus

2017 - eOne
  

Essayez aussi
HateSphere
HateSphere
Something Old, Something New, Something Borrowed And Something Black (EP)

2003 - Scarlet Records
  
Soilwork
Soilwork
Steelbath Suicide

1998 - Listenable Records
  
Darkane
Darkane
Insanity

2001 - Nuclear Blast Records
  
The Agony Scene
The Agony Scene
The Darkest Red

2005 - Roadrunner Records
  
God Dethroned
God Dethroned
Bloody Blasphemy

1999 - Metal Blade Records
  

Seance
Fornever Laid To Rest
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique