chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
93 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

God Dethroned - Bloody Blasphemy

Chronique

God Dethroned Bloody Blasphemy
« Bloody Blasphemy » est la continuation logique de « The Grand Grimoire » : mieux produit, plus travaillé, et avec un penchant pour le Black plus prononcé. On retrouve toujours le chant du Serpent King, si caractéristique, et on peut noter pour la première fois l’utilisation de vocaux clairs (uniquement sur le refrain de « The Serpent King » je vous rassure) et d’un chant féminin sur « Soul Capture 1562 » : GOD DETHRONED poursuit sa route tout en peaufinant son style.

Les deux premiers titres de l’album sont très rapides et dispensent peu ou pas de mélodies de guitares, préférant miser sur le coté « coup de poing » qui fonctionne parfaitement. Les vocaux clairs sur « The Serpent King » surprennent à la première écoute, mais s’intègrent parfaitement au morceau et en accentuent le coté « mystique ».
Mais le coté mélodique reprend vite le dessus dès le 3ème titre, avec cette courte intro de « The Execution Protocol », qui revient en fin de morceau nous achever de par sa beauté (à noter la reprise de la mélodie au piano pour conclure). « Boiling Blood » est un hommage flagrant à SLAYER, tout dans ce morceau respire le thrash pur jus, avec la dose de blasts beats en plus bien entendu. « A View of Ages » est un brin décevante, mais est vite oubliée quand déboule « Soul Capture 1562 ». Peut être bien mon titre préféré de GOD DETHRONED, cette chanson a tout pour plaire : une ambiance éthérée (merci les nappes de claviers et le chant féminin), un refrain accrocheur, des mélodies fabuleuses, un excellent solo limite rock n’ roll, et une bonne grosse accélération death en toute fin de chanson. S’il y a une chanson que vous devez retenir de GOD DETHRONED, c’est bien celle-ci : 8 min de bonheur !
Enfin bref, fini la poésie, car les trois derniers titres ne font pas dans la dentelle : « Under the Golden Wings of Death » est headbanguante à souhait, « Firebreath » impressionne par son magnifique solo, et « Bloody Blasphemy » conclue l’ensemble dans un déluge de blasts.

« Bloody Blasphemy » est globalement moins mélodique que « The Grand Grimoire », mais je le trouve encore plus abouti et homogène. Clairement le meilleur album de GOD DETHRONED à ce jour, une petite merveille de noirceur et de brutalité.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

5 COMMENTAIRE(S)

MoM citer
MoM
01/01/2017 23:09
note: 9/10
D'accord avec tous : cet album a clairement un truc en plus. La production a permis de créer un son vraiment authentique, et l'écriture y est diversifiée. Chaque morceau a un élément caractéristique : on est sur un très bon cru, à la fois diversifié et efficace.

Un album à mettre aussi bien pour se poser, pour se motiver durant sa séance de sport, pour festoyer entre amis metalheads...
NORDDD citer
NORDDD
04/01/2011 01:33
note: 9/10
Mon préféré de G.D ! Du Death/Black mélodique (avec pas mal de passage en mode blast, assez brutal)

Excellent !
Christliar citer
Christliar
10/10/2006 23:08
Un excellent album, aussi efficace que magnifique. Je lui trouve une ambience vraiment particulièrele genre de truc qui s'imprime immédiatement et irremédiablement dans l'esprit, et qui risque de prendre pas mal d'ampleur avec le temps... et quelle prestation mardi dernier...
DarkLord citer
DarkLord
14/02/2006 21:00
note: 9.5/10
Je remonte un peu la moyenne, cet album est une tuerie. Tous les titres sont des hits, parfois groovys, parfois froid. Une bombe. Je suis d'accord il s'agit du meilleur God Dethroned à ce jour.
Niktareum citer
Niktareum
13/04/2005 14:46
note: 8.5/10
Un album excellent!! tous les fans de death devraient le posséder!! Aaaaaaaaaaaaaahhhhh "boiling blood"!!! en tous cas le meilleur GD pour moi...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
God Dethroned
Death / Thrash
1999 - Metal Blade Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (15)  8.83/10
Webzines : (6)  8.51/10

plus d'infos sur
God Dethroned
God Dethroned
Death Mélodique - 1991 - Pays-Bas
  

tracklist
01.   Serpent King
02.   Nocturnal
03.   The Execution Protocol
04.   Boiling Blood
05.   A View of Ages
06.   Soul Capture 1562
07.   Under the Golden Wings of Death
08.   Firebreath
09.   Bloody Blasphemy
10.   The Christhunt (bonus track sur digipak)

line up
voir aussi
God Dethroned
God Dethroned
Illuminati

2020 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
The Lair of the White Worm

2004 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
Ravenous

2001 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
Under The Sign of the Iron Cross

2010 - Metal Blade Records
  
God Dethroned
God Dethroned
Passiondale

2009 - Metal Blade Records
  

Essayez aussi
Destinity
Destinity
The Inside

2008 - Rupture Music
  
Centinex
Centinex
Decadence
(Prophecies Of Cosmic Chaos)

2004 - Candlelight Records
  
Soilwork
Soilwork
The Chainheart Machine

1999 - Listenable Records
  
Nocturn
Nocturn
Estranged Dimensions

1991 - Old World
  
Night In Gales
Night In Gales
Ten Years Of Tragedy (MCD)

2005 - Autoproduction
  

Meshuggah
Contradictions Collapse
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique
Sadus
Swallowed In Black
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Vulture
Ghastly Waves & Battered Gr...
Lire la chronique
Nekrofilth
Worm Ritual
Lire la chronique
PPCM #30 - La Mort fait recette !
Lire le podcast
Sadus
Chemical Exposure (Illusions)
Lire la chronique
Crusadist
The Unholy Grail
Lire la chronique
God Dethroned
Illuminati
Lire la chronique
Mörbid Carnage
Glory To Satan Soldiers (EP)
Lire la chronique
METALHERTZ - Bilan 2019
Lire le podcast
Sodom
Out Of The Frontline Trench...
Lire la chronique
BLACK METAL 1995-1996 : Top 10 et Pas top 3 !
Lire le podcast
Bilan 2019
Lire le bilan
Sacrifizer
La Mort Triomphante (EP)
Lire la chronique
Municipal Waste
The Last Rager (EP)
Lire la chronique
PPCM #29 - Ces groupes "similaires à" que je préfère aux originaux
Lire le podcast
Dreadful Fate
Bringer Of Damnation (EP)
Lire la chronique
Deathawaits
Rapture Smites
Lire la chronique
Aggravator
Aggravator (EP)
Lire la chronique
Oath Of Cruelty
Summary Execution At Dawn
Lire la chronique
Les Sakrif'or 2019 (Et compo inédite de Véhémence)
Lire le podcast