chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
109 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Night In Gales - Towards The Twilight

Chronique

Night In Gales Towards The Twilight
Aaaahhh la fin des années 90 où l'age d'or du death mélodique. La Suède avec en tête des At The Gates, In Flames et autres Dark Tranquillity aura déchaîné tant de passions que les suiveurs ne se compteront plus. Nuclear Blast, sentant ici un marché juteux, n'hésitera pas à signer bon nombre de formations revendiquant cet héritage dont fait parti Night In Gales. Après un EP ("Sylphlike") et un single ("Razor") sortis en 1996 et tous deux autoproduits, les allemands se voient offrir une place au sein de la machine infernale Nuclear Blast pour trois albums. Ainsi débute la carrière d'un groupe qui mettra un peu de temps avant de trouver son identité.

Car pour le moment, nos jeunes teutons (qui doivent à peine atteindre la vingtaine d'années !!!) n'en sont qu'à la période de l'hommage aux pères. "Towards The Twilight" propose pourtant un mélange assez original, se basant sur l'atmosphère un peu crade des premiers At The Gates et les mélodies moins glauques des premiers In Flames. Leur style alterne ainsi les passages lents et les parties plus rapides, menés par le hurlement de Bjorn (assez proche de celui de Tompa à ses débuts), le tout sans perdre une seconde cette constance mélodique qui a fait la renommée du style. On regrette parfois la mollesse et la lourdeur du style (on optera pour l'excuse du premier album) mais les compositions regorgent tout de même d'excellents riffs et de bonnes dynamiques ("Tragedians", "Towards A Twilight Kiss", "Autumn Water", "Razor"). A noter également la présence de l'instrumentale acoustique de rigueur à l'époque (tout le monde y passait) : il s'agit ici de "From Ebony Skies" (clin d'oeil à "Into The Dead Sky" ???) et les allemands s'en sortent plutôt bien. Malheureusement pour eux (et pour nous), la production ne fait pas honneur à leur travail, un peu plate et faible au niveau du son des guitares mais certains apprécieront ce grain inimitable des premiers albums de death mélodique.

Pour ma part, le plus gênant en fin de compte, demeure cette trop grande ressemblance avec les ténors du style, aussi bien At The Gates que In Flames : durant ces 38, on bascule tantôt vers l'un tantôt vers l'autre sans que Night In Gales puisse dégager une réelle identité. Néanmoins, "Towards The Twilight" n'est pas un mauvais album de death mélodique. Il a été composé avec fougue, passion et sincérité, non dans une logique marketing même si Nuclear Blast profite de la vague d'engouement pour le style. Pour les nostalgique des premières heures du death mélodique, cet album trouvera sans doute une petite place dans votre coeur et vous fera peut-être même verser une larme en l'honneur du bon vieux temps retrouvé. Pour les autres, il faudra laisser passer "Thunderbeast" et attendre "Nailwork" pour voir enfin Night In Gales voler de ses propres ailes.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Night In Gales
Death mélodique
1997 - Nuclear Blast Records
notes
Chroniqueur : 7.5/10
Lecteurs : (1)  7.5/10
Webzines : (5)  7.8/10

plus d'infos sur
Night In Gales
Night In Gales
Death/Thrash mélodique vintage - 1995 - Allemagne
  

tracklist
01.   Towards A Twilight Kiss
02.   Of Beauty´s Embrace
03.   Razor
04.   From Ebony Skies
05.   Autumn Winter
06.   Slavesun
07.   Through Ashen Meadows
08.   Avoid Secret Vanity
09.   Tragedians

Durée : 38 min.

line up
voir aussi
Night In Gales
Night In Gales
Thunderbeast

1998 - Nuclear Blast Records
  
Night In Gales
Night In Gales
Nailwork

2000 - Nuclear Blast Records
  
Night In Gales
Night In Gales
The Last Sunsets

2018 - Apostasy Records
  
Night In Gales
Night In Gales
Necrodynamic

2001 - Massacre Records
  
Night In Gales
Night In Gales
Ten Years Of Tragedy (MCD)

2005 - Autoproduction
  

Essayez aussi
Noctes
Noctes
Pandemonic Requiem

1997 - No Fashion Records
  
Dying Humanity
Dying Humanity
Fallen Paradise

2007 - Restrain Records
  
With Passion
With Passion
In the Midst of Bloodied Soil (EP)

2005 - Earache Records
  
Carnal Forge
Carnal Forge
Aren't You Dead Yet ?

2004 - Century Media Records
  
Within The Ruins
Within The Ruins
Invade

2010 - Victory Records
  

The Burning
Rewakening
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique