chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
179 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Night In Gales - Dawnlight Garden

Chronique

Night In Gales Dawnlight Garden
Fervent défenseur WWF du melodeath (ce n’est plus un secret), dans ma dernière chronique (Withering Surface), j’évoquais un style toujours en voie d’extinction et voilà que je vous rebalance un album du même genre à un mois d’intervalle… Un coup des Perséides. Pas une surprise de la part d’Apostasy Records, modeste label tourné vers la Madeleine de Proust suédoise 90’s (Ablaze My Sorrow, This Ending, The Duskfall, Fragments Of Unbecoming, Path Of Destiny, Soul Demise…). Habituellement c’est notre Dead national qui s’occupe de Night In Gales (toute sa lointaine jeunesse) mais notre webmaster adoré est encore bloqué sur une partie Steam. Deux ans et demi après leur sixième album The Last Sunsets marquant le retour de leur frontman d’origine, le groupe allemand revient encore une fois accompagné d’un artwork du fameux Costin Chioreanu (aux détails assez impressionnants) ainsi qu’un mixage/mastering chez maître Dan Swanö.

Avec The Last Sunsets, Night In Gales confirmait le retour à ses amours de lycée, un death mélodique suédois typique du milieu des années 90 (épuré, sans chant clair ni claviers) aux références coutumières : At The Gates forcément mais aussi fortement imprégnées de Gates Of Ishtar (la plus notable), A Canorous Quintet ou Eucharist. Dawnlight Garden ne déroge pas. Cris torturés et tremoli glacials à deux guitares à l’aura frissonnante de l’époque (“Beyond The Light” à 2:24, “Winterspawn” à 1:58, “Choir Of Unlight” à 0:23 et le final instrumental “The Bonebed” en haut du panier) qui donnera envie de remettre son sweat Waïkiki et ses LA Gear, les adeptes seront ravis… Un temps. Les Teutons auront cette fois la vilaine manie de noyer leurs compositions dans des rallonges “second couteau” bien peu inspirés (la thrashy “Beasts Leave Tombs Again” et “The Spectre Dead” dans le summum du “générique”). The Last Sunsets arrivait quant à lui à tenir l’oreille sur des morceaux entiers particulièrement catchy. Là l’accroche ne sera malheureusement que par bribes et il faudra faire souvent faire “avance rapide” sous peine de piquer du nez. Même le redoutable “A Spark in the Crimson Eclipse” (un des premiers extraits dévoilés) paraîtra mensonger une fois qu’on aura appris qu’il s’agit d’une titre issu de leur EP Razor de 1996. On retiendra finalement de leur nouvelle cuvée le morceau “Kingdom”. 6 minutes 30 cochant toutes les cases du style (passages acoustiques, leads supra-épiques, tremoli transperçants, refrain à imiter…). Plus de compositions de ce calibre pour la prochaine fois : “bitte” !

Night In Gales reste dans sa case “seconde zone” mais cette catégorie lui sied bien, à savoir faire un death mélodique suédois des prémices bien ficelés et aux sursauts frissonnants. Ni plus, ni moins. Le cahier des charges est parfaitement rempli mais à l’efficience moindre que sur son prédécesseur The Last Sunsets. Ici la galette paraîtra malheureusement beaucoup plus inégale, entachée de passages ô combien génériques pas franchement acceptable pour un groupe formé il y 25 ans… Elle pourra néanmoins servir à panser les plaies de ceux ayant eu l’inadvertance d'écouter le réenregistrement de Clayman (de vous savez qui).

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Night In Gales
Death mélodique
2020 - Apostasy Records
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (4)  8.44/10

plus d'infos sur
Night In Gales
Night In Gales
Death mélodique - 1995 - Allemagne
  

vidéos
Through Dark Decades
Through Dark Decades
Night In Gales

Extrait de "Dawnlight Garden"
  

tracklist
01.   Atrocity Kings  (00:41)
02.   Beyond the Light  (03:42)
03.   Dawnlight Garden  (04:37)
04.   Winterspawn  (04:35)
05.   Beasts Leave Tombs Again  (03:25)
06.   Kingdom  (06:28)
07.   The Spectre Dead  (03:59)
08.   A Spark in the Crimson Eclipse  (03:27)
09.   Through Dark Decades  (04:35)
10.   Choir of Unlight  (02:57)
11.   The Bonebed  (02:23)

Durée : 40:49

line up
parution
24 Juillet 2020

voir aussi
Night In Gales
Night In Gales
Necrodynamic

2001 - Massacre Records
  
Night In Gales
Night In Gales
The Last Sunsets

2018 - Apostasy Records
  
Night In Gales
Night In Gales
Ten Years Of Tragedy (MCD)

2005 - Autoproduction
  
Night In Gales
Night In Gales
Five Scars

2011 - Lifeforce Records
  
Night In Gales
Night In Gales
Thunderbeast

1998 - Nuclear Blast Records
  

Essayez plutôt
Soilwork
Soilwork
Steelbath Suicide

1998 - Listenable Records
  
Mors Principium Est
Mors Principium Est
Inhumanity

2003 - Listenable Records
  
Kalmah
Kalmah
For The Revolution

2008 - Spikefarm Records
  
Noctes
Noctes
Pandemonic Requiem

1997 - No Fashion Records
  
Crimson Moonlight
Crimson Moonlight
The Covenant Progress

2003 - Rivel Records
  

Mahatma
Perseverance
Lire la chronique
5ème cérémonie des BM Awards
Lire le podcast
Power Trip
Hornet's Nest (Single)
Lire la chronique
Un suppôt et au lit : MARDUK
Lire le podcast
No Return
Live XXX (Live)
Lire la chronique
Bilan 2020
Lire le bilan
BM : Les polémiques à deux balles (et un peu plus)
Lire le podcast
Darkness
Over And Out (EP)
Lire la chronique
Zombiefication
At The Caves Of Eternal
Lire la chronique
Messiah
Fracmont
Lire la chronique
Loudblast
Manifesto
Lire la chronique
Harlott
Detritus Of The Final Age
Lire la chronique
Les sorties de 2020
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Sodom
Genesis XIX
Lire la chronique
Sarcator
Sarcator
Lire la chronique
BLACK METAL : La collection DIGI internationaux de SAKRIFISS
Lire le podcast
Töxik Death
Sepulchral Demons
Lire la chronique
Deathstorm
For Dread Shall Reign
Lire la chronique
S.D.I.
80s Metal Band
Lire la chronique
Mors Principium Est
Seven
Lire la chronique
French Black Metal : Nouveaux groupes ! Pas que de la MERDE !
Lire le podcast
Paradox
Product Of Imagination
Lire la chronique
Origin'Hell
Realm Of The Necromass
Lire la chronique
Savagery
Off The Ruins... (EP)
Lire la chronique
Pig Destroyer
The Octagonal Stairway (EP)
Lire la chronique
Death Invoker
Necromancy, Damnation, Reve...
Lire la chronique
BLACK METAL 1997 : TOP10 et PATOP 3
Lire le podcast
Hexecutor
Beyond Any Human Conception...
Lire la chronique
Demolizer
Thrashmageddon
Lire la chronique
Heathen
Empire Of The Blind
Lire la chronique
Drowning / Misgivings
Requiem For Gods Perdition ...
Lire la chronique