chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
54 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Coroner - No More Color

Chronique

Coroner No More Color
Le retour annoncé de CORONER sur les planches à l'occasion de l'édition 2011 du Hellfest est l'occasion rêvée de poursuivre en ces pages une discographie abordée avec « Grin » et la compilation éponyme, qui constituait jusqu'alors le point final un peu amer d'une carrière au goût d'inachevé. Après une première tentative de reformation avortée en 2005, voilà au moins une série de concerts à mettre sous la dent de fans fidèles toujours sous le charme d'une des oeuvres les plus typiquement thrash du combo helvète (en attendant peut être un nouvel album ?), quand bien même le travail de Pete Hinton derrière les manettes ne rend absolument pas justice aux compositions de « No More Color », troisième full length du groupe après les fulgurances de « R.I.P » (1987) et un « Punishment For Decadence » plus sombre (1988) plombé par une production ignoble de Guy Bidmead.

Le mix assuré par Dan Johnson et Scott Burns aux studios Morrisound de Tampa (la Mecque du metal extrême de l'époque) ne changera pas grand-chose à cet état de fait, CORONER devra patienter jusqu'au sensationnel « Mental Vortex » (1991) pour enfin bénéficier d'un son correct et faire l'étalage de toutes ses capacités. Aussi attractif et accrocheur qu'il soit, « No More Color » sonne donc comme « Slowly We Rot » et relègue les basses aux oubliettes, ce qui gâche un peu le plaisir dans la mesure où CORONER ne donne pas spécialement dans le death thrash bas du front qui faisait rage à l'époque ! Sur le plan strictement musical, les Suisses affinent leur approche toute personnelle d'un genre très codifié dont ils retiennent principalement la vélocité rythmique et le tranchant de guitares acérées, le virtuose Tommy Vetterli en rajoutant volontiers dans la surenchère technique qui leur vaudra l'étiquette de techno-thrash, à l'instar de WATCHTOWER ou des allemands de DEATHROW. Mon confrère yahourtien parlera plus volontiers de thrash technique et votre serviteur de thrash tout court, tant la frontière stylistique entre ce CORONER là et les feux d'artifices lead du MEGADETH le plus speed (celui de « So Far, So Good … So What ? » ou du récent « Endgame ») peut paraître mince. Faites un peu abstraction des samples introductifs de l'instrumental « Last Entertainment » et comparez avec « Into The Lungs Of Hell » pour voir … des similitudes flagrantes atténuées par le chant dark de Ron Broder, ni clairement death ni franchement thrash et souvent sous l'éteignoir d'un guitariste pas encore sujet aux crises de sobriété des albums à venir.

Feux d'artifices de solis et profusion de riffs explosifs à attendre ici donc, CORONER ayant la lucidité d'éclaircir ses compositions à l'aide de plans plus basiquement efficace comme sur « Why It Hurts » - du toupa toupa slayerien en diable pour donner de la crinière – « D.O.A. » ou sur le final de « Read My Scars », trois des titres les plus rapides du lot. Armés d'un tracklisting resserré et mieux pensé que sur l'inégal et parfois longuet « Punishment For Decadence », les Suisses progressent quasiment sur tous les plans, « No More Color » se refusant le moindre temps faible pour briller de mille feux : incartade flamenco sur l'excellente « Mistress Of Deception » (quel fantastique solo !), break rock seventies impromptu sur ce même titre à 3 :09, montée en puissance viscérale au démarrage de « Die By My Hand », ralentissements quasi-hypnotiques sur « No Need To Be Human » … tout juste pourra-t-on reprocher au groupe de perdre un peu de vu la notion d'efficacité en cédant parfois à la tentation du patchwork (la somme des parties ingénieuses de « Tunnel Of Pain » n'accouche que d'un bon titre au final). Les années passant et le niveau général s'étant singulièrement élevé dans les sphères musicales les plus extrêmes, ce défaut original a néanmoins permis à « No More Color » de plutôt bien vieillir malgré un son daté et le minimalisme parfois frustrant des parties de batterie de Marky Edelmann. Le rendu nettement supérieur des extraits live de « D.O.A » et « Read My Scars » sur la compilation « Doomsday News III - Thrashing East Live » en compagnie de KREATOR, SABBAT et TANKARD permet de mieux mesurer la puissance de feu du groupe à l'époque et la redoutable efficacité de titres dont on ne fait qu'effleurer ici le formidable potentiel.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

10 COMMENTAIRE(S)

the gloth citer
the gloth
15/11/2011 17:41
note: 9/10
Mon préféré, sans hésitation. Je ne trouve pas du tout que la prod soit mauvaise, au contraire. "Punishment for Decadence" par contre, c'est une autre paire de manches.
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
15/08/2010 12:30
note: 8.5/10
SaTan Claus a écrit : Groupe culte !!!!!! Le reste de leur discographie est pour bientôt? Soit dit en passant le titre en écoute est Die By My Hand et non Mistress Of Deception. Sourire

Ah? Youtube m'a tuer. Je vais corriger ça de suite. Sinon je compte boucler la disco à moyen terme, je chroniquerai "Mental Vortex" et "Punishment For Decadence" dans les semaines/mois qui viennent. Von Yahourt s'occupera sûrement du 1er album!
SaTan Claus citer
SaTan Claus
15/08/2010 00:31
Groupe culte !!!!!! Le reste de leur discographie est pour bientôt?
Soit dit en passant le titre en écoute est Die By My Hand et non Mistress Of Deception. Sourire
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
14/08/2010 02:56
note: 8.5/10
hurgh a écrit : Halala, le premier album du groupe que j'ai acheté et qui reste mon preféré avec le titanesque Mental Vortex. La chronique de Môssieur Thomas Johansson lui rend parfaitement justice même si pour moi No more Color mérite largment un point de plus. La force du groupe est de proposer ici des titres tout à fait accessibles malgré un niveau technique ébouriffant, ce disque est bien plus riche et captivant que les deux albums précédents. Quel malheur que la prod soit aussi crade...

Merci pour ton commentaire Hurgh! Si on juge uniquement sur les compos, j'aurais bien mis 9 moi aussi mais la prod m'a toujours empêché d'apprécier cet album à sa juste valeur.
hurgh citer
hurgh
13/08/2010 17:09
note: 9/10
Halala, le premier album du groupe que j'ai acheté et qui reste mon preféré avec le titanesque Mental Vortex. La chronique de Môssieur Thomas Johansson lui rend parfaitement justice même si pour moi No more Color mérite largment un point de plus. La force du groupe est de proposer ici des titres tout à fait accessibles malgré un niveau technique ébouriffant, ce disque est bien plus riche et captivant que les deux albums précédents. Quel malheur que la prod soit aussi crade...
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
08/08/2010 15:15
note: 8.5/10
Reload a écrit : Vetterli aimerais qu'une réédition soit possible. Enfin d'après sa récente interview sur Radio Métal.. En tout cas ta Kro donne envie merci.

Merci à toi pour tes commentaires!
Reload citer
Reload
08/08/2010 14:51
Vetterli aimerais qu'une réédition soit possible. Enfin d'après sa récente interview sur Radio Métal.. En tout cas ta Kro donne envie merci.
von_yaourt citer
von_yaourt
08/08/2010 14:53
Le début de la fin de Coroner, même si ça reste bien plus écoutable que leurs deux derniers albums. Mais au moins c'est cool, en faisant leur disco à rebours on finira par leur meilleur album, pierre angulaire du techno-thrash !
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
08/08/2010 14:35
note: 8.5/10
Reload a écrit : Le peuple désire une réédition s'il vous plait! Je n'ai que Mental Vortex et Punishment acheté d'occasion et il me tarde d'écouter les autres :'(

Déjà qu'en 1995 j'ai dû l'acheter d'occase! J'imagine la lutte pour mettre la main dessus à l'heure actuelle ...
Reload citer
Reload
08/08/2010 14:13
Le peuple désire une réédition s'il vous plait!

Je n'ai que Mental Vortex et Punishment acheté d'occasion et il me tarde d'écouter les autres :'(

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Coroner
Techno thrash
1989 - Noise Records
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs : (20)  8.98/10
Webzines : (8)  8.53/10

plus d'infos sur
Coroner
Coroner
Techno thrash - 1983 - Suisse
  

tracklist
01.  Die By My Hand
02.  No Need To Be Human
03.  Read My Scars
04.  D.O.A.
05.  Mistress Of Deception
06.  Tunnel Of Pain
07.  Why It Hurts
08.  Last Entertainment

Durée : 34:22

line up
voir aussi
Coroner
Coroner
Mental Vortex

1991 - Noise Records
  
Coroner
Coroner
Coroner (Compil.)

1995 - Noise Records
  
Coroner
Coroner
Grin

1993 - Noise Records
  

Essayez aussi
Voight Kampff
Voight Kampff
More Human Than Human

2012 - Autoproduction
  
Chryseis
Chryseis
Presence Of The Past

2007 - Autoproduction
  
Believer
Believer
Gabriel

2009 - Metal Blade Records
  
Mekong Delta
Mekong Delta
Wanderer On The Edge Of Time

2010 - Aaarrg Records
  
Believer
Believer
Sanity Obscure

1990 - Roadrunner Records
  

The Burning
Storm The Walls
Lire la chronique
Municipal Waste
The Last Rager (EP)
Lire la chronique
PPCM #29 - Ces groupes "similaires à" que je préfère aux originaux
Lire le podcast
Dreadful Fate
Bringer Of Damnation (EP)
Lire la chronique
Deathawaits
Rapture Smites
Lire la chronique
Aggravator
Aggravator (EP)
Lire la chronique
Oath Of Cruelty
Summary Execution At Dawn
Lire la chronique
Les Sakrif'or 2019 (Et compo inédite de Véhémence)
Lire le podcast
Dreamlord
Disciples of War
Lire la chronique
Suppression
Repugnant Remains (EP)
Lire la chronique
NONE #2 - RAVENSIRE - A Stone Engraved in Red
Lire le podcast
USE YOUR COLLUSION TOUR
Downcast Collision + Gwar +...
Lire le live report
L'aigle n'est pas réservé aux NAZIS !!!
Lire le podcast
PPCM #27 - Atheist, quand la Floride apporte le meilleur du Death Metal !
Lire le podcast
Bloody Alchemy
Reign Of Apathy
Lire la chronique
25th Anniversary Tour
Machine Head
Lire le live report
Le Black Metal... CA M'AGACE !!!
Lire le podcast
Nox Irae
Here The Dead Live (EP)
Lire la chronique
Sadistic Ritual
Visionaire Of Death
Lire la chronique
Nuclear Assault
Out Of Order
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
Urn
Iron Will Of Power
Lire la chronique
Swarm
Anathema
Lire la chronique
Power Trip
Opening Fire: 2008​-​2014 (...
Lire la chronique
PPCM #24 - A Link to the Past (les groupes de mes poésiques)
Lire le podcast
Exhorder
Mourn The Southern Skies
Lire la chronique
BLACK METAL ! Le TOP de...
Lire le podcast
Division Speed
Division Speed
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2019 / The Decompomorphosis
Lire le dossier
Critical Defiance
Misconception
Lire la chronique
LORDS OF CHAOS : La Sakranalyse
Lire le podcast