chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Gates Of Ishtar - The Dawn Of Flames

Chronique

Gates Of Ishtar The Dawn Of Flames
Le voilà l'album tant adulé par les adorateurs des oubliés Gates Of Ishtar ! Petite piqûre de rappel pour ceux qui n'auraient pas lu ma chronique de A Bloodred Path. Gates Of Ishtar n'est ni plus ni moins que le futur The Duskfall (dissous en 2008) qui aura sévi de 1992 à 1998 (trois albums au compteur) dans un death mélodique typique de cette époque. Malheureusement la bande suédoise n'aura pas réussi à s'imposer et seuls quelques experts de cette scène (ou de cette période) auront reconnus ce talent bafoué. Sorti un an à peine après leur premier effort A Bloodred Path (vite écouté, vite rangé), le groupe recrutera trois musiciens de session (un batteur, un bassiste ainsi qu'un claviériste) afin d'accoucher de ce deuxième album The Dawn Of Flames. Quoi de plus normal d'ailleurs que d'enregistrer sa meilleure offrande au studio Unisound du demi-dieu Dan Swanö (qui se chargera aussi des claviers) ? Entre temps le groupe s'échappera de Spinefarm Records (déçu de leur promotion) et rejoindra les plus modestes Teutons d'Invasion Records.

Inutile de tergiverser, le résumé de The Dawn Of Flames sera simple et concis : un enchaînement de huit hits de pur death mélodique suédois. Gates Of Ishtar n'aura encore rien inventé, il reprend le style glacial et mélancolique aux frontières du black metal de son aîné (un style fortement imprégné des Eucharist, A Canorous Quintet et autres Unanimated) mais dans une forme beaucoup plus percutante et accrocheuse. Une évolution « directe » (assez death/thrash) qui se confirmera sur le prochain (et dernier) opus At Dusk And Forever mais aussi dans The Duskfall. Riffs mélodiques entêtants par containers, chant bien plus puissant et poignant de Mikael (le break de « Not Time » vous arrachera le postiche), un batteur foutrement véloce (ça sent la B.A.R tout ça) et une production de maître Swanö nettement moins obscure que sur A Bloodred Path (ouf !) sauront atteindre notre point G auditif. Impossible ainsi de ne pas verser une larme face au refrain frissonnant d'un « Forever Scarred », aux mélodies fatales d'un « Dreamfields » ou d'un « Eternal Sin » ou encore au break de « Dawn Of Flames » (le piano façon « Amour, gloire et beauté », je suis fan).

Mis à part quelques moments de flottements (« Trail Of Tears » particulièrement), The Dawn Of Flames est parfaitement calibré pour titiller nos esgourdes pendant plus de 40 minutes. Difficile pendant ces écoutes de ne pas penser à certains groupes de death mélodique récents voire metalcore sur certains passages. Nous sommes en 1997 et Gates Of Ishtar a su en influencer un bon nombre, charmé par cette musique si élémentaire et efficace de leur jeunesse. Alors évidemment en ces temps glorieux, la concurrence était plus qu'ardue avec quelques chefs d'œuvres indiscutables du genre (Mirrorworlds, Whoracle, The Final Chapter…). The Dawn Of Flames fait difficilement le poids mais Gates Of Ishtar maîtrise son style (rudimentaire il faut avouer) et arrive à marquer l'auditeur par ce death mélodique redoutable et touchant. Le principal en somme.

Camouflé par les mastodontes de la scène de Gothenburg, The Dawn Of Flames reste l'un des ces grands albums de death mélodique méconnus de cette période en or. Rien de révolutionnaire face aux ténors du style certes, mais une musique imparable (des tubes à placer dans le panthéon death mélo) souvent citée comme une référence de nombreux groupes actuels. Mettez donc de côté ce pauvre artwork ("Les maîtres de l'univers" ?) ou vos souvenirs de The Duskfall et laissez vous tenter. Tout simplement un « must-have » pour les nombreux adeptes de ce genre.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

12 COMMENTAIRE(S)

Chri$ citer
Chri$
28/04/2017 11:00
Commandé! Avis à venir dès réception Sourire
AxGxB citer
AxGxB
27/04/2017 23:17
Mitch a écrit : Century Media réédite l'album (ainsi que At Dusk And Forever) avec un remastering et un nouvel artwork de Juanjo Castellano. Oh yeah. Hail
LIEN


Vus chez Gibert cette semaine. J'ai pensé à toi Clin d'oeil
Mitch citer
Mitch
27/04/2017 22:42
note: 9/10
Century Media réédite l'album (ainsi que At Dusk And Forever) avec un remastering et un nouvel artwork de Juanjo Castellano. Oh yeah. Hail
LIEN
Mitch citer
Mitch
30/05/2013 10:24
note: 9/10
Le refrain de "Forever Scarred" me hantera à jamais. Hail
tasserholf citer
tasserholf
30/05/2013 10:07
note: 8.5/10
Je l'avais acheté tout à fait par hasard (ou par erreur vu la pochette d'un goût douteux), et il est toujours dans la discothèque.
Un album qui passe vraiment tout seul.
NightSoul citer
NightSoul
15/03/2011 22:40
Je me repasse la discographie en boucle. Je ne m'étais pas attardé plus que ça sur ce groupe avant, The Duskfall ne m'ayant pas particulièrement conquis, mais je corrige cette erreur de ce pas.
En tout cas les deux autres sont excellents. Mention spéciale au premier très Iron Maidennisant !
Jouissif !
Mitch citer
Mitch
11/03/2011 15:15
note: 9/10
+0.5.

Cet album est mythique. Hail
donvar citer
donvar
04/02/2011 18:01
J'aime énormément! La musique est aussi bonne que la pochette est moche !
Puis y'a Dan Swano aux claviers, hein Mitch Clin d'oeil
Mitch citer
Mitch
04/02/2011 15:20
note: 9/10
Squirk a écrit : Mitch a écrit : Effectivement, Invasion Records n'est plus...Tu ne pourras le trouver qu'en occasion. Non en fait c'est bon je l'ai trouvé à 20 euros sur Metalfighters neuf et en édition originale Sourire

Bien vu (ils ont même At Dusk and Forever) ! Devil
Squirk citer
Squirk
04/02/2011 15:12
Mitch a écrit : Effectivement, Invasion Records n'est plus...Tu ne pourras le trouver qu'en occasion.

Non en fait c'est bon je l'ai trouvé à 20 euros sur Metalfighters neuf et en édition originale Sourire
Mitch citer
Mitch
04/02/2011 15:09
note: 9/10
Effectivement, Invasion Records n'est plus...Tu ne pourras le trouver qu'en occasion.
Squirk citer
Squirk
04/02/2011 14:57
Les extraits sont excellent ! Je suis particulièrement fan de ce genre de death mélodique old school et lorgnant parfois vers le black metal, alors un gros merci pour cette découverte !
Malheureusement ça m'a encore l'air d'être de ces albums difficilement trouvables...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Gates Of Ishtar
Death mélodique
1997 - Invasion Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (5)  8.8/10
Webzines : (3)  7.33/10

plus d'infos sur
Gates Of Ishtar
Gates Of Ishtar
Death/Thrash mélodique - 1992 - Suède
  

tracklist
01.   Perpetual Dawn (The Arrival of Eternity - End My Pain)
02.   Trail of Tears
03.   Forever Scarred
04.   Dreamfields
05.   Dawn of Flames
06.   Eternal Sin
07.   No Time
08.   The Embrace of Winter

line up
voir aussi
Gates Of Ishtar
Gates Of Ishtar
A Bloodred Path

1996 - Spinefarm Records
  
Gates Of Ishtar
Gates Of Ishtar
At Dusk And Forever

1998 - Invasion Records
  

Essayez aussi
Unmoored
Unmoored
Cimmerian

1999 - Pulverised Records
  
A Canorous Quintet
A Canorous Quintet
As Tears (EP)

1994 - Chaos Records
  
Scar Symmetry
Scar Symmetry
Pitch / Black / Progress

2006 - Century Media Records
  
Sarcasm
Sarcasm
Within The Sphere Of Ethereal Minds

2017 - Dark Descent Records
  
Requiem Laus
Requiem Laus
The Eternal Plague

2008 - 666 Production
  

Slayer
Repentless
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique