chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
184 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Entombed - Morning Star

Chronique

Entombed Morning Star
« Morning Star », ou les initiales « MS » qui auraient pu servir à faire « Modèle : Slayer ». En effet, le quatuor Américain est très présent dans les influences du 7e album d'Entombed, et ce n'est pas pour déplaire à la fanbase des Suédois, resté un peu sur sa faim après le (trop) rock « Same Difference ». Symbole d'un nouveau millénaire placé sous le signe de la rapidité, dynamique initiée par l'excellentissime « Uprising » sorti l'année précédente, le Entombed anno 2001 refait s'affoler les compteurs de vitesse et renoue avec les tempos rapides d'antan, cependant plus proche du « poum tchac » du thrash que du « tindindin » du death (dans mon esprit malade, ça sonne comme ça, me cherchez pas).

Débutant les hostilités avec l'iconique « Chief Rebel Angel », resté depuis un titre phare du groupe, « Morning Star » ne met pas longtemps à déballer ses premiers hits, avec un « I for an Eye » bien balancé, et surtout ce « Bringer of Light », au refrain prenant et aux paroles singulières (« I will kill you if i must, i will help you if i can »). « Ensemble of the Restless » renoue avec les tempos puissants, bien que le titre soit un peu trop simple et court pour son propre bien. Puis la sauce redescend doucement, alternant alors des titres on va dire moyen plus (« Out of Heaven », « When It Hits Home ») et d'autres plus inspirés (souvent les plus rapides, comme l'excellent « Year One Now », « About to Die » ou l'hommage vibrant aux bouchers de Tampa « Young Man Nihilist », qui est une resucée volontaire dans son intro du célèbre « Captor of Sin » et son démarrage en solo chaotique). LG Petrov assure son rôle de frontman beuglant jusqu'à plus soif, bien loin du chant bien trop soft de « Same Difference » ; on aurait aimé un peu plus de chant death et de conviction comme sur « Uprising », en lieu et place de ce chant somme toute classique pour lui, il faudra attendre les albums à venir et leur revival death pour renouer avec ce registre.

L'album a pour lui d'être somme toute très abordable et efficace, affichant à peine une grosse demi heure au compteur ; pour autant la tracklist en dents de scie question inspiration et un retour un peu opportuniste et trop voyant aux sources du thrash l'empêche à mes yeux de figurer parmi les indispensables du groupe, dans une discographie bien trop riche pour ne pas être forcé d'effectuer un tri sélectif. Probablement vu comme le messie à sa sortie, aveuglé qu'étaient les mélomanes par ce retour inespéré du combo Suédois à des rythmes encore plus véloces, « Morning Star » a 10 ans plus tard un goût un peu plus fade en bouche, ne donnant pas pleinement la mesure du talent d'un groupe qu'on qualifiera sans trop de risques de « culte ». Un bon apéritif en somme, mais pour le plat de résistance on aura l'embarras du choix parmi les autres œuvres du groupe, en premier lieu duquel son prédécesseur « Uprising », qui a lui malgré le poids des années pris une vraie cure de jouvence plutôt qu'un gros coup de vieux…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

alkemist citer
alkemist
28/04/2021 14:32
note: 9.5/10
70000 milliards de déçus et un disque au prix du diamant, arrètez les frais et envoyez moi la bête en vinyle, je vous en débarasse volontiers
Invité citer
Gregwar
04/04/2014 07:32
C'est bon aussi ça, Leonard Cohen.
the gloth citer
the gloth
03/04/2014 13:38
"I will kill you if i must, i will help you if i can" : On trouve la même phrase dans "Story of Isaac" de Leonard Cohen (ainsi que son contraire : "I Will help you if I must, I will kill you if I can").

Chri$ citer
Chri$
30/05/2011 10:40
note: 7/10
"Morning Star a été une réelle déception pour moi, Entombed qui fait du thrash ça ne sonne pas super inspiré, je préfere vraiment leurs autres albums..rdv dans les commentaires quand elle sera publiée"

Nous y voilà TJ !!! Sourire

Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
29/05/2011 18:16
note: 8/10
Très bon album, peu de temps morts et un retour thrashisant qui a reboosté mon intérêt pour le groupe à l'époque. Comme tu le sais Chris, je le préfère largement à "Uprising"!
gulo gulo citer
gulo gulo
29/05/2011 17:37
note: 7/10
effectivement beaucoup aimé à ma découverte du groupe, et aujourd'hui je lui préfère Inferno

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Entombed
Thrash Metal
2001 - Music For Nations
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (10)  7.45/10
Webzines : (13)  8.14/10

plus d'infos sur
Entombed
Entombed
Death Suédois - 1989 - Suède
  

tracklist
01.   Chief Rebel Angel
02.   I for an Eye
03.   Bringer of Light
04.   Ensemble of the Restless
05.   Out of Heaven
06.   Young Man Nihilist
07.   Year One Now
08.   Fractures
09.   When It Hits Home
10.   City of Ghosts
11.   About to Die
12.   Mental Twin

line up
voir aussi
Entombed
Entombed
Clandestine

1991 - Earache Records
  
Entombed
Entombed
Uprising

2000 - Threeman Recordings
  
Entombed
Entombed
When In Sodom (MCD)

2006 - Threeman Recordings
  
Entombed
Entombed
Serpent Saints
(The Ten Amendments)

2007 - Threeman Recordings
  
Entombed
Entombed
Same Difference

1998 - Threeman Recordings
  

Essayez aussi
Delirious
Delirious
Made For The Violent Age

2006 - Armageddon Music
  
Tankard
Tankard
Best Case Scenario (Compil.)
(25 Years in Beers)

2007 - AFM Records
  
Distillator
Distillator
Summoning the Malicious

2017 - Empire Records
  
Hellish
Hellish
Grimoire

2017 - Unspeakable Axe Records
  
Algebra
Algebra
Feed The Ego

2014 - Unspeakable Axe Records
  

Slayer
Repentless
Lire la chronique
Turn Cold
Break Your Faith (EP)
Lire la chronique
Killing
Face The Madness
Lire la chronique
Witching Hour
...and Silent Grief Shadows...
Lire la chronique
Metal Méan Festival 2021
Bütcher + Bölzer + Doodswen...
Lire le live report
La Voûte #8 - Monothéiste
Lire le podcast
Hellish
Poison (EP)
Lire la chronique
Best of BLACK METAL 1998 !
Lire le podcast
Deathwards
Rehearsal 2019 (Démo)
Lire la chronique
Illegal Corpse
Riding Another Toxic Wave
Lire la chronique
Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Vectis
No Mercy for the Weak (EP)
Lire la chronique
Ekulu
Unscrew My Head
Lire la chronique
At The Gates
The Nightmare of Being
Lire la chronique
Sakrifiss, Une vision du black metal
Lire le présentation
Dead Heat
World At War
Lire la chronique
Pig Destroyer
Pornographers of Sound (Live)
Lire la chronique
La Voûte #7 - Occult Rock
Lire le podcast
Solstice
Casting The Die
Lire la chronique
Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Shadowspawn
The Biology Of Disbelief
Lire la chronique
La Voûte #6 - Musique folklorique traditionelle
Lire le podcast
Agent Steel
No Other Godz Before Me
Lire la chronique
Metallica
No Life 'til Leather (Démo)
Lire la chronique
Les Blackholics ANONYMES
Lire le podcast
Nekromantheon
Visions Of Trismegistos
Lire la chronique
Spellforger
Upholders Of Evil (EP)
Lire la chronique
La Voûte présente : la Série Dungeon Synth (Avec Maxime) - #1 Introduction générale
Lire le podcast