chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Immolation - Here In After

Chronique

Immolation Here In After
Second album du combo Américain (après un « Dawn of Possession » difficilement trouvable), « Here in After » affirme dès les premières notes de « Nailed to God » la touche Immolationesque qui les suivra tout au long de leur discographie : des riffs très particuliers, composés par le maître ès guitare Rob Vigna, accompagnent des patterns de batterie inédits, qui sont à des années lumières de ce qu’on a l’habitude d’entendre en Death.

La particularité rythmique d’Immolation est en effet d’associer ces riffs de guitare tordus et dissonants à des patterns de batterie très particuliers, qui donne un ensemble asynchrone que les musiciens sauront apprécier. Ces rythmiques supposément bancales donnent une ambiance tordue et particulièrement sombre, accompagné du chant pratiquement parlé de Ross Dolan : le sieur n’a pas besoin de hurler, il déclame plus qu’il ne chante de façon très compréhensible des paroles ciblant les icônes religieuses du Christianisme.

« Here in After », tout comme la disco d’Immolation à venir, n’est pas un album de Death misant uniquement sur la brutalité : certes le groupe blaste avec talent quand il le faut, mais il sait se faire menaçant et sournoisement lourd et oppressant comme sur les excellentes « I Feel Nothing » et « Away from God ». Le meilleur titre est cependant sans conteste le « Christ’s Cage » concluant l’album, qui débute et se termine par une mélodie sortie des tréfonds de l’Enfer et qui sera pour toujours la marque de fabrique des meilleurs titres du groupe. Point essentiel s’il en est, la prod est très acceptable pour une sortie de 96, même s’il elle manque encore d’un peu de pêche et de puissance.

« Here in After » est donc une étape dans la disco du groupe qu’il convient de souligner, mais il manque à cet album des riffs et des mélodies réellement marquants, choses qui se développeront avec réussite sur les albums à venir. Les fans l’auront dans leur discothèque pour compléter la disco du groupe, les autres se rabattront plutôt sur les albums à venir…

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Immolation
Death Metal
1996 - Metal Blade Records
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs : (16)  7.94/10
Webzines : (8)  8.56/10

plus d'infos sur
Immolation
Immolation
Death Metal - 1988 - Etats-Unis
  

tracklist
01.  Nailed To Gold  (03:54)
02.  Burn With Jesus  (04:00)
03.  Here In After  (04:54)
04.  I Feel Nothing  (04:41)
05.  Away From God  (04:45)
06.  Towards Earth  (04:47)
07.  Under The Supreme  (04:23)
08.  Christ's Cage  (05:52)

Durée : 37:16

line up
parution
12 Février 1996

voir aussi
Immolation
Immolation
Providence (EP)

2011 - Scion Audio Visual
  
Immolation
Immolation
Hope And Horror (EP)

2007 - Listenable Records
  
Immolation
Immolation
Atonement

2017 - Nuclear Blast Records
  
Immolation
Immolation
Dawn of Possession

1991 - Roadrunner Records
  
Immolation
Immolation
Close To A World Below

2000 - Metal Blade Records
  

Essayez plutôt
Embrional
Embrional
The Devil Inside

2015 - Old Temple
  
Malevolent Creation
Malevolent Creation
Stillborn

1993 - Roadrunner Records
  
Funest
Funest
Desecrating Obscurity

2014 - Memento Mori
  
War Master
War Master
Pyramid Of The Necropolis

2011 - Rescued From Life Records
  
Bolt Thrower
Bolt Thrower
Who Dares Win (Compil.)

1998 - Earache Records
  

Coprofago
Unorthodox Creative Criteria
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique