chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
153 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Torchbearer - Yersinia Pestis

Chronique

Torchbearer Yersinia Pestis
On ne le répètera jamais assez, le metal c’est comme une grande famille : impossible de ne pas se perdre entre les moults projets de chaque musicos qui se rejoignent pour former encore d’autres groupes. Christian Ävelstam et Pär Johansson font partie de ceux là. Respectivement guitariste/chanteur du groupe death Unmoored (et de beaucoup d’autres) et chanteur du groupe black Satariel, les deux gugus avaient beaucoup sympathisés du fait de leur même label. Après des années d’hésitation, les deux potes décidèrent de former Torchbearer (porteur de flambeau en français) en 2003. Christian (guitariste ici) rameute ses musiciens d’Unmoored et Pär (chanteur) en fait de même (et recrute le guitariste de Setherial), le groupe signe ensuite chez Cold Records (distribué par Metal Blade à l’époque) et part enregistrer leur tout premier album Yersinia Pestis.

Vous aimez le death/thrash qui envoie des bûches ou le black/death qui envoie aussi des bûches ? Et bien vous devriez aimer Torchbearer. Préparez vous bien car point de secondes de répit sur ce Yersinia Pestis : alternance de riffs death/thrash et de riffs black intenses avec bien évidemment tout ce qu'on peut rajouter autour (soli, double pédale et voix gutturale/criarde). Pour ce qui est de la batterie (point majeur de l’album), Henrik (batteur d’Incapacity et d’Unmoored) n’y va pas vraiment par le dos de la cuillère : les changements de rythmes vont bon train et les accélérations dantesques font très très mal ! Christian qu’on n’a plus besoin de présenter, joue ses riffs (aux allures par moment d’un Incapacity ou d’un Unmoored) tel un épileptique et appuiera son ami chanteur en s’occupant des vocaux gutturaux avec son chant toujours aussi renversant (Scar Symmetry nous l’a bien fait comprendre) ! Ceux qui connaissent Satariel ne devraient pas être dépaysés du chant black de Pär, sauf que dans Torchbearer aucun chant clair au refrain hein !

Malgré une intensité assez conséquente, impossible de ne pas frémir face à la black/death redoutable « Sown Are the Seeds Of Death », au break monumental de « Fad Advanced Closure » ou à la Dissectionnesque « Thus Came Dying Unto Kaffa » (assurément le meilleur titre de l’album). On notera la présence du lead guitariste d’Unmoored pour tous les soli de malades mentaux de Yersinia Pestis. Pour ce qui est des paroles très sombres, le groupe a choisi une thématique (une autre différente pour le prochain album) : celle de la peste noire, pandémie qui a décimé plus de 30 % de la population européenne au XIVème siècle. Les titres s’enchaînent et une fois l’album terminé, on retiendra surtout le jeu de batterie génialissime. Car effectivement mis à part les titres précités, la musique ne se veut franchement pas transcendante et commence à lasser très rapidement. On regrettera des compos à l’ambiance black bien fade (pas assez fouillée) et globalement trop linéaires, sauvées de justesse par le batteur ou les passages headbanguant méchamment redoutables.

Au final, Torchbearer nous délivre un bon album (malgré pas mal de faiblesses) et ultra défoulatoir! Pour les autres reticents, je ne saurais vous conseillez leur très heavy deuxième album Warnaments, bien plus riche et accrocheur. Si certains ne connaissent pas encore les groupes de Christian Ävelstam (Incapacity, Scar Symmetry, Unmoored…) ou de Pär Johansson (Satariel), il est encore temps de poser une oreille dessus, vous ne serez pas déçus par ces groupes de qualité !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

DRJKL citer
DRJKL
02/04/2006 0:52
Réticents, pas rétiscents Moqueur. Sinon ça fait assez envie, Satariel m'avait foutu une grosse claque

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Torchbearer
Black/Death/Thrash
2004 - Metal Blade Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (2)  7.25/10
Webzines : (14)  6.89/10

plus d'infos sur
Torchbearer
Torchbearer
Death/Black mélodique - 2003 - Suède
  

tracklist
01.   Assail The Creation
02.   Sown Are The Seeds Of Death
03.   Dead Children, Black Rats
04.   Faith Bled Dry
05.   Bearer Of The Torch
06.   Pest Cometh
07.   Far Advanced Closure
08.   Thus Came Dying Unto Kaffa
09.   Shorespread God
10.   Failure's Drawn

voir aussi
Torchbearer
Torchbearer
Warnaments

2006 - Regain Records
  
Torchbearer
Torchbearer
Death Meditations

2011 - Vic Records
  

Essayez aussi
Merciless
Merciless
Unbound

1994 - Black Lodge Records
  
Sacramentum
Sacramentum
The Coming Of Chaos

1997 - Century Media Records
  
Solar Demise
Solar Demise
Archaic War

2018 - Narcoleptica Prod.
  
The Furor
The Furor
Cavalries Of The Occult

2017 - Transcending Obscurity
  
Voidhanger
Voidhanger
Dark Days Of The Soul

2018 - Agonia Records
  

Pig Destroyer
Terrifyer
Lire la chronique
BLACK METAL ! Le TOP de...
Lire le podcast
Division Speed
Division Speed
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2019 / The Decompomorphosis
Lire le dossier
Critical Defiance
Misconception
Lire la chronique
LORDS OF CHAOS : La Sakranalyse
Lire le podcast
Inculter
Fatal Visions
Lire la chronique
Hatriot
From Days Unto Darkness
Lire la chronique
METAL MEAN FESTIVAL XV - 2019
Asphyx + Au-Dessus + Bloodb...
Lire le live report
Detherous
Hacked To Death
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast
Destruction
Born To Perish
Lire la chronique
Metal Church
Damned If You Do
Lire la chronique
Tantara
Sum of Forces
Lire la chronique
Sacred Reich
Awakening
Lire la chronique
Retour de vacances, et ZOU !
Lire le podcast
Enforced
At The Walls
Lire la chronique
Death Angel
Humanicide
Lire la chronique
USBM is SH*T
Lire le podcast
Metal Magic XII
Lire le dossier
PPCM #20 - Encore plus de Jazz Metal
Lire le podcast
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Fusion Bomb
Concrete Jungle
Lire la chronique
Municipal Waste + Power Trip
Lire le live report
French Black Metal : La collec plus grosse que ta mère
Lire le podcast
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique