chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
81 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sylosis - Edge Of The Earth

Chronique

Sylosis Edge Of The Earth
Dans un monde parfait, METALLICA n'aurait jamais sorti “Load” en un jour funeste de juin 1996. De nombreuses âmes métalleuses eurent été épargnées et, plutôt que de sombrer du côté crooner de la force, les Mets auraient été suffisamment bluffés par « The Gallery » (une certaine idée de la perfection à la suédoise, 1995) pour se mettre au death mélodique, Kirk Hammett retrouvant alors l'usage de ses doigts et Lars Ulrich ses réserves d'anabolisants, au placard depuis les sessions d'enregistrement de « … And Justice For All ». Incapable de growler correctement après s'être cassé la voix (Patriiiiiiiiiick !!!) sur « Nothing Else Matters », James Hetfield aurait laissé son micro vacant et le choix des américains se serait porté, cocorico, sur notre Stéphane Buriez National, le timbre d'ours mal léché du frontman Josh Middleton (SYLOSIS, formé en 2000 à Reading, on y vient !) étant assez proche de celui du leader de LOUDBLAST. Dans un monde parfait, les Four Horsemen n'auraient pas tué tout espoir d'une vie meilleure avec « Reload » et le Royaume Uni aurait continué à engendrer des formations aussi essentielles que la génération death/grind qui valut à Earache son statut de firmament de l'extrême au début des années 90. On n'aurait donc jamais connu BULLET FOR MY VALENTINE et SYLOSIS, qui en est à son second coup d'essai après deux EPs chez In At The Deep End et « Conclusion Of An Age » (2008) chez Nuclear Blast, serait le groupe parfait par excellence, capable à lui seul de fédérer sous son nom bannières classic thrash et banderoles death mélo.

Pourquoi diable cette tentative de metallic fiction me direz vous ? Parce que dans ses meilleurs moments, SYLOSIS combine l'essence d'un thrash à l'américaine – METALLICA donc sur « From The Edge Of The Earth » et « Altered States Of Consciousness », mais également le MACHINE HEAD hyper heavy des deux derniers albums sur « Dystopia » et « Apparitions » – au death mélo classieux d'un DETONATION, meilleure variation connue d'un DARK TRANQUILLITY qui ne se serait pas encore noyé sous une couche de claviers émo dégoulinants de mièvrerie. L'arme fatale de SYLOSIS ? Son six-cordiste Josh Middleton, dont chaque éclair lead ira droit au cœur des amateurs de motifs mélodiques fluides et enchanteurs : on est bien au-delà de la simple plus value tant le bonhomme joue juste et transcende des compos d'obédience death thrash (même si la formulation death reste à tempérer) qui, sans son apport, n'auraient pas du tout la même envergure. Régulièrement ponctuées de véritables instants de grâce pour tout fan de contenu mélodico-brutal qui se respecte, « Edge Of The Earth » a potentiellement tout de la terre promise mais souffle pourtant le chaud - un contenu progressif ambitieux, le cachet héroïque des guitares lead, un mélange des genres thrash et death aux petits oignons – et le froid, l'album étant malheureusement affligé d'une foule de petits défauts assombrissant un bien fascinant tableau (superbe artwork au passage).

Premier grief, le chant, également assuré par Middleton. Qu'il soit clair (usage modéré ici) façon Rob Flynn en plein accès de crise émo (« Apparitions », encore) ou à la limite du bûcheron aviné échappé d'un groupe de sludge, le bougre peine franchement à convaincre, quand il ne franchit pas régulièrement la ligne jaune en abusant de gueulantes criardes dignes d'un combo metalcore de troisième zone. S'ils veulent jouer dans la cour des grands, les anglais de SYLOSIS ont donc tout intérêt à dégotter un chanteur sérieux! Deuxième point d'achoppement, la durée excessive des morceaux (6 minutes en moyenne) et la longueur déraisonnable de l'opus, surtout compte tenu de la relative neutralité de certains plans thrash up tempo pas des plus significatifs. Seul extrait à échapper aux nombreuses baisses de régime qui tirent malheureusement « Edge Of The Earth » vers le bas, l'instrumental aux tempis modérés « Where The Sky Ends » ; très convaincant lorsqu'il ralentit la cadence ou se laisse porter par des solis aériens de toute beauté, SYLOSIS tient là deux axes de travail pour l'avenir, le manque de variété de jeu du batteur Rob Callard restant dans l'immédiat moins préjudiciable. Ces réserves émises, reste un skeud de grande qualité qui, s'il demande de faire abstraction de certaines failles évidentes, n'en demeure pas moins une très bonne surprise et si dans un monde parfait Kevin Costner n'aurait pas arrêté le cinoche après son passage chez Clint Eastwood, on ne voit pas, vu les armes dont il dispose, comment SYLOSIS pourrait s'abaisser au niveau d'un « The Postman » ou d'un « Waterworld ».

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

Invité citer
Posth
28/12/2011 02:18
je viens d'écouter leurs 2 albums, et franchement je suis conquis, y'a vraiment de TRES bon morceaux... Riffs meurtriers, solos de folie, changements de rythme efficaces etc etc ... fan de thrash, metalcore, death technique, enfilez votre casque et savourez!
Niktareum citer
Niktareum
27/02/2011 18:47
note: 8/10
AH ouais les extraits sont foutrement bons (à part "Empyreal")! Headbang
Achat obligatoire!
donvar citer
donvar
27/02/2011 15:38
note: 8/10
Ou ciel c'est bon! Leur teaser , "making-of" m'avait déjà donné très envie.
J'espère vraiment le trouver pas cher d'ici peu.
Mitch citer
Mitch
25/02/2011 09:28
Ecouté rapidement, ça avait l'air bien sympatoche ! Devil

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sylosis
Thrash/Death mélodique
2011 - Nuclear Blast Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (10)  8.05/10
Webzines : (29)  7.62/10

plus d'infos sur
Sylosis
Sylosis
Néo thrash mélodique - 2000 - Royaume-Uni
  

écoutez
vidéos
Empyreal
Empyreal
Sylosis

Extrait de "Edge Of The Earth"
  

tracklist
01.  Procession
02.  Sands Of Time
03.  Empyreal
04.  Empyreal (Part 2)
05.  A Serpent's Tongue
06.  Awakening
07.  Kingdom Of Solitude
08.  Where The Sky Ends
09.  Dystopia
10.  Apparitions
11.  Altered States Of Consciousness
12.  Beyond The Resurrected
13.  Eclipsed
14.  From The Edge Of The Earth

Durée : 01:12:50

line up
parution
11 Mars 2011

voir aussi
Sylosis
Sylosis
Monolith

2012 - Nuclear Blast Records
  

Essayez aussi
Miseration
Miseration
Your Demons - Their Angels

2008 - Lifeforce Records
  
Marionette
Marionette
Spite

2008 - Listenable Records
  
The Black Dahlia Murder
The Black Dahlia Murder
Nightbringers

2017 - Metal Blade Records
  
Decadence
Decadence
3rd Stage Of Decay

2008 - Massacre Records
  
Swordmaster
Swordmaster
Postmortem Tales

1997 - Osmose Productions
  

Dark Order
Cold War Of The Condor
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 18 - Le Livre des Mauvaises Décisions
Lire le podcast
Kill-Town Death Fest 2018 / The Resurrection Edition
Lire le dossier
French Black Metal : Les illuminés
Lire le podcast
Ultra-Violence
Operation Misdirection
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 17 - Entretien avec un Bourreau.
Lire le podcast
Panzer Squad
Ruins
Lire la chronique
Dreadful Fate
Vengeance
Lire la chronique
Nuclear Assault
Handle With Care
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 16 - And the Legend Leaves Town ...
Lire le podcast
Black Metal de Pologne, mais pas Behemoth, ni Graveland, mais plutôt....
Lire le podcast
Hellish
The Spectre Of Lonely Souls
Lire la chronique
Skeletonwitch
Devouring Radiant Light
Lire la chronique
METAL MEAN FESTIVAL
Auðn + Convulse + Cult of F...
Lire le live report
Hirax European Summer Tour 2018
Antagonism + Dissident + Hi...
Lire le live report
Sylak Open Air 2018
At The Gates + Bloodbath + ...
Lire le live report
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique
Devastatiön
Drink With The Devil (EP)
Lire la chronique
Nuclear Assault
Survive
Lire la chronique
Exmortus
The Sound Of Steel
Lire la chronique
Le NSBM... un thème arisk !
Lire le podcast
Nuclear Assault
The Plague (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 14 - The Great Northern Live Report
Lire le podcast
Nuclear Assault
Game Over
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique