chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
149 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

The Crown - Cobra Speed Venom

Chronique

The Crown Cobra Speed Venom
34e meilleure vente d’album en Allemagne. Entré dans le top 100 en Suisse. Qu’il est plaisant de voir THE CROWN acquérir enfin, après des années de galère, un début de reconnaissance au-delà du cercle des initiés, des fans de la 1ere heure, dont je fais partie. Ce succès relatif est aussi un succès critique : « Cobra Speed Venom » enchaine les retours positifs, des fans comme de la presse. Je ne me ferai pas le porte-parole d’un contre mouvement, tant j’adhère à ce nouvel album, dont j’ai enchainé un très grand nombre d’écoutes avant de vous en fournir un avis.

Les astres étaient alignés avant même sa sortie : on sentait, via sa communication sur les réseaux sociaux, un groupe de nouveau en phase, en forme, et soudé comme jamais. L’arrivée d’un peu de sang frais avec Henrik Axelsson, percussionniste chez IMPLODE, a permis aux Couronnées d’avoir une section rythmique enfin stable, après un mercato de batteur un peu déstabilisant depuis le départ du (très) regretté Janne Saarenpää. Côté vocalises, on a déjà tous oublié ce fait, mais Lindstrand, l’Elvis du Death Metal, avait laissé sa place de 2009 à 2011 à Jonas Stålhammar, pour le très, très, passable « Doomsday King » (et à Tompa dix ans plus tôt, mais là c’était plutôt extrêmement cool) ; quel bonheur que de retrouver à nouveau Lindstrand au top de sa forme , davantage enragé que pour « Death is not Dead » en tout cas. Et dire que le duo de songwriters Olsfest/Tervonen a été indéniablement inspiré sur ce brûlot est un euphémisme ! Bref, tout est réuni pour une belle expérience de Death / Thrash métal aux effluves punk, généreuse qui plus est, avec 10 titres dans sa version courte et 12 avec les bonus tracks qui frôle le contenu maximal d’un CD (70 et quelques minutes).

Je parlais des compositeurs, à la lecture du livret, j’ai vite retrouvé mes marques entre le style très Death n’ Roll de Magnus Olsfest, contributeur majeur de cet album (« Iron Crown », « Destroyed by Madness » et ce tout dernier riff rock n’ roll signature à mort de son style, « In the Name of Death », « Cobra Speed Venom ») et celui plus mélodique/heavy de Tervonen (« We Avenge », hymne midtempo de ce nouvel album qui fait écho à « World Below » d’il y a 10 ans, et la sublime instrumentale « Where My Grave Shall Stand ») ; au milieu de ces deux artistes s’est immiscé le soliste Robin Sörqvist, qui propose des compos Death/Thrash plus standards (« Rise in Blood », « World War Machine »), et pour ainsi dire les plus faibles (mais c’est très relatif) de l’album. Mais le gaillard se rattrape avec des solis absolument magnifiques, chacune de ses apparitions est une petite merveille et à l’heure où les solis n’ont plus trop de sens dans le métal extrême, il est bon d’entendre des musiciens ayant encore cette envie d’en produire. La première moitié de l’album est un sans faute, et si j’adhère un peu moins aux compos de Sörqvist précités (même si « World War Machine » a de très bons passages), je retrouve immédiatement la flamme avec l’instru précédent évoqué, et ce « The Sign of the Scythe » aussi épique (7mn) que jouissif, idéal pour conclure. Un petit look à la « Killing Star » (titre concluant un de leurs albums cultes, « Deathrace King ») donné à ce dernier morceau qui n’est pas pour me déplaire, très clairement.

Les musiciens de THE CROWN n’avaient rien à foutre d’une quelconque pression médiatique en sortant cet album, tant leur succès était jusque là d’estime, et c’est donc uniquement par passion de leur style si particulier (trouvez moi des groupes de Death n’Roll contemporains, je prends) qu’ils ont livré un successeur de très grande qualité au bon-mais-pas-fabuleux « Death is Not Dead ». Alors, faites moi plaisir et donnez sa chance à ce groupe, à cet album, à cette SPLENDIDE pochette aux 1000 détails, et on en reparle dans les commentaires, je vous guiderai dans leur discographie avec plaisir..

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

9 COMMENTAIRE(S)

Johnjohn citer
Johnjohn
06/07/2018 00:17
Après l'avoir bien poncé... Jouissif ! "Feel the noise!
Feel the fucking pain!"
snort citer
snort
30/03/2018 23:24
Tres belle surprise ! le coté death'n roll a toujours eu tendance à m'emmerder, mais là ça passe ! Il y a un très bon équilibre : jamais aucune influence ne prend le dessus sur une autre tout au long de l'album, et tout se mêle habilement. A voir pour un futur achat même s'il ne se hisse pas dans mes priorités de ce début d'année Sourire
MoM citer
MoM
28/03/2018 21:50
Ce que je trouve assez fou, c'est de voir combien cet album était attendu et qu'il attire pas mal de monde également sur d'autres sites !
Je pensais pas ce groupe aussi apprécié Sourire
Chri$ citer
Chri$
28/03/2018 21:33
note: 8/10
Tout à fait d'accord avec vos commentaires dans l'ensemble. Ma chro transpire d'un enthousiasme certain, surtout après une période creuse (j'ai beau essayer, "Doomsday King" semble définitivement être leur plus mauvais album..). Je classerai ce petit dernier aux côtés des bons albums du groupe, mais un pas cependant derrière les énormissimes Possessed 13 / Crowned In Terror / Deathrace King (et Eternal Death si on remonte à plus loin). C'est donc un très bon cru, mais pas culte au regard des 4 précités.
N4pht4 citer
N4pht4
28/03/2018 17:28
note: 7.5/10
Je m'apprétais à demonter l'album au vu des deux morceaux qui étaient sortis en avant-première, mais une fois n'est pas coutume c'était sans aucun doute les moins bons de l'album. Au final une bonne surprise donc, meme si on arrive pas encore tout à fait au niveau de deathrace king ou crowned in terror.

Mitch citer
Mitch
28/03/2018 10:08
note: 8/10
Grosse surprise que ce retour ! Surtout qu'on retrouve le même line-up du précédént album sous prozac.
Du gros death/thrash qui tache quasi sans temps mort (gros bémol sur "We Avenge!" et quelques flottements sur la deuxième partie).
Ca fait bien longtemps que je n'avais pas autant pris mon pied pour le genre. Ma playlist pour mes séances fitness ! Headbang
coreandcoupdate citer
coreandcoupdate
28/03/2018 06:32
Quel plaisir ce retour en force ! Bon, la 2e moitié de l'album est peut-être un brin moins youpla, mais c'est pour chipoter. Ze panard avec un blouson en cuir clouté!!
satteliteblues666 citer
satteliteblues666
28/03/2018 00:51
note: 8/10
Perso, je n'attendais rien de particulier de cet album et c'est une très bonne surprise; les titres sont très efficaces.
MoM citer
MoM
27/03/2018 20:42
"Crowned in Terror" a vraiment un truc en plus.
Celui-là il est juste sympatoche pour moi Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
The Crown
Death Metal
2018 - Metal Blade Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (6)  7.75/10
Webzines : (11)  8.52/10

plus d'infos sur
The Crown
The Crown
Death Metal - 1998 - Suède
  

vidéos
Cobra Speed Venom
Cobra Speed Venom
The Crown

Extrait de "Cobra Speed Venom"
  
Iron Crown
Iron Crown
The Crown

Extrait de "Cobra Speed Venom"
  

tracklist
01.   Destroyed by Madness
02.   Iron Crown
03.   In the Name of Death
04.   We Avenge!
05.   Cobra Speed Venom
06.   World War Machine
07.   Necrohammer
08.   Rise in Blood
09.   Where My Grave Shall Stand
10.   The Sign of the Scythe

line up
parution
16 Mars 2018

voir aussi
The Crown
The Crown
14 Years Of No Tomorrow (DVD)

2005 - Metal Blade Records
  
The Crown
The Crown
Crowned In Terror

2002 - Metal Blade Records
  
The Crown
The Crown
Eternal Death

1997 - Black Sun Records
  
The Crown
The Crown
Death is not Dead

2015 - Century Media Records
  
The Crown
The Crown
Deathrace King

2000 - Metal Blade Records
  

Essayez aussi
Illdisposed
Illdisposed
With The Lost Souls On Our Side

2014 - Massacre Records
  
Eternal
Eternal
The Berserk's Legions Defiance

2009 - Obscure Domain Productions
  
Fleshtized
Fleshtized
Here Among Thorns

2001 - Mighty Music
  
Cadaveric Fumes / Demonic Oath
Cadaveric Fumes / Demonic Oath
Entwined In Sepulchral Darkness (Split 12")

2014 - Iron Bonehead Productions
  
Denial
Denial
Catacombs Of The Grotesque

2009 - Asphyxiate Recordings
  

The Haunted
Unseen
Lire la chronique
SOS Chanteurs ! (Famine / Kvarforth / Ravenlord)
Lire le podcast
At The Gates + Behemoth + Wolves In The Throne Room
Lire le live report
Mortal Scepter / Deathroned
Mortal Scepter / Deathroned...
Lire la chronique
Bilan 2018
Lire le bilan
Carnal Forge
Gun To Mouth Salvation
Lire la chronique
Create A Kill
Summoned To Rise
Lire la chronique
Deceased
Ghostly White
Lire la chronique
Black Fast
Spectre of Ruin
Lire la chronique
PPCM #6 - Faisons ensemble un détour... (GRAND DETOUR)
Lire le podcast
Black Metal Awards 2018 / Sakrif'or plus fort que Noël.
Lire le podcast
Gama Bomb
Speed Between the Lines
Lire la chronique
Le Canyon - Épisode 22 - Hit-Parade 2018
Lire le podcast
Machine Head
Catharsis
Lire la chronique
Au-Dessus + Furia + Mysticum
Lire le live report
Metalhertz #3 - "La folie des compositeurs"
Lire le podcast
French Black Metal : des découvertes et les réponses
Lire le podcast
Le Canyon - Épisode 21 - Ballade Luciférienne.
Lire le podcast
Truent
To End an Ancient Way of Li...
Lire la chronique
Les sorties de 2018
Vos albums et déceptions de...
Voir le sondage
Metalhertz #2 - "Vers l'infini et au-delà!"
Lire le podcast
High On Fire
Electric Messiah
Lire la chronique
Prezir
As Rats Devour Lions
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 20 - Danger.
Lire le podcast
Revocation
The Outer Ones
Lire la chronique
Mes hallucinations auditives : PANPHAGE
Lire le podcast
Sepulcher
Panoptic Horror
Lire la chronique
Deathhammer
Chained To Hell
Lire la chronique
Arsis
Visitant
Lire la chronique
Le black metal : un monde d'autistes !
Lire le podcast
Darkness
First Class Violence
Lire la chronique