chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Pantera - The Great Southern Trendkill

Chronique

Pantera The Great Southern Trendkill
Voilà un album qui peut se résumer en un mot : tube ! En effet avec ce quatriéme album,Pantera n'a pas fait les choses à moitié. Moins dur que "far beyond driven" et moins yeah yeah que "cowboys from hell", cet album marque une vraie évolution pour le groupe qui signe une entrée tonitruante dans le métal moderne. Jugez plutot : Un son énorme combiné au groove si caractéristique des texans, des titres bourrins ("the great southern trendkill","suicide note pt 2"),ou plus bluesy ("suicide note pt 1","10's") ou tout simplement des tubes de power métal bourré comme seul nos quatre poivrots préférés savent le faire ("the underground in america","sandblaster skin"). Du début à la fin c'est énooorme ! L'album est plus équilibré et s'avale comme un gros sexe bien velu (bien que je n'en soit point trop friand...), on ne le sent pas passer quoi ! (alors que le gros sexe...). Toujours aussi carré, précis et groovy, Pantera est aussi impressionnant techniquement que son chanteur vocalement.

En effet l'ami Phil Anselmo a pour moi acquis à partir de cet album une voix absolument unique. Super vénér ou plus calme, on sent dans tous les cas une incroyable maîtrise de son organe (tssss, abruti... :). Personnellement, je trouve que cette voix possède une vraie émotion (et une vraie endurance :il a du en avaler le pépére des whisky pour la rendre aussi rauque ! ) et pis qu'elle déchire tout, point ! Tout comme cet album qui rassemble tout les attributs d'un album de Pantera avec un son encore plus gros, un meilleur chanteur, un album plus varié. La batterie est monstrueuse (les premiéres secondes de "the great southern trendkill"risquent de ne pas vous laisser intact très longtemps), tout comme les autres instruments. A noter quand même que ce disque est furieusement addictif et accrocheur, bien plus d'ailleurs que les autres et que les amateurs de néo violent devraient jeter une oreille dessus histoire d'enrichir leur patrimoine musical. Ce skeud fait tout simplement (un peu comme le "roots" de sepultura) le lien entre le métal ancien et moderne. Bref, plus grand choses à dire sur cet album, tu devrais déjà savoir si c'est pour toi ! Sinon, jette quand même une oreille dessus quand t'as trop bu et libère ta vibe texanne. YEAH !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

15 COMMENTAIRE(S)

InnerDam citer
InnerDam
10/07/2020 15:35
note: 9/10
cet album aurait pu (ou du) être l'ultime testament d'un Pantera en pleine grâce si l'étron qui a suivi n'avait vu le jour.
Je lui prefère un Far Beyond Driven plus viscérale, sans concession.
Mais Floods, bon sang.. le solo enregistré par Dimebag sous son porche me rappelle à chaque fois à quel point c'était un guitariste fabuleux.
choochoo citer
choochoo
08/05/2020 13:28
note: 9/10
gulo gulo a écrit : Caïn Marchenoir a écrit : C'est mon préféré des texans parce que plus équilibré, au contraire des deux précédents où les premiers titres étaient mortels mais où la tension redescendait par la suite.

Pas trop d'accord avec ça : Far Beyond Driven a certes des tubes au début, mais Slaughtered, mais Use my Third Arm, mais Shedding Skin !


Oui! un gros travail de Dimebag sur les titres Hard Lines, Sunken Cheeks, 25 Years et surtout Shedding Skin: ambiance, conflit et hargne.
gulo gulo citer
gulo gulo
08/05/2020 10:28
note: 8.5/10
Caïn Marchenoir a écrit : C'est mon préféré des texans parce que plus équilibré, au contraire des deux précédents où les premiers titres étaient mortels mais où la tension redescendait par la suite.

Pas trop d'accord avec ça : Far Beyond Driven a certes des tubes au début, mais Slaughtered, mais Use my Third Arm, mais Shedding Skin !
Caïn Marchenoir citer
Caïn Marchenoir
08/05/2020 09:32
C'est mon préféré des texans parce que plus équilibré, au contraire des deux précédents où les premiers titres étaient mortels mais où la tension redescendait par la suite. Anselmo assure très bien, il y a des titres fabuleux, notamment cet enchaînement entre les deux Suicide Note. Le titre Floods est merveilleux et puis qu'est-ce que l'on a pu se marrer avec le webmestre de LOW quand l'album est sorti et qu'il était en écoute sur les bornes à la fnac ou l'audito et que nos victimes pas consentantes sursautaient à chaque fois qu'ils entendaient l'introduction de la chanson éponyme. The trend is dead!
choochoo citer
choochoo
07/05/2020 21:03
note: 9/10
Arf... je l'aime beaucoup celui-là, il reste impressionnant surtout les titres avec Seth Putnam en featuring... mais Far Beyond Driven reste mon gros coup de cœur car plus vicieux et je n'ai pas trop accroché au message anti-trend... c'est comme si le groupe n'avait plus grand chose à dire... ce que le suivant prononce définitivement...

Drug-Sniffing Dog citer
Drug-Sniffing Dog
07/05/2020 11:04
note: 10/10
Le meilleur. (parce que) Le plus sombre.
Mais alors effectivement, cette chro... :facepalm:
gulo gulo citer
gulo gulo
07/05/2020 10:49
note: 8.5/10
Charon Del Hadès a écrit :
L'album n'a pas pris une ride


La chronique, en revanche...
YEAH
gulo gulo citer
gulo gulo
07/05/2020 10:48
note: 8.5/10
Une bien belle chronique.
Charon Del Hadès citer
Charon Del Hadès
07/05/2020 10:39
note: 10/10
Un classique effectivement.
L'album n'a pas pris une ride, et s'écoute encore aujourd'hui avec délectation de la première à la dernière note.
Par contre le terme "néo" violent...euh...
Ok la prod' est "moderne", même pour l'époque, mais ce n'est pas non plus "Iowa" ou un skeud du genre.
Fab'S citer
Fab'S
29/01/2007 15:21
note: 10/10
Monstrueux ..


Dime (Rip)
Asgiliath citer
Asgiliath
01/01/2006 22:18
note: 10/10
Gigantesque.
citer
miko (invité)
31/05/2005 21:08
pi a écrit : énorme, rien à redire, un album parfait à tous les niveau...
citer
pi
25/09/2004
énorme, rien à redire, un album parfait à tous les niveau...
citer
Pingu Sanguinaire
03/07/2004
Effectivement le meilleur Pantera, avec une intro dévastatrice, l'enchainement imparable des 2 Suicide Note, la premiere mélancolique et magnifique et la deuxième bien haineuse et agressive, ainsi que les excellentes War Nerve, The Flood et Living Through Me (Hell's Wrath) avec son break terrible, tous les titres de cet album sont des bombes, à posséder absolument !
narog citer
narog
15/03/2004
Totalement d'accord avec la chronique!

Le meilleur Pantera!
(... et pis "Suicide Note Part.I", raaaah)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Pantera
Power/Thrash
1996 - Elektra Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (47)  9.06/10
Webzines : (17)  8.35/10

plus d'infos sur
Pantera
Pantera
Power/Thrash - 1981 † 2003 - Etats-Unis
  

écoutez
tracklist
01.   The Great Southern Trendkill  (03:46)
02.   War Nerve  (04:53)
03.   Drag The Waters  (04:55)
04.   10's  (04:49)
05.   13 Steps To Nowhere  (03:37)
06.   Suicide Note, Pt. 1  (04:44)
07.   Suicide Note, Pt. 2  (04:19)
08.   Living Through Me (Hell's Wrath)  (04:50)
09.   Floods  (06:59)
10.   The Underground In America  (04:33)
11.   Sandblasted Skin (Reprise)  (05:39)

Durée : 53:04

line up
parution
7 Mai 1996

voir aussi
Pantera
Pantera
Vulgar Display Of Power

1992 - Atlantic Records
  
Pantera
Pantera
Far Beyond Driven

1994 - EastWest Records
  
Pantera
Pantera
Cowboys From Hell

1990 - Atlantic Records
  

Essayez aussi
Dawnbreath
Dawnbreath
Creatures Of The Damned

2019 - Autoproduction
  
Altered Aeon
Altered Aeon
Dispiritism

2004 - Black Lotus Records
  
eOn
eOn
Unscared

2009 - La Fissure Productions
  
Addicted
Addicted
Recipe For The Sick

2008 - Season Of Mist
  
Metal Church
Metal Church
XI

2016 - Nuclear Blast Records
  

Tenet
Sovereign
Lire la chronique
Turn Cold
Break Your Faith (EP)
Lire la chronique
Killing
Face The Madness
Lire la chronique
Witching Hour
...and Silent Grief Shadows...
Lire la chronique
Metal Méan Festival 2021
Bütcher + Bölzer + Doodswen...
Lire le live report
La Voûte #8 - Monothéiste
Lire le podcast
Hellish
Poison (EP)
Lire la chronique
Best of BLACK METAL 1998 !
Lire le podcast
Deathwards
Rehearsal 2019 (Démo)
Lire la chronique
Illegal Corpse
Riding Another Toxic Wave
Lire la chronique
Steel Bearing Hand
Slay In Hell
Lire la chronique
Machine Head
The Burning Red
Lire la chronique
L'été dans le BLACK METAL
Lire le podcast
Vectis
No Mercy for the Weak (EP)
Lire la chronique
Ekulu
Unscrew My Head
Lire la chronique
At The Gates
The Nightmare of Being
Lire la chronique
Sakrifiss, Une vision du black metal
Lire le présentation
Dead Heat
World At War
Lire la chronique
Pig Destroyer
Pornographers of Sound (Live)
Lire la chronique
La Voûte #7 - Occult Rock
Lire le podcast
Solstice
Casting The Die
Lire la chronique
Hyperborée et Thulé ! Encore un thème Arisk ???
Lire le podcast
Antagonized
Intense perversion
Lire la chronique
Shadowspawn
The Biology Of Disbelief
Lire la chronique
La Voûte #6 - Musique folklorique traditionelle
Lire le podcast
Agent Steel
No Other Godz Before Me
Lire la chronique
Metallica
No Life 'til Leather (Démo)
Lire la chronique
Les Blackholics ANONYMES
Lire le podcast
Nekromantheon
Visions Of Trismegistos
Lire la chronique
Spellforger
Upholders Of Evil (EP)
Lire la chronique
La Voûte présente : la Série Dungeon Synth (Avec Maxime) - #1 Introduction générale
Lire le podcast