chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

HateSphere - To The Nines

Chronique

HateSphere To The Nines
A une époque pas si lointaine, Hatesphere se résumait à une bande de potes Danois soudée depuis leur formation en 2001 (et 1993 pour certains membres dans Necrosis) et balançant un thrash new-school sans prétention. Après la sortie de leur très médiocre cinquième opus Serpent Smiles And Killer Eyes, les Danois ont commencé à perdre leur fougue d'en-temps ainsi que l'implication nécessaire à leur groupe. Ainsi Hatesphere se désintégra à petits feux, perdant son bassiste, son batteur, son guitariste et pour donner le coup de grâce, son frontman charismatique Jacob Bredahl et l'éviction de leur label SPV… Reste à la barre le guitariste et compositeur principal Peter Lyse Hansen dit « Pepe » souhaitant ne pas voir s'éteindre son bébé. Le bonhomme recrute alors dans ses connaissances et ira dans le tas piocher le guitariste de Koldborn (groupe de l'ex-gratteux Henrik Bastrup Jacobsen). Pour remplacer l'irremplaçable Jacob, Pepe soufflera tout le monde en intégrant un jeune gaillard inconnu de 19 ans… Epaulé comme à son habitude de Tue Madsen et cette fois du label Autrichien Napalm Records, Hatesphere peut partir enregistrer son sixième album To The Nines.

Autant le dire de suite, les fans d'Hatesphere ne devraient pas être dépaysés malgré ce line-up remis à zéro. La patte de Pepe est toujours percevable : du death/thrash bigarré puissant qui tache le caleçon. Là où le groupe s'éloignait quelque peu de leurs influences de Gothenburg, pour 2009 la bande rebascule en partie à ses premiers amours dans l'esprit The Haunted d'un Ballet Of The Brute. Pas de chichi donc, des titres tout autant directs et décérébrés avec des riffs death/thrash qui font mal à la colonne et un chant modulé dynamique (avec une production mastodonte à la clé). L'écoute de titres comme « To The Nines », « Backstabber », « Cloaked In Shit » (ah l'intro hymne au headbang) ou « Even If It Kills Me » (une minute pour se rendre au kiné) feront retrouver le sourire des disciples du death/thrash moderne. Ceux pleurant Jacob auront certainement une esquisse de sourire, le jeunot le remplaçant essayant de reproduire les vocaux de son aîné dans le criard et le guttural. Ma foi le gamin sans expérience y arrive merveilleusement bien et possède un coffre plutôt impressionnant (aux hurlements décoiffe moumoutte) : à suivre de très près donc !

Le sang neuf aurait peut-être donné l'espoir d'un Hatesphere renouvelé, l'inspiration tombant depuis 2004… Pepe semble encore s'être occupé de tout et c'est malheureux. La nouvelle équipe aurait certainement aidé le gaillard et sorti le groupe de son carcan. C'est dommage, le groupe aurait pu développer son côté rentre dedans (où il excelle) ou les tentatives plus subtiles et sombres comme sur l'excellente conclusion « Oceans Of Blood » (ah si tous les titres pouvaient avoir cette prestance). Au final l'album (assez court) passe sans trop de soucis mais il n'en restera rien dans nos esprits (avec une fin d'album en perte de vitesse) : parfait pour la séance ménage du dimanche ou les trajets courts. Bref, vu et revu.

Sorte de Ballet Of The Brute-bis sans son effet de surprise et sa saveur, To The Nines rassasiera les adeptes un court instant, les autres passeront leur chemin et se tourneront vers la multitude de groupes tapant dans le même style « Gothenburg Death/Thrash ». Avec certainement plus d'implication des autres nouveaux musiciens (Pepe commençant à perdre inspiration), Hatesphere devrait remonter la pente et peut-être sortir de cette étiquette « seconde zone » qui lui colle à la peau depuis 2001.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
12/04/2009 13:52
note: 8/10
Ahaha, les cons ! C'est "Slaughter Of The Soul 2" cet album ! J'adore, surtout le title track, l'énormissime "Backstabber" et "The Writings On The Wall". Sortir un album pareil après la saignée qu'ils ont eu dans leur line-up, franchement, chapeau !
korbendallas citer
korbendallas
27/03/2009 17:08
note: 8/10
Un bon album pour moi également ... le nouveau chanteur s'en sort très bien, même si j'avais un peu peur suite au départ de Jacob ! Attendons la suite pour voir l'implication des nouveaux membres !
citer
VsGreg
19/03/2009 16:53
perso je le trouve tres bon
Un "Ballet Of The Brute" bis effectivement ... et c'est pour cela qu'il est super !

bravo

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
HateSphere
Death/Thrash
2009 - Napalm Records
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs : (5)  7.7/10
Webzines : (23)  6.65/10

plus d'infos sur
HateSphere
HateSphere
Thrash/Death - 2000 - Danemark
  

vidéos
To The Nines
To The Nines
HateSphere

Extrait de "To The Nines"
  

tracklist
01.   To The Nines
02.   Backstabber
03.   Cloaked In Shit
04.   Clarity
05.   Even If It Kills Me
06.   Commencing A Campaign
07.   The Writing's On The Wall
08.   In The Trenches
09.   Aurora
10.   Oceans Of Blood

parution
27 Mars 2009

voir aussi
HateSphere
HateSphere
Ballet Of The Brute

2004 - Scarlet Records
  
HateSphere
HateSphere
Bloodred Hatred

2002 - Scarlet Records
  
HateSphere
HateSphere
Serpent Smiles And Killer Eyes

2007 - Steamhammer Records (SPV)
  
HateSphere
HateSphere
The Killing EP (EP)

2005 - Steamhammer Records (SPV)
  
HateSphere
HateSphere
The Sickness Within

2005 - Steamhammer Records (SPV)
  

Essayez plutôt
Kill Division
Kill Division
Destructive Force

2013 - Metal Blade Records
  
Night In Gales
Night In Gales
Nailwork

2000 - Nuclear Blast Records
  
Codeon
Codeon
Source

2008 - Drakkar Entertainment
  
Vomitory
Vomitory
Revelation Nausea

2000 - Metal Blade Records
  
Thine Eyes Bleed
Thine Eyes Bleed
Thine Eyes Bleed

2008 - The End Records
  

Annihilator
Refresh The Demon
Lire la chronique
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Detherous / Stench Of Death
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
French Black Metal : La collec' plus lourde que ton père !!!
Lire le podcast
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique