chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
166 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Pestilence - Testimony Of The Ancients

Chronique

Pestilence Testimony Of The Ancients
Ce qui m'a toujours impressionné dans le metal, c'est ce formidable instinct de survie dont le genre ne s'est jamais départi en presque quarante ans d'existence. Car il fallait des reins solides pour survivre à l'absence totale de suivi des médias (presse spécialisée exceptée), aux campagnes de dénigrement orchestrées sur le dos du grunge au pays de l'Uncle Sam, sans oublier les chasses aux sorcières occasionnelles même pas dignes de Joseph McCarthy (JUDAS PRIEST traîné devant les tribunaux pour incitation au suicide). Il faut vraiment que les racines du "mal" soient profondes pour que, années après années, des vétérans de l'avoine sortent de leur retraite métallique pour en découdre sur scène, voire sur disque. Naturellement, la marée montante de reformations frappe aujourd'hui une autre génération de groupes que les dinosaures des seventies. Succédant à la résurrection du thrash (EXODUS, DEATH ANGEL), le comeback des hérauts du death metal voit surgir de la tombe des chefs de meute du calibre de CARCASS, AT THE GATES ou OBITUARY (déjà deux albums depuis 2005). Derniers revigorés en date, et pas des moindres, les cultissimes bataves de PESTILENCE. Silencieux pendant de trop longues années, Patrick Mameli a remis le pied à l'étrier en fin d'année dernière avec C-187, un projet original et percutant emmené par des tueurs professionnels (Tony Choi, Sean Reinert) bien connus des lecteurs de Thrashocore. Qu'on ait ou non apprécié ce "Collision" au cocktail gangsta jazzcore détonnant, le grand Pat prouvait sur ce disque qu'il n'avait pas perdu la main en matière de riffs killer et de leads décalées. PESTILENCE étant back from the dead depuis déjà un bon mois, l'heure est venue de se pencher sur la discographie d'un des rares groupes européens capable, en son temps, de rivaliser avec le DEATH de Chuck Schuldiner.

Car la carrière des deux géants du death metal sembla longtemps s'écrire en parallèle, chaque album des deux groupes répondant du tac au tac aux aspirations progressistes de leurs leaders respectifs. "Leprosy" était un monstre de puissance et de férocité ? PESTILENCE répliquait aussi sec avec "Consuming Impulse", un idéal de death sauvage et débridé, aux contraintes techniques toujours plus élevées. DEATH se paye l'arrivée d'une étoile montante de la six cordes en la personne de James Murphy (en 1990, pour l'album "Spiritual Healing") ? PESTILENCE file enregistrer "Testimony of the Ancients" au Morrisound studio en compagnie de Scott Burns (NAPALM DEATH, SEPULTURA et ... DEATH) ! c'est ce qui s'appelle mettre la pression. Sorti la même année que "Human", "Testimony" marque une première rupture avec les compos "directs au foi" auxquelles les bataves nous avaient habitués. Martin van Drunen parti sévir chez ASPHYX (qui se reforme d'ailleurs!), Patrick Mameli passe derrière le micro et extirpe la bête du caveau grouillant de la redondance rythmique qui guette 90% de la scène death de l'époque. Première curiosité, la présence de courts instrumentaux, placés à intervalles réguliers avant chaque titre, qui donnent à l'album un cachet particulier. Combinés au jeu du chat et de la souris entre des riffs bien gras et des guitares lead chassant à très haute altitude, l'ensemble sonne comme un terrain de jeu idéal entre le paradis et l'enfer, à l'image des deux premières tuerient qui ouvrent "Testimony" : rapide et incisif, "The Secrecies of Horror" n'oublie pas les bienfaits d'un death metal calorique gavé de roulements qui exploite au mieux les qualités de sprinter de Marco Foddis. Sa spéciale ? l'accélération progressive ou la reprise en main brutale d'un mid tempo déjà bien accrocheur (cette baston à 1:59 ! un vrai régal). Tout juste remarque-t-on l'emploi de sample discrets sur le refrain et le changement des cordes vocales, Mameli officiant dans un registre très proche de son prédécesseur. Mais si Scott Burns a à ce point épuré le son de PESTILENCE, ce n'est pas pour hériter d'un "Consuming Impulse" bis. Repris récemment par les excellents SYMBIOSIS, "Twisted Truth" réunit anges et démons à la même table, scellant en 4:02 de grâce l'alliance contre nature entre lyrisme (les solos de Uterwijk et Mameli sont de toute beauté) et intensité (les riffs écrasent tout sur leur passage).

Une volonté d'aérer leur fond de jeu qu'on retrouve à plusieurs reprises sur "Land of Tears" (le break à 2:23, difficile de ne pas penser à DEATH pour le coup) ou encore "Presence of the Dead" à 3:25. Même le dévastateur "Stigmatized", pourtant mis sur orbite par une batterie au taquet, y va de son petit break mélo avant la castagne finale. Qu'on se rassure, le quota d'agressivité déployé ici reste largement supérieur à la moyenne ; les assoiffés de sang étancheront leur soif avec les plus conventionnels "Lost Souls" et "Prophetic Revelations", parfaits garants de la trademark PESTILENCE : des solis volatils et joueurs en opposition frontale avec des riffs dressés pour tuer, voire la même approche appliquée aux riffs eux mêmes, en contraste avec une batterie dynamo tenant presque toute la barraque rythmique (on n'oublie pas le travail de sape de Tony Choi à la basse) sur ses (larges) épaules. Dans l'attente fébrile d'un 5ème abum annoncé à la croisée brutale des chemins "Spheres" et "Testimony", on se repassera en boucle les 9 titres de ce must-have intemporel et indispensable.

DOSSIERS LIES

Death Technique : les indispensables
Death Technique : les indispensables
Décembre 2011
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

10 COMMENTAIRE(S)

MoM citer
MoM
07/10/2016 22:56
note: 10/10
Aaaah Pestilence...
Leurs trois premiers albums sont monstrueux et progressifs dans l'énergie du groupe.
Malleus est clairement dans un autre Thrash, et est hyper intéressant, très efficace.
Consuming, c'est déjà une étape de franchie en terme de production. Ca balance bien comme il faut.
Et Testimony... Un sommet ! C'est tellement bien senti, ça s'écoute tout seul sans aucune indigestion auditive.

Ces trois albums sont cultissimes !
Jean-Clint citer
Jean-Clint
06/09/2016 12:58
note: 9/10
Le meilleur album et de loin des néerlandais, rarement l'agressivité et la mélodie n'ont été aussi bien agencés et mis en valeur.

Dommage qu'après ça soit parti un peu dans du n'importe quoi ...
gregwar citer
gregwar
17/11/2013 07:01
note: 10/10
Dans mon top 5 death metal. Les riffs sont aussi accrocheurs que sur le précédent, le chant est bien arraché, la section rythmique efficace, technique mais pas démonstratif. L'ensemble est cohérent et trouve le juste milieux entre brutalité et mélodie. 20 ans et pas une ride. Un grand classique.
NORDDD citer
NORDDD
04/01/2011 16:05
note: 8.5/10
A quand une chro sur "Sphères" ?
von_yaourt citer
von_yaourt
01/03/2008 14:22
note: 9/10
Album culte précurseur du techno-death, avec des tas de riffs inoubliables, mais peut être pas leur meilleur pour moi, je préfère leur période plus récente où le groupe explorait plus d'autres sonorités.
cglaume citer
cglaume
28/02/2008 06:25
note: 10/10
Un album indispensable !
Des morceaux ayant chacuns leur identité et leur type d'accroche, quelques "tubes" intemporels: merci d'avoir fait cette chro Thomas, je vais pouvoir compléter la liste de mes albums de référence dans mon profil Thrasho ! Sourire
Resection citer
Resection
27/02/2008 20:37
Pareil que Keyser, Consuming Pulse m'a parut plus accrocheur.
citer
Alexis
27/02/2008 19:27
Tiens, je regarde justement les prix du Two From The Vault hier...
Silenced-Self citer
Silenced-Self
27/02/2008 19:06
note: 4/10
Un groupe que je n'ai jamais pu sentir (sans mauvais je de mots).
Keyser citer
Keyser
27/02/2008 18:52
Perso, j'en reste à "Consuming Impulse"!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Pestilence
Death metal
1991 - Roadrunner Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (36)  8.96/10
Webzines : (10)  8.04/10

plus d'infos sur
Pestilence
Pestilence
Techo-death - 1986 - Pays-Bas
  

vidéos
Land of Tears
Land of Tears
Pestilence

Extrait de "Testimony Of The Ancients"
  

tracklist
01.  The Secrecies of Horror
02.  Bitterness
03.  Twisted Truth
04.  Darkening
05.  Lost Souls
06.  Blood
07.  Land of Tears
08.  Free Us From Temptation
09.  Prophetic Revelations
10.  Impure
11.  Testimony
12.  Soulless
13.  Presence of the Dead
14.  Mindwarp
15.  Stigmatized
16.  In Sorrow

Durée : 42:58

line up
parution
6 Septembre 1991

voir aussi
Pestilence
Pestilence
Consuming Impulse

1989 - Roadrunner Records
  
Pestilence
Pestilence
Malleus Maleficarum

1988 - Roadrunner Records
  
Pestilence
Pestilence
Resurrection Macabre

2009 - Mascot Records
  
Pestilence
Pestilence
Obsideo

2013 - Candlelight Records
  

Essayez aussi
Blaspherian
Blaspherian
Infernal Warriors Of Death

2011 - Deathgasm Records
  
Bodyfarm
Bodyfarm
Dreadlord

2019 - No Dust Records
  
Ritual Necromancy
Ritual Necromancy
Void Manifest (EP)

2014 - Dark Descent Records
  
Repugnant
Repugnant
Epitome Of Darkness

2006 - Soulseller Records
  
The Chasm
The Chasm
The Spell Of Retribution

2004 - Wicked World Records
  

Soulfly
3
Lire la chronique
Suppression
Repugnant Remains (EP)
Lire la chronique
NONE #2 - RAVENSIRE - A Stone Engraved in Red
Lire le podcast
USE YOUR COLLUSION TOUR
Downcast Collision + Gwar +...
Lire le live report
L'aigle n'est pas réservé aux NAZIS !!!
Lire le podcast
PPCM #27 - Atheist, quand la Floride apporte le meilleur du Death Metal !
Lire le podcast
Bloody Alchemy
Reign Of Apathy
Lire la chronique
25th Anniversary Tour
Machine Head
Lire le live report
Le Black Metal... CA M'AGACE !!!
Lire le podcast
Nox Irae
Here The Dead Live (EP)
Lire la chronique
Sadistic Ritual
Visionaire Of Death
Lire la chronique
Nuclear Assault
Out Of Order
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
Urn
Iron Will Of Power
Lire la chronique
Swarm
Anathema
Lire la chronique
Power Trip
Opening Fire: 2008​-​2014 (...
Lire la chronique
PPCM #24 - A Link to the Past (les groupes de mes poésiques)
Lire le podcast
Exhorder
Mourn The Southern Skies
Lire la chronique
BLACK METAL ! Le TOP de...
Lire le podcast
Division Speed
Division Speed
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2019 / The Decompomorphosis
Lire le dossier
Critical Defiance
Misconception
Lire la chronique
LORDS OF CHAOS : La Sakranalyse
Lire le podcast
Inculter
Fatal Visions
Lire la chronique
Hatriot
From Days Unto Darkness
Lire la chronique
METAL MEAN FESTIVAL XV - 2019
Asphyx + Au-Dessus + Bloodb...
Lire le live report
Detherous
Hacked To Death
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast
Destruction
Born To Perish
Lire la chronique