chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
59 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Despise You / Agoraphobic Nosebleed - And On And On ...

Chronique

Despise You / Agoraphobic Nosebleed And On And On ... (Split-CD)
Envie de varier les plaisirs au sein d'une même galette tout en assurant ses arrières ? Faites comme au resto et commandez une pizza mi-arménienne mi norvégienne pour assurer le quota de grindcore viandard symbolisé par les toujours consistants AGORAPHOBIC NOSEBLEED. Et pour la prise de risque culinaire, les obscurs DESPISE YOU (essayez un peu de pêcher des infos sur leur compte, prise de tête garantie !) feront bien l'affaire avec leurs 19 titres de grind/hardcore punkisant à la sauce powerviolence.

Despise you.

Les californiens (Inglewood), formés en 1995 et on n'en saura guère plus pour l'appellation d'origine font donc dans l'incontrôlable avec un grind hybride mixant pèle mêle éléments doomy (« Cedar Ave. »), rythmiques punk à l'ancienne pour mieux savater into the pit et furia grindcore unisexe façon cabinet Cage & Fish dans Ally McBeal : au menu donc, pléthore de gueulantes féminines aussi tétanisantes que des cris d'élèves de sixième coursés pour leur téléphone portable, composante rigolarde façon BLOOD DUSTER du pauvre (« Fear's Song ») à peine réhaussée par du chant un poil plus velu mais trop hardcore pour virer du côté death de la force. Les amateurs de core seront sans doute aux anges mais les gorets nourris au porn grind façon JIG-AI trouveront ça bien léger.

Agoraphobic Nosebleed.

Reste heureusement un plat de résistance riche en BPM qui fait regretter illico la répartition de titres à l'avantage de DESPISE YOU (19 contre 6 !) tant l'agressivité dont font preuve Scott Hull (PIG DESTROYER, ANAL CUNT) et ses sbires fait plaisir à entendre, dans la lignée d'un « Agorapocalypse » qui défouraillait tout de même sévère : hurlements du sexe dit faible à faire rougir de honte un cochon sauvage, fulgurances lead qui confèrent à l'ensemble un côté thrash on ne peut plus incisif et approche frontale (l'enchainement « Miscommunication »/« Los Infernos »/« Ungrateful » émarge à 1 :02 !) à grand renfort de blasts et de double pédale, un massacre alimentaire en règle qui trouve son apogée sur une « Burlap Sack » doomisante faisant amèrement regretter l'abus de sauce barbecue.

Bien qu'auréolé d'une faim heureuse, ce split pas désagréable mais trop déséquilibré ne squattera pas longtemps la carte de votre enseigne grindcore. La faute à un DESPISE YOU trop chiche en blastouille et aux trois pauvres bouchées d'un AGORAPHOBIC NOSEBLEED qu'on attendra plutôt sur album, dans l'espoir de se remplir à nouveau la panse façon « Altered States Of America » !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

gulo gulo citer
gulo gulo
16/05/2011 17:28
Half Dead est limite énorme ; le reste ...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Despise You / Agoraphobic Nosebleed
Grindcore
2011 - Relapse Records
notes
Chroniqueur : 5/10
Lecteurs :   -
Webzines : (5)  7.5/10

plus d'infos sur
Agoraphobic Nosebleed
Agoraphobic Nosebleed
Cyber grind/thrash - Etats-Unis
  
Despise You
Despise You
Grindcore - Etats-Unis
  

écoutez
tracklist
Despise You :

01.  Bereft
02.  Repeat Until you Fail
03.  Roll Call
04.  3/26/2000
05.  Three Day Hold
06.  Yes Officer/No Officer
07.  Fear's Song
08.  Two or Ten Faces
09.  Shit Goes in, Shit Comes out
10.  You Can't Fix Me, Don't Trip
11.  Painted Gray
12.  All the Regimes You Hold Most Dear
13.  Destinial
14.  Bankrupt Social Code
15.  Seven Funerals
16.  They All Died Is What Happened
17.   ...And Expirations
18.  Cedar Ave. (Was the Best Place to Watch People Ascend to Heaven)

Agoraphobic Nosebleed :

19.  Half Dead
20.  As Bad as It Is...
21.  Miscommunication
22.  Los Infernos
23.  Ungrateful
24.  Possession
25.  Burlap Sack

parution
9 Mai 2011

voir aussi
Agoraphobic Nosebleed
Agoraphobic Nosebleed
Arc (EP)

2016 - Relapse Records
  
Agoraphobic Nosebleed
Agoraphobic Nosebleed
Agorapocalypse

2009 - Relapse Records
  
Agoraphobic Nosebleed
Agoraphobic Nosebleed
A Joyful Noise (EP)

2011 - Relapse Records
  

Essayez plutôt
Lycanthrophy
Lycanthrophy
Lycanthrophy

2011 - Bones Brigade Records
  
Sanitys Dawn / Mechanical Separation
Sanitys Dawn / Mechanical Separation
Split-CD (Split-CD)

2006 - Meat 5000 Records
  
Phobia
Phobia
Remnants Of Filth

2012 - Willowtip Records
  
Kill The Client
Kill The Client
Cleptocracy

2008 - Willowtip Records
  
Napalm Death
Napalm Death
Utilitarian

2012 - Century Media Records
  

Seven Steps Of Denial
From Ashes
Lire la chronique
25th Anniversary Tour
Machine Head
Lire le live report
Le Black Metal... CA M'AGACE !!!
Lire le podcast
Nox Irae
Here The Dead Live (EP)
Lire la chronique
Sadistic Ritual
Visionaire Of Death
Lire la chronique
Nuclear Assault
Out Of Order
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
Urn
Iron Will Of Power
Lire la chronique
Swarm
Anathema
Lire la chronique
Power Trip
Opening Fire: 2008​-​2014 (...
Lire la chronique
PPCM #24 - A Link to the Past (les groupes de mes poésiques)
Lire le podcast
Exhorder
Mourn The Southern Skies
Lire la chronique
BLACK METAL ! Le TOP de...
Lire le podcast
Division Speed
Division Speed
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2019 / The Decompomorphosis
Lire le dossier
Critical Defiance
Misconception
Lire la chronique
LORDS OF CHAOS : La Sakranalyse
Lire le podcast
Inculter
Fatal Visions
Lire la chronique
Hatriot
From Days Unto Darkness
Lire la chronique
METAL MEAN FESTIVAL XV - 2019
Asphyx + Au-Dessus + Bloodb...
Lire le live report
Detherous
Hacked To Death
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast
Destruction
Born To Perish
Lire la chronique
Metal Church
Damned If You Do
Lire la chronique
Tantara
Sum of Forces
Lire la chronique
Sacred Reich
Awakening
Lire la chronique
Retour de vacances, et ZOU !
Lire le podcast
Enforced
At The Walls
Lire la chronique
Death Angel
Humanicide
Lire la chronique