chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
128 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Vader - Litany

Chronique

Vader Litany
Quelle baffe ! Voila sans doute les quelques mots qui me sont venus en tête lorsque j’ai écouté cet album pour la première fois. C’est quasiment à l’aveuglette que j’ai acheté le Litany de Vader quand je l’ai vu en occasion chez mon disquaire. Je m’étais basé à l’époque juste sur quelques lignes vues ici et là, et j’étais loin de m’imaginer que ce disque entrerais directement au Panthéon de mes disques cultes. Litany est un concentré de violence pure, un déluge musical qui vous arrive dessus on ne sait comment, sans pour autant virer à l’indigeste, et dont on sort rarement indemne.

L’album débute ainsi en trombe avec Wings, qui est devenu l’un des grands hymnes du combo polonais. Les guitares et la batterie arrivent sans crier gare tel un marteau vous dégommant la tête, puis tout s’emballe, un cri rauque, et la batterie de Doc s’active, écrasant tout sur son passage. Ce qui frappe d’ailleurs très vite, c’est le mixage très en avant de la batterie par rapport aux autres instruments, avec un son presque technoïde qui pourra en rebuter certains, mais qui apporte une touche de violence phénoménale au disque. Le rythme se ralenti parfois pour laisser place à des breaks vicieux qui achèvent l’auditeur, et ce dès le premier titre… et il reste encore du gros derrière ! The One Made Of Dreams est une chanson très rapide parsemée et là encore de breaks judicieux viennent agrémenter le tout. Xeper, devenu aussi un classique du groupe, possède un coté haedbangant au possible et de gros riffs soutenus par une double pédale quasi constante faisant penser à une cavalerie lancée au galop. Un ralentissement suivi d’une accélération sur la fin rendent un aspect inquiétant au titre qui s’avère assez jouissif.
La voix de Peter, sans être exceptionnelle, colle très bien au disque, agressive sans être gutturale, quasi thrash. Le titre éponyme est lui une énumération haineuse de termes tous plus péjoratifs les uns que les autres sur un rythme effréné. Les solos sont courts et efficaces, et rappellent une de leurs influences principales à savoir Slayer, notamment sur Wings, Litany ou encore North.

Cold Demons sonne comme une marche à une guerre sans merci avec ses bruits de char d’assaut. Les blasts sont terribles et implacables, pour un titre très puissant et violent. Le titre suivant, The Calling, possède un coté saccadé et rapide très entraînant, avec des énormes blasts beats sur la fin. Les chansons s’enchaînent presque sans pause et ne laissent aucun répit à l’auditeur pendant près de 30 minutes. Certains pourront trouver un peu courte la durée des albums de Vader, mais face à un album aussi dense et violent que Litany, cette courte durée ne gène aucunement. Le septième titre, North, démarre en trombe avec un gros blast, qu’on retrouve pas mal sur ce titre, possédant là aussi un coté entraînant implacable et un solo très Slayeresque.

A World of Hurt commence avec un mid tempo inquiétant bien trouvé puis laisse encore la place à un Doc impressionnant derrière les fûts. L’album se termine avec un The Final Massacre portant très bien son nom. Un titre comportant un petit coté martial sur le début avec un riff ultra entraînant incitant presque au massacre (tiens tiens…) de masse. Un titre implacable pour conclure un disque magistral.

Litany fût un des premiers disques de metal extreme que j’ai acheté et garde encore une place de roi parmi mes disques de chevet. Cet album a définitivement assi Vader au rang de groupe essentiel de la scène death metal auprès de géants comme Morbid Angel, Deicide ou Cannibal Corpse. Certains n’hésitent même pas à parler de cet album comme le Reign In Blood du death metal pour son coté violence continue et implacable

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

7 COMMENTAIRE(S)

LostSon citer
LostSon
31/01/2009 15:34
note: 10/10
"Certains n'hésitent même pas à parler de cet album comme le Reign In Blood du death metal pour son coté violence continue et implacable"

C'est la meilleure définition possible de cet album: implacable, sauvage, direct, brutal, sans pitié, une vraie machine de guerre.
Mon premier disque de death, acheté à sa sortie...et toujours un de mes disques préférés tous styles confondus.
Vader n'a et ne fera sans doute jamais mieux que ce disque; tout n'est que tuerie, les tubes s'enchainent, les cervicales en prennent un coup:o
Mention spéciale au regrétté batteur (RIP Doc) qui livre ici une prestation énorme (aidé en plus par la mise en avant de la batterie sur tous les autres instruments).

\../
Chri$ citer
Chri$
19/08/2006 19:15
note: 9.5/10
ajout d'un mp3 "the Calling"
Holy citer
Holy
01/09/2004
c'est bien parceque je l'ai dit des centaines de fois et que moi et géro on partage la même opinion! Gros sourire

mais c'est vraiment la meilleure description que j'arrive à faire de toutes façons, même si ca à été dit dans la chronique!
Deca citer
Deca
01/09/2004
Holy citer
Holy
01/09/2004
un excellent album de Death Metal qui à désormais sn satut de culte.
Je dirais même plus le Reign In Blood du Death Metal!
Jayraw citer
Jayraw
01/09/2004
note: 9/10
Non, tu a essayé de me le refourger mais je l'avais dèja depuis un moment
Et t'inquiete pas j'ai découvert Vader tout seul, comme un grand ^^
Chri$ citer
Chri$
01/09/2004
note: 9.5/10
je peux me tromper, mais il me semble que c moi qui t'ai fait découvrir cet album en te donnant le gravé que j'avais de l'album il y a quelques années...enfin on s'en fout, ce qui compte c qu'effectivement cet album est une tuerie, un enchainement de titres implacables, de riffs monstrueux (mention spéciale à Wings, Cold Demons et North), une prod gigantesque (avec un mixage très avantageux niveau double pédale, qui annihile la caisse claire sur les blasts), bref que du bon!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Vader
Death Metal
2000 - Metal Blade Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (22)  8.68/10
Webzines : (13)  8.49/10

plus d'infos sur
Vader
Vader
Death Metal - 1983 - Pologne
  

écoutez
tracklist
01.   Wings
02.   The One Made of Dreams
03.   Xeper
04.   Litany
05.   Cold Demons
06.   The Calling
07.   North
08.   Forwards to Die!!!
09.   A World of Hurt
10.   The World Made Flesh
11.   The Final Massacre

line up
voir aussi
Vader
Vader
Blood (EP)

2003 - Metal Blade Records
  
Vader
Vader
The Art Of War (EP)

2005 - Regain Records
  
Vader
Vader
Thy Messenger (EP)

2019 - Nuclear Blast Records
  
Vader
Vader
Tibi Et Igni

2014 - Nuclear Blast Records
  
Vader
Vader
The Empire

2016 - Nuclear Blast Records
  

Essayez aussi
Nominon
Nominon
Terra Necrosis

2007 - Konqueror Records
  
Ascended Dead
Ascended Dead
Abhorrent Manifestation

2017 - Invictus Productions / Dark Descent Records
  
Liers In Wait
Liers In Wait
Spiritually Uncontrolled Art (EP)

1992 - Dolores Records
  
Atheist
Atheist
Piece Of Time

1989 - Active Records
  
Impetuous Ritual
Impetuous Ritual
Relentless Execution Of Ceremonial Excrescence

2009 - Profound Lore Records
  

Terminal Death
Terminal Death (Compil.)
Lire la chronique
METAL MEAN FESTIVAL XV - 2019
Asphyx + Au-Dessus + Bloodb...
Lire le live report
Detherous
Hacked To Death
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast
Destruction
Born To Perish
Lire la chronique
Metal Church
Damned If You Do
Lire la chronique
Tantara
Sum of Forces
Lire la chronique
Sacred Reich
Awakening
Lire la chronique
Retour de vacances, et ZOU !
Lire le podcast
Enforced
At The Walls
Lire la chronique
Death Angel
Humanicide
Lire la chronique
USBM is SH*T
Lire le podcast
Metal Magic XII
Lire le dossier
PPCM #20 - Encore plus de Jazz Metal
Lire le podcast
Annihilator
For The Demented
Lire la chronique
Vader
Thy Messenger (EP)
Lire la chronique
Fusion Bomb
Concrete Jungle
Lire la chronique
Municipal Waste + Power Trip
Lire le live report
French Black Metal : La collec plus grosse que ta mère
Lire le podcast
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Netherlands Deathfest IV
Lire le dossier
Swarm
Division & Disharmony
Lire la chronique
Les belles gueules du Black Metal
Lire le podcast
PPCM #17 - I have a THRASH, I have a DEATH... HAN ! THRASH DEATH !!
Lire le podcast
Indian Nightmare
Taking Back The Land
Lire la chronique
Le Canyon - S2//Épisode 4 - Rétro-Satanisme et tartinage à l’Italienne
Lire le podcast