chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
155 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Overkill - The Wings Of War

Chronique

Overkill The Wings Of War
Je l’ai probablement déjà dit lors d’une précédente chronique mais un nouvel album d’OverKill c’est toujours un événement pour mon petit cœur de fan et la sortie de ce « The Wings Of War » avait donc comme à chaque fois éveillé en moi cette sensation bien spéciale d’impatience toujours mêlée d’un brin d’inquiétude, surtout après un « The Grinding Wheel » un peu faiblard et qui n’est pas ressorti de son étagère depuis deux ans. Avec sa pochette engageante bien old-school toujours signée Travis Smith, ce dix-neuvième ( !!! ) album des Américains (le premier avec Jason Bittner de Shadows Fall aux fûts) avait donc la lourde tâche de relever le niveau et même si - à l’instar de bon nombre d’albums du wrecking crew - il lui faudra un petit paquet d’écoutes pour totalement se révéler, il surpasse allègrement son ainé et s’imposera comme un très bon album à un ou deux petits défauts près.

Rassurons-nous déjà d’entrée de jeu, pas de variations stylistque hasardeuse à la « I hear Black » à déplorer ici, OverKill continue à faire ce qu’il fait le mieux à savoir un thrash old school, accrocheur et bien souvent mâtiné d’influences punk/hardcore (« BatShitCrazy », avec son chorus rappelant vaguement « Bold Face Pagan Stomp »), emmené par un Blitz une fois de plus au taquet (ces cris sur « A Mother’s Prayer » mazette !), rarement pris en défaut (nous reviendrons sur l’immonde « Welcome To The Garden State » plus tard…) et nous gratifiant de quelques gimmicks bien sympatoches de sa voix unique et inimitable (ce break à 2’ sur « Believe In The Fight » par exemple). Pour ce qui est de l’aspect le plus direct et véloce il faudra être bien attentif dès l’entame d’album car c’est essentiellement sur « Last Man Standing » et « Believe In The Fight » que les New Yorkais enverront la sauce, reprise quelques temps plus tard sur la sympathique et accrocheuse « A Mother’s Prayer » ou encore les quelques accélérations de « Hole In My Soul ». Ne vous attendez toutefois pas à quelque excès de vitesse, ce n’a jamais été le propos du combo et ce n’est pas sur ce nouvel opus que cela va changer, le reste de l’album donnant bien volontiers dans un thrash mid-tempo groovy (« Head Of A Pin », « Where Few Dare to Walk », « Out On The Road-Kill, « Hole In My Soul ») voire pépère (un peu trop parfois sur une « Distorsion » par exemple qui peine à décoller malgré une intro intéressante mélodique au départ puis devenant menaçante). Et quand bien même le riffing de la paire Tailer/Linsk n’atteindra pas les sommets connus par le passé que ce soit sur « Ironbound » ou même par leurs prédécesseurs, ce nouveau rejeton nous réserve quand même quelques bons moments de headbang enfiévré et c’est déjà bien plus qualitatif que sur « The Grinding Wheel » soyons honnête et ne boudons pas notre plaisir. Même remarque pour l’autre taulier DD Verni qui, sans nous offrir une prestation spécialement bluffante, saura comme à son habitude maintenir une assise rythmique solide et dynamique avec mention spéciale à l’intro et aux lignes de basse de « Where Few Dare To Walk » un peu à la « Five Magics » et qui pilotent un bon titre mid-tempo qui prendrait même presque parfois – et avec l’aide des lignes de chant de Bobby – des faux airs de « The Thing That Should Not Be ».

J’évoquais un peu plus haut les influences punk-hardcore palpables depuis toujours chez OverKill et si elles peuvent accoucher du meilleur (par exemple ici « BatShitCrazy »), on aurait malheureusement souhaité une Interruption Volontaire de Composition dans le cas spécifique de « Welcome To The Garden State », véritable purge hardcore thrash au refrain digne d’un mauvais groupe de punk new-yorkais un peu plus énervé que la moyenne et que dire de ces sing along affligeant qui clôturent le titre ?... Et ces paroles totalement débiles (« I’ve been everywhere but it’s never like home »… sans blague ?) ?... Ok les couplets bourrent mais difficile de s’y raccrocher pour autant, et le pire c’est qu’elle prendra très certainement une place de choix dans la setlist des Américains vu son côté ‘’dynamique’’, beurk j’en grince déjà des dents. L’autre point noir principal de cet album c’est l’absence de leads ou solo réellement intéressants, Dave Linsk semblant quelque peu en panne d’inspiration depuis le génial « Ironbound » sur lequel il nous avait délivré une performance incroyable (était-il alors au-dessus de son niveau réel ?). Ici, même si sa prestation est loin d’être mauvaise « The Wings Of War » manque cruellement de solo vraiment marquant, dommage. Enfin – même si c’est un détail – la bonus track « In Ashes », mid tempo assez mélodique, s’avère totalement chiante voire inutile avec des woh woh de Blitz plus que dispensables, pour une fois une bonus track qui mérite de le rester…

Au final il ressort ce « The Wings Of War » un côté simple et efficace assez sympathique, un peu à la « W.F.O. ». Et même si quelques ombres viendront ternir le tableau (absence de leads vraiment marquants, la pénible « Welcome To The Garden Sate ») nul doute que ce dix-neuvième opus des vétérans du thrash trouvera aisément sa place chez les fans du groupe et qu’il surpassera sans problème son prédécesseur en terme de longévité en plus de fournir deux ou trois titres qui devraient facilement trouver leur place dans la setlist des Américains et dévoiler sur scène leur facette la plus accrocheuse (je pense à « Believe In The Fight » en premier lieu mais aussi « Last Man Standing » ou « A Mother’s Prayer »). Un nouveau rejeton qui redresse donc la barre et ne fera pas tache dans la discographie d’un groupe au capital sympathie inébranlable à l’instar d’un Bobby ‘’Blitz’’ Ellsworth décidément increvable ! Y’a pas à chier, à ce tarif-là on en veut bien encore dix-neuf autres !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

coreandcoupdate citer
coreandcoupdate
24/06/2019 12:37
Thomas a écrit : Sinon pour Welcome to garden state, d'accord avec Nico

Ça m'aurait étonné tiens Gros sourire
Niktareum citer
Niktareum
19/06/2019 23:50
note: 8/10
Thomas Johansson a écrit : Bien aimé ! Ils redressent a barre après un Grinding Wheel très oubliable. La formule habituelle suffit pour contenter les fidèles (Metallica avec des barbelés) et même si Dave Linsk n'en branle pas une on s'en fout, ça fonctionne !

Sinon pour Welcome to garden state, d'accord avec Nico

Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
19/06/2019 22:57
Bien aimé ! Ils redressent a barre après un Grinding Wheel très oubliable. La formule habituelle suffit pour contenter les fidèles (Metallica avec des barbelés) et même si Dave Linsk n'en branle pas une on s'en fout, ça fonctionne !

Sinon pour Welcome to garden state, d'accord avec Nico
Niktareum citer
Niktareum
17/06/2019 10:12
note: 8/10
coreandcoupdate a écrit : Haha j'ai l'impression de lire une chro de T.J. : perso "Welcome To The Garden State" est sans doute mon morceau préféré avec "Last Man Standing".... Pourquoi tant de haine ??
Ha ha je prends ça comme un compliment (même si je sais que ce n'est pas pour le style ! Mr Green ).
Après y'a aucune haine, regarde je lui ai même mis une meilleure note que toi au final !! Par contre oui "WTTGS" m'irrite vraiment (essentiellement pour son refrain et ses sing alongs à chier), mais à côté de ça y'a vraiment des titres qui me bottent beaucoup : "Last Man Standing", "Believe In The Fight", "A Mother's Prayer" et "Hole In My Soul" en priorité.
coreandcoupdate citer
coreandcoupdate
17/06/2019 06:30
Haha j'ai l'impression de lire une chro de T.J. : perso "Welcome To The Garden State" est sans doute mon morceau préféré avec "Last Man Standing".... Pourquoi tant de haine ??
Jean-Clint citer
Jean-Clint
16/06/2019 13:04
note: 7.5/10
Un bon disque qui relève le niveau après un précédent plutôt décevant. Alors certes ça tourne pas mal en roue-libre mais quelques titres se détachent du lot et auront leur petit succès en live. Un album de plus certes, mais pas mal du tout sans pour autant devenir un classique !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Overkill
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (1)  7.5/10
Webzines : (12)  7.99/10

plus d'infos sur
Overkill
Overkill
Thrash - 1980 - Etats-Unis
  

vidéos
 Welcome to the Garden State
Welcome to the Garden State
Overkill

Extrait de "The Wings Of War"
  

tracklist
01.   Last Man Standing  (05:49)
02.   Believe in the Fight  (05:03)
03.   Head of a Pin  (05:56)
04.   BatShitCrazy  (04:33)
05.   Distortion  (06:09)
06.   A Mother's Prayer  (03:58)
07.   Welcome to the Garden State  (04:42)
08.   Where Few Dare to Walk  (05:25)
09.   Out on the Road-Kill  (04:41)
10.   Hole in My Soul  (04:47)
11.   In Ashes (bonus track)  (05:35)

Durée : 56'38

line up
voir aussi
Overkill
Overkill
The Years Of Decay

1989 - Atlantic Records
  
Overkill
Overkill
The Killing Kind

1996 - Edel Music
  
Overkill
Overkill
Immortalis

2007 - Bodog Music
  
Overkill
Overkill
The Electric Age

2012 - Nuclear Blast Records
  
Overkill
Overkill
White Devil Armory

2014 - Nuclear Blast Records
  

Essayez aussi
Grip Inc.
Grip Inc.
Incorporated

2004 - Steamhammer Records (SPV)
  
Mortal Scepter
Mortal Scepter
Where Light Suffocates

2018 - Xtreem Music
  
Metallica
Metallica
Kill 'Em All

1983 - Megaforce Records
  
Razor
Razor
Violent Restitution

1988 - Steamhammer Records (SPV)
  
Slayer
Slayer
God Hates Us All

2001 - American Recordings
  

Cliché Boys
Overstated (EP)
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique
Sadus
Swallowed In Black
Lire la chronique
Petits labels français BM : Rupture de stock CHALLENGE
Lire le podcast
Schizophrenia
Voices (EP)
Lire la chronique
Vulture
Ghastly Waves & Battered Gr...
Lire la chronique
Nekrofilth
Worm Ritual
Lire la chronique
PPCM #30 - La Mort fait recette !
Lire le podcast
Sadus
Chemical Exposure (Illusions)
Lire la chronique
Crusadist
The Unholy Grail
Lire la chronique