chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Overkill - Necroshine

Chronique

Overkill Necroshine
Si les vaillants New-Yorkais ont traversé mieux que d’autres des années 90 douloureuses pour le thrash (exception faite de l’atypique « I Hear Black », les autres albums sortis durant cette période ont tous reçu un accueil critique favorable), « Necroshine » sent toutefois fort la fin de cycle pour une paire de six-cordistes amenée à faire ses valises. Ce sera dans la foulée pour Sebastian Marino (ANVIL), à peine plus tard pour un Joe Comeau (ANNIHILATOR) qui jouera les prolongations sur le dispensable album de reprises « Coverkill ». Comme les duettistes Rob Cannavino et Merritt Gant avant eux, les deux compères ont donc été gagnés par l’usure, au contraire des piliers Bobby « Blitz » Hellsworth et D.D. Verni, sans oublier le fidèle Tim Mallare, qui tiendra bon jusqu’à « ReliXIV ». Un line-up stable avant l’habituelle fuite des talents donc, pour une dernière incursion dans un univers plus power thrash que véritablement speed, avec toutefois moins de réussite que sur un « From The Underground And Below » groovy à souhait.

Car si la continuité stylistique saute immédiatement aux oreilles (notamment la lourdeur rythmique, héritage du règne de PANTERA et MACHINE HEAD sur la scène américaine), l’inspiration à géométrie variable dont font preuve les géniteurs des inoubliables « Horrorscope » et « Ironbound » débouche sur quelques séquences pénibles, comme ce « 80 Cycles » interminable, ou encore un « Dead Man » final qui n’incite pas vraiment à déterrer le cercueil verdâtre de la cover. Même le title track, qui se fraye encore régulièrement une place dans la setlist du groupe en concert, aurait nécessité quelques coupes franches pour gagner en efficacité, mais le plus gênant reste encore la raréfaction des solis et autres séquences mélodiques au profit d’une regrettable sécheresse rythmique, un comble au vu de l’habileté des guitaristes en la matière (le gros point fort de « The Killing Kind »), comme en témoigne le break salvateur de « Stone Cold Jesus ». Alors certes, OVERKILL a de beaux restes sur des titres comme « Revelation », sur lequel la sœur de Bobby se paye un caméo convaincant (second guest sur « Let Us Prey »), ainsi que sur l’entraînante « My December » et « Let Us Prey », comme par hasard les morceaux où le tempo s’accélère un minimum. Mais en dehors que quelques retours de flamme (les fans de heavy thrash à l’ancienne apprécieront particulièrement une piste comme « Blackline »), le résultat reste à moitié convaincant, Bobby persistant à mettre en veilleuse sa voix si particulière pour ne pas heurter la sensibilité des jeunes brutasses ne jurant que par Rob Flynn. Du OVERKILL par trop dénaturé ? Il y a un peu de ça, même si l’échec cuisant du « Green » de FORBIDDEN vient tempérer ce jugement. Car au final, si l’on fait le bilan, les Américains ne s’en sont pas si mal sortis avec une trilogie power qui se défend (le dernier tiers thrash de « I Am Fear » fait toujours son petit effet et l’on revient volontiers vers les deux opus précédents), allant même jusqu’à repousser jusqu’en 2004 la traversée du désert essuyée à l’époque par bon nombre de leurs congénères. On est quand même en droit de préférer l’option plus extrême expérimentée par TESTAMENT sur « Demonic » et surtout « The Gathering » !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

Niktareum citer
Niktareum
08/10/2012 16:09
note: 6/10
Ta mémoire te fait défaut mon vieux lapin. Clin d'oeil
T'as tout à fait raison Toto, un album très inégal qui peine à réellement décoller à l'image d'un opening track bien poussif là où le groupe nous avait régulièrement habitué à des brûlots ultra efficaces. Un album à réécouter tous les 5 ans histoire de...
cglaume citer
cglaume
08/10/2012 14:30
Putain, 'faudrait que je le réécoute, mais j'en ai un souvenir bcp plus enthousiaste :/ De mémoire comme ça j'aurais plutôt lancé un 7.5/10 - 8/10

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Overkill
Power thrash
1999 - SPV
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs : (2)  5.75/10
Webzines : (5)  7.21/10

plus d'infos sur
Overkill
Overkill
Thrash - 1980 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   Necroshine
02.   My December
03.   Let Us Prey
04.   80 Cycles
05.   Revelation
06.   Stone Cold Jesus
07.   Forked Tongue Kiss
08.   I Am Fear
09.   Black Line
10.   Dead Man

Durée : 53:01

line up
voir aussi
Overkill
Overkill
ReliXIV

2005 - Regain Records
  
Overkill
Overkill
Immortalis

2007 - Bodog Music
  
Overkill
Overkill
Horrorscope

1991 - Megaforce Records / Atlantic Records
  
Overkill
Overkill
Bloodletting

2000 - SPV
  
Overkill
Overkill
The Killing Kind

1996 - Edel Music
  

Essayez plutôt
Exmortus
Exmortus
Slave To The Sword

2014 - Prosthetic Records
  
Bomb Scare Crew
Bomb Scare Crew
Reign Of The Sharks

2005 - Autoproduction
  
Lamb Of God
Lamb Of God
Sacrament

2006 - Epic Records
  
Grip Inc.
Grip Inc.
Solidify

1999 - Steamhammer Records (SPV)
  
Exmortus
Exmortus
The Sound Of Steel

2018 - Prosthetic Records
  

Callenish Circle
[Pitch.Black.Effects]
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique