chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Slayer - Decade Of Aggression

Chronique

Slayer Decade Of Aggression (Live)
Pour fêter les 10 ans d’existence du groupe, SLAYER décide de faire un beau cadeau à ses fans : un double live…Quiconque a vu SLAYER sur scène une fois dans sa vie sait que ce groupe se révèle pleinement sur scène, et que l’intensité de ses concerts est proverbiale.

« Decade of Aggression » est donc le parfait témoignage d’un concert de SLAYER, et ce pour plusieurs raisons : tout d’abord l’interprétation : elle est parfaite. Que ce soit le chant de Tom (qui est pour moi à ce moment à l’apogée de ses capacités vocales), les solos de Jeff et de Kerry, ou le jeu de Lombardo, tout est joué avec la rigueur des versions studios mais en y rajoutant l’énergie du live, résultat les compos sont jouées encore plus rapidement que sur album. SLAYER n’a jamais eu la réputation de massacrer ses compos sur scène, mais force est d’avouer que quelques témoignages récents du groupe en live montrent quelques faiblesses au niveau des solos ; il n’en est rien ici.
Ensuite il y a la présence du public, qui est ressenti ici comme le 5ème membre du groupe : un public totalement dévoué à la cause des Dieux du métal, qui scande « SLAYER ! SLAYER » avant meme que l’intro de « Hell Awaits » n’ai démarré. Aucun blanc entre les morceaux n’est audible car le public hurle le nom du groupe dès qu’un morceau est terminé : incroyable.
Enfin, il y a la set list : que demander de plus ? Absolument tous les classiques indétronables du groupe y sont représentés : « Hell Awaits », « War Ensemble », « Raining Blood », « Dead Skin Mask », « South of Heaven », « Chemical Warfare », « Mandatory Suicide », et bien entendu le sublime « Angel of Death ». La tournée étant celle de « Seasons in the Abyss », l’album en question y est fortement représenté, et on ne peut que s’en réjouir : ne manque à l’appel que « Temptation » et « Skeletons of Society », sinon l’intégralité de ce monument est joué.
Le son est très bon, surtout pour un live réalisé sans aucun overdubs (le groupe nous le certifie dans le livret), j’aurais juste aimé que la batterie sonne un peu plus « claquante » mais on fait avec. Le livret est conséquent, et propose en photos une rétrospective des 10 années du groupe : il est toujours amusant de revoir Jeff et Kerry avec leurs bracelets cloutés des débuts, ou tout simplement de voir Kerry avec des cheveux longs : et non il n’est pas né chauve ! Les photos lives sont excellentes et retranscrivent l’intensité de ce qu’on peut entendre sur les cds, et une réflexion s’impose : ces mecs là ont quand même une pure classe sur scène. Fallait que ça soit dit.
Seul petit reproche à apporter à ce live, le fait que les chansons proviennent de 3 concerts différents, et ne représentent donc pas un concert intégral de SLAYER du début à la fin, mais plutôt une sorte de best of particulièrement monstrueux. D’un autre coté, cela nous permet de profiter de près de 21 titres en versions lives, ce qui n’est pas négligeable.

Que dire de plus, ce double live est tout simplement mythique, et est probablement l’album que j’ai le plus écouté dans ma vie. Le best of parfait pour les néophytes des Dieux du métal (honte à vous), et un indispensable pour les fans…SLAYEEEEEEEEEEEEEEEEEER !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

7 COMMENTAIRE(S)

Charles citer
Charles
15/04/2006 13:33
note: 4.5/5
énooooorme !!! puissant, rapide, cet album est jouissif !!
Body Count citer
Body Count
13/08/2005 22:14
J'ai pas encore bien assimilé les early Slayer (la période pré Reign In Blood) que je me suis procuré y'a peu, donc je me réserve le live pour plus tard, mais je l'ai !

Et la kro de South Of Heaven elle est où ???!!! Et celle de Reign In Blood ??!!! Sacrilège... Et puis c'est toute la disco qu'il faut chroniquer quoi ! ;-)
citer
°(O_o)° (invité)
11/02/2005
J'ai connu Slayer en 1990, je venais juste d'integrer ma 5eme avec le magnifique show no mercy, grandiose Sourire le live undead avec son son pourrit mais raaaaaaaaaa si vrai si sauvage !!!! déja ça me donnait envie d y être !
bref je ne vais pas vous décrire tout les sentiments de rage que j ai eu à ecouter hell awaits et les autres, mais le seasons in the abyss, dés sa sortie ma fait jouir :o)

Le live, quand à lui est définitivement..... indétronable. !
Chri$ citer
Chri$
16/11/2004
note: 4.75/5
pkoi tu me ferais de la lèche? c moi qui te doit de l'argent Moqueur
space monkey citer
space monkey
16/11/2004
C'est par cet album que j'ai connu Slayer et ce fut une grosse claque pour moi.
J'ai repris une grosse claque à Bercy il y a quelques temps et je me demande pourquoi j'ai délaissé slayer pendant toutes ces années (9 quand même !!!)
...
Si quelqu'un me soupçonne de faire de la lèche auprès de Chris en faisant des commentaires sur une chro de Slayer (plutot qu'un autre groupe commençant par "s"Clin d'oeil, et bah il a raison ! Gros sourire
Dead citer
Dead
22/08/2004
Dommage que le mixage soit moyen : quand y'a un solo, on entend plus rien Sourire
pj666 citer
pj666
17/08/2004
Un grand classique. Y a juste les grosses caisses qu'on entend pas bcp, mais Dave Lombardo était loin devant les autres à cette époque !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Slayer
notes
Chroniqueur : 4.75/5
Lecteurs : (24)  4.66/5
Webzines : (7)  4.46/5

plus d'infos sur
Slayer
Slayer
Thrash - 1981 - Etats-Unis
  

tracklist
CD 1:
01.   Hell Awaits  (06:51)
02.   The Anti-Christ  (03:55)
03.   War Ensemble  (04:53)
04.   South Of Heaven  (04:25)
05.   Raining Blood  (02:32)
06.   Altar Of Sacrifice  (02:48)
07.   Jesus Saves  (04:13)
08.   Dead Skin Mask  (04:58)
09.   Seasons In The Abyss  (07:01)
10.   Mandatory Suicide  (04:01)
11.   Angel Of Death  (05:24)

CD 2:
01.   Hallowed Point  (03:38)
02.   Blood Red  (03:12)
03.   Die By The Sword  (03:17)
04.   Black Magic  (03:35)
05.   Captor Of Sin  (03:29)
06.   Born Of Fire  (03:00)
07.   Postmortem  (04:04)
08.   Spirit In Black  (04:22)
09.   Expendable Youth  (04:28)
10.   Chemical Warfare  (05:26)

Durée : 89:32

line up
parution
22 Octobre 1991

voir aussi
Slayer
Slayer
God Hates Us All

2001 - American Recordings
  
Slayer
Slayer
Divine Intervention

1994 - American Recordings
  
Slayer
Slayer
Still Reigning (DVD)

2004 - American Recordings
  
Slayer
Slayer
Diabolus In Musica

1998 - American Recordings
  
Slayer
Slayer
Undisputed Attitude

1996 - American Recordings
  

Essayez aussi
Sepultura
Sepultura
Dante XXI

2006 - SPV
  
Gammacide
Gammacide
Victims Of Science

1989 - Wild Rags Records
  
Exodus
Exodus
Shovel Headed Kill Machine

2005 - Nuclear Blast Records
  
Razor
Razor
Violent Restitution

1988 - Steamhammer Records (SPV)
  
Contorsion
Contorsion
United Zombie Nation (U.z.N)

2017 - Autoproduction
  

Entombed
Serpent Saints (The Ten Ame...
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique