chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
99 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Annihilator - Set The World On Fire

Chronique

Annihilator Set The World On Fire
Jeff Waters a pris son temps pour donner un successeur au monumental "Never, Neverland". Trois années marquées par le renouvellement aux 3/5ème du line up et par un changement de cap stylistique qui voit ANNIHILATOR prendre des atours franchement heavy. Très mélodique, "Set the World on Fire" braconne plus sur les terres de SKID ROW et son excellent "Slave to the Grind" que sur les rivages speed des premiers MEGADETH ou TESTAMENT. D'un contenu très technique, on passe à une approche plus simple, plus conventionnelle, qui fait immédiatement regretter les déferlantes thrash de "Alice in Hell" et "Never, Neverland". De ce point de vue là, aucun suspense : "Set the World on Fire" ne leur arrive pas à la cheville. Mais compte tenu de la traversée du désert qui suivra cet album (rien de notable ou presque jusqu'à "Carnival Diablos" en 2001), une poignée de titres valent quand même le détour.

A commencer par le title track, une petite bombe métallique qui n'est pas devenue un classique du groupe par hasard ; le tempo est lourd, les riffs plombés et le refrain carrément imparable. Même épurée, la formule ANNIHILATOR n'a rien perdu en efficacité sur ce titre, comme en témoigne ce solo bien catchy de maître Waters. La rampe de lancement idéale pour les deux meilleurs morceaux restant, comme par hasard composés par le noyau dur de Alice/Neverland (Waters, Darley, Hartmann). Le court et jouissif "No Zone" accélère le tempo pour 2:47 mn de heavy speed de rang et s'impose comme le successeur (très) allégé de "Road to Ruin". Mid tempo percutant, "Bats in the Belfry" prolonge par instants la magie de "Never, Neverland" au court d'un break terrible à 2:04 mn, ponctué par un excellent scream du laissé pour compte Coburn Pharr. Voilà pour le meilleur.

Pour ce qui est du pire, on fera preuve d'indulgence envers "Snake in the Grass", dont la deuxième partie évoque un SKID ROW passable (riffs sautillants et groovy à l'appui). On sera néanmoins sans pitié avec les ballades poussives (2 sur 10 titres, y a de l'abus !) qui viennent casser le rythme d'un album manquant singulièrement de patate. Hormis l'assez fun "Knight Jumps Queen" (très hard rock dans l'esprit), le reste est franchement dispensable et il faut patienter jusqu'au final ("Brain Dance" et ses réminiscences de riffs de la première heure) pour retrouver un semblant de fougue. Bilan mitigé donc, pour un album qui reprend à son compte les recettes éculées du metal 80's. Reste un bon chanteur (Aaron Randall, 19 ans à l'époque) dans un registre heavy/FM, quelques trop rares fulgurances rythmiques et le dernier disque avant longtemps où ANNIHILATOR donne le sentiment d'être plus qu'un cover band de luxe de SLAYER, AC/DC et METALLICA.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

7 COMMENTAIRE(S)

Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
22/12/2007 15:37
note: 7/10
Niktareum a écrit : Evil_Nick a écrit :
C'est vrai que cet album à une approche assez similaire au Skid Row de "STTG" (Nikta, vite vite, la chro !!)

Je sais pas... Roll Eyes

Mr Green


Allez Nikta ... un bon geste pour les fêtes !
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
22/12/2007 14:35
note: 7/10
Evil_Nick a écrit : C'est le seul Annihilator que j'ai en fait et ça fait un bail que je l'ai pas écouté. J'avais accroché moyen car je voyais ça plus Thrash, Annihilator. Mais , à la lecture de tes chros, j'ai probablement pas choisi le bon disque. Gros sourire
C'est vrai que cet album à une approche assez similaire au Skid Row de "STTG" (Nikta, vite vite, la chro !!) avec des morceaux heavy-hard bien sympatoches d'un côté et la ballade qui tue de l'autre ("Phoenix rising"Clin d'oeil. Faudra que je le réécoute mais, pour moi, 7 me parait un maximum.


C'est tout le problème de ce groupe, faut avoir la chance de tomber sur le ou les bons albums sinon ça donne pas envie d'aller voir plus loin.
Evil_Nick citer
Evil_Nick
21/12/2007 21:51
Niktareum a écrit : Evil_Nick a écrit :
C'est vrai que cet album à une approche assez similaire au Skid Row de "STTG" (Nikta, vite vite, la chro !!)

Je sais pas... Roll Eyes


Pitié !!

Niktareum citer
Niktareum
21/12/2007 21:38
Evil_Nick a écrit :
C'est vrai que cet album à une approche assez similaire au Skid Row de "STTG" (Nikta, vite vite, la chro !!)

Je sais pas... Roll Eyes

Mr Green
Evil_Nick citer
Evil_Nick
21/12/2007 20:54
C'est le seul Annihilator que j'ai en fait et ça fait un bail que je l'ai pas écouté. J'avais accroché moyen car je voyais ça plus Thrash, Annihilator. Mais , à la lecture de tes chros, j'ai probablement pas choisi le bon disque. Gros sourire
C'est vrai que cet album à une approche assez similaire au Skid Row de "STTG" (Nikta, vite vite, la chro !!) avec des morceaux heavy-hard bien sympatoches d'un côté et la ballade qui tue de l'autre ("Phoenix rising"Clin d'oeil. Faudra que je le réécoute mais, pour moi, 7 me parait un maximum.
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
21/12/2007 15:17
note: 7/10
cglaume a écrit : Allez, moi je mets un bon point de plus que toi parce que j'ai découvert cet album à sa sortie, alors que je me thrashifiais sauvagement mais que j'avais encore un gros pied dans le heavy et les trucs plus cools, et que donc l'album est passé comme un lettre à la poste (à part paut-être pour les "Phoenix Rising" et "The Edge"Clin d'oeil.

J'avoue bien aimer "Snake In The Grass", même si ça n'est pas super thrash. C'est un des rares morceaux qui me revient comme ça, sans prévenir, et que je me mets à chantonner sans savoir pourquoi ...

"Youre just a big disgrace
Turn around, get out of my face
Youve got no fuckin class
Reptile, youre a snake in the grass"


Pareil que toi, j'avais chopé cet album à sa sortie mais j'avais découvers le groupe 6 mois avant avec Never, Neverland donc fallait que je marque la différence de niveau entre les deux. Ceci dit je le réécoute toujours avec plaisir, ça reste un skeud sympa !
cglaume citer
cglaume
21/12/2007 09:43
note: 8/10
Allez, moi je mets un bon point de plus que toi parce que j'ai découvert cet album à sa sortie, alors que je me thrashifiais sauvagement mais que j'avais encore un gros pied dans le heavy et les trucs plus cools, et que donc l'album est passé comme un lettre à la poste (à part paut-être pour les "Phoenix Rising" et "The Edge"Clin d'oeil.

J'avoue bien aimer "Snake In The Grass", même si ça n'est pas super thrash. C'est un des rares morceaux qui me revient comme ça, sans prévenir, et que je me mets à chantonner sans savoir pourquoi ...

"Youre just a big disgrace
Turn around, get out of my face
Youve got no fuckin class
Reptile, youre a snake in the grass"

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Annihilator
Heavy metal
1993 - Roadrunner Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (8)  6.94/10
Webzines : (10)  7.16/10

plus d'infos sur
Annihilator
Annihilator
Thrash metal - 1984 - Canada
  

vidéos
Set the World on Fire
Set the World on Fire
Annihilator

Extrait de "Set The World On Fire"
  

tracklist
01.  Set the World on Fire
02.  No Zone
03.  Bats in the Belfry
04.  Snake in the Grass
05.  Phoenix Rising
06.  Knight Jumps Queen
07.  Sounds Good to Me
08.  The Edge
09.  Don't Bother Me
10.  Brain Dance

Durée : 39 min.

line up
voir aussi
Annihilator
Annihilator
Criteria For A Black Widow

1999 - Roadrunner Records
  
Annihilator
Annihilator
Bag Of Tricks (Compil.)

1994 - Roadrunner Records
  
Annihilator
Annihilator
Alice In Hell

1989 - Roadrunner Records
  
Annihilator
Annihilator
Refresh The Demon

1996 - Music For Nations
  
Annihilator
Annihilator
Metal

2007 - SPV
  

Essayez aussi
Lunar Shadow
Lunar Shadow
The Smokeless Fires

2019 - Cruz Del Sur Music
  
Bruce Dickinson
Bruce Dickinson
Accident Of Birth

1996 - Sanctuary Records
  
Steelwing
Steelwing
Zone Of Alienation

2012 - Noiseart Records
  
Black Sabbath
Black Sabbath
Live at Last (Live)

1980 - NEMS Records
  
Iron Savior
Iron Savior
Kill or Get Killed

2019 - AFM Records
  

Evile
Enter the Grave
Lire la chronique
25th Anniversary Tour
Machine Head
Lire le live report
Le Black Metal... CA M'AGACE !!!
Lire le podcast
Nox Irae
Here The Dead Live (EP)
Lire la chronique
Sadistic Ritual
Visionaire Of Death
Lire la chronique
Nuclear Assault
Out Of Order
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
Urn
Iron Will Of Power
Lire la chronique
Swarm
Anathema
Lire la chronique
Power Trip
Opening Fire: 2008​-​2014 (...
Lire la chronique
PPCM #24 - A Link to the Past (les groupes de mes poésiques)
Lire le podcast
Exhorder
Mourn The Southern Skies
Lire la chronique
BLACK METAL ! Le TOP de...
Lire le podcast
Division Speed
Division Speed
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2019 / The Decompomorphosis
Lire le dossier
Critical Defiance
Misconception
Lire la chronique
LORDS OF CHAOS : La Sakranalyse
Lire le podcast
Inculter
Fatal Visions
Lire la chronique
Hatriot
From Days Unto Darkness
Lire la chronique
METAL MEAN FESTIVAL XV - 2019
Asphyx + Au-Dessus + Bloodb...
Lire le live report
Detherous
Hacked To Death
Lire la chronique
Whore Black Metal : STOP AU SEXISME
Lire le podcast
SYLAK OPEN AIR 2019
Apocalyptica + Black Flag +...
Lire le live report
METALHERTZ - S02E04 - Symphonic PACA Metal
Lire le podcast
Destruction
Born To Perish
Lire la chronique
Metal Church
Damned If You Do
Lire la chronique
Tantara
Sum of Forces
Lire la chronique
Sacred Reich
Awakening
Lire la chronique
Retour de vacances, et ZOU !
Lire le podcast
Enforced
At The Walls
Lire la chronique
Death Angel
Humanicide
Lire la chronique