chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
92 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Kreator - Renewal

Chronique

Kreator Renewal
Deux ans après un "Coma Of Souls" quasi parfait, KREATOR est à la relance. Désireux de repousser les barrières d'un genre qu'ils ont largement contribué à façonner, les allemands doivent néanmoins répondre aux attentes de fans avides de rythmiques rapides et de riffs vengeurs. L'exercice, de haute voltige, consiste à satisfaire un public thrash réputé conservateur tout en gardant les faveurs de la critique, prête à sanctionner le groupe au premier signe de stagnation. Une équation à deux inconnues : KREATOR est-il capable d'afficher le même niveau de maîtrise que celui atteint sur "Coma" sans tomber dans la redite ?

Le choix d'un titre comme "Renewal" n'a rien d'anodin et si l'album démarre avec un brûlot thrash dans la droite lignée kreatorienne, l'excellent "Winter Martyrium", on note déjà quelques changements dans la manière dont tourne la machine germaine. Le tempo se fait plus lent, la production plus vivante, et les riffs ne semblent plus tournés vers l'offensive à tout crin, comme si KREATOR s'était résolu à épurer son style pour ne pas tomber dans la caricature. Jadis tout en cadence, le chant d'écorché de Mille Petrozza tend souvent vers la plainte, comme pour annoncer l'ambiance du morceau suivant, "Renewal", mid tempo charnu et lugubre au refrain scandé avec l'énergie du désespoir. Plus aventureux mais aussi plus sombre, KREATOR fait de la lourdeur une nouvelle arme de choix, un parti pris que l'on retrouve sur le spectral "Reflection" (malgré une accélération typiquement thrash à 2:43) et surtout sur "Karmic Wheel", morceau lancinant de plus de 6 minutes, où la mélancolie finit de l'emporter sur la rage. Un grand écart entre SODOM et CORONER qui voit les géniteurs de "Pleasure To Kill" s'envoler vers des contrées plus planantes et mélodiques (le superbe break à 2:41), on se pince pour y croire !

Conséquence directe de cet entre deux stylistique, Frank Gosdzik (aka Frank Blackfire chez SODOM), pourtant pas un manche en matière de leads, paraît moins à l'aise que sur l'album précédent. Sans être franchement déplacés, ses solos ont bien du mal à s'ajuster sur les compositions à géométrie variable de "Renewal", exception faîte d'une divine intervention à 2:41 sur "Europe After The Rain", le morceau le plus radical et direct de l'album. Ce n'est heureusement pas la seule réminiscence du KREATOR animal et sauvage que l'on affectionne. "Brainseed" rééquilibre le bilan (en terme d'intensité) en faisant feu de tout bois sur la base d'un excellent riff, de même que l'entraînante "Zero To None", aux décrochages rythmiques plutôt novateurs. Reste l'énigme "Realitätskontrolle". Bien sûr, on peut questionner la présence d'un tel instrumental au milieu d'un programme court de 9 titres et seulement 38 minutes. Mais ce particularisme musical (une batterie martiale sur fond de sonorités post industrielles) participe de l'ambiance singulière d'un album baignant dans une forme de malaise et de renoncement. C'est d'ailleurs avec l'atypique "Depression Unrest" que l'on quitte le groupe, à moitié rassuré par un titre aussi dépaysant pour l'amateur de metal original que déconcertant pour le thrash addict.

Dernier enregistrement du KREATOR première époque avant moult bouleversements dans le line-up, "Renewal" n'est ni un "Coma" bis, ni une antithèse du thrash débridé développé par le groupe dans les années 80. Le cul entre deux chaises musicales ? Sans doute, mais le virage à 90 degrés, moins raide que celui pris de "Cause For Conflict" à "Outcast", est plutôt bien négocié.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

6 COMMENTAIRE(S)

HhlyKosproïva citer
HhlyKosproïva
23/10/2017 04:44
note: 5/10
Pfiu, j'écoute cet album très en retard, et c'est pas terrible... Heureusement que les pistes 2, 3 et 7 sont là sinon c'est le vide absolu, je trouve certaines musiques quasiment inécoutables parfois à cause de parties expérimentales mal dosées ou à cause simplement du chant (les interludes gâchent complètement "Europe After The Rain" d'ailleurs)... Bref, je l'aime vraiment pas celui-ci.
Invité citer
Crom -Cruach
04/06/2012 18:49
Toujours bien aimé l'orientation politique du sieur Petrozza mais jamais trop accroché à leur zic même si leur visuel (le gros démon à l'ancienne) m'avait frappé quand j'étais ado.
Faut que je m'y colle vraiment un jour !!
thefastandgrind citer
thefastandgrind
04/06/2012 07:08
note: 7/10
Il est vrai qu'il est différent de ce que proposait à l'époque kreator et ont eu après cette release un gros passage à vide ou ce devenait plus de l'expérimentation que du pure kreator mais au dela de ça cette album m'a plus mais c'est comme quoi le gout et les couleurs ça se discute pas Clin d'oeil
von_yaourt citer
von_yaourt
24/05/2008 17:58
cglaume a écrit : J'en ai un mauvais souvenir de cet album ... 'faudrait que je le réécoute avant de la noter, mais j'opterais plutôt pour un 5-6 de mémoire ...

Tout à fait pareil. Un album tellement peu mémorable que je ne m'en souviens même pas. Mr Green
Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
24/05/2008 16:44
note: 8/10
cglaume a écrit : J'en ai un mauvais souvenir de cet album ... 'faudrait que je le réécoute avant de la noter, mais j'opterais plutôt pour un 5-6 de mémoire ...

C'est le premier album du groupe que j'ai écouté, et je suis particulièrement fan du 1er morceau. Après, c'est vrai que c'est différent des premiers albums.
cglaume citer
cglaume
24/05/2008 16:27
J'en ai un mauvais souvenir de cet album ... 'faudrait que je le réécoute avant de la noter, mais j'opterais plutôt pour un 5-6 de mémoire ...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Kreator
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (8)  7.5/10
Webzines : (6)  6.33/10

plus d'infos sur
Kreator
Kreator
Thrash - 1984 - Allemagne
  

écoutez
vidéos
Renewal
Renewal
Kreator

Extrait de "Renewal"
  

tracklist
01.  Winter Martyrium
02.  Renewal
03.  Reflection
04.  Brainseed
05.  Karmic Wheel
06.  Realitätskontrolle
07.  Zero To None
08.  Europe After The Rain
09.  Depression Unrest

Durée : 38:55

line up
voir aussi
Kreator
Kreator
Extreme Aggression

1989 - Noise Records
  
Kreator
Kreator
Endless Pain

1985 - Noise Records
  
Kreator
Kreator
Cause For Conflict

1995 - Gun Records
  
Kreator
Kreator
Terrible Certainty

1987 - Noise Records
  
Kreator
Kreator
Hordes Of Chaos

2009 - SPV
  

Essayez aussi
Hexecutor
Hexecutor
Poison, Lust And Damnation

2016 - Armée de la Mort Records
  
Dew-Scented
Dew-Scented
Issue VI

2005 - Nuclear Blast Records
  
Dew-Scented
Dew-Scented
Incinerate

2007 - Nuclear Blast Records
  
Metallica
Metallica
...And Justice For All

1988 - Elektra
  
Testament
Testament
The Gathering

1999 - Spitfire Records
  

Spellbound
Incoming Destiny
Lire la chronique
Kill-Town Death Fest 2018 / The Resurrection Edition
Lire le dossier
French Black Metal : Les illuminés
Lire le podcast
Ultra-Violence
Operation Misdirection
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 17 - Entretien avec un Bourreau.
Lire le podcast
Panzer Squad
Ruins
Lire la chronique
Dreadful Fate
Vengeance
Lire la chronique
Nuclear Assault
Handle With Care
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 16 - And the Legend Leaves Town ...
Lire le podcast
Black Metal de Pologne, mais pas Behemoth, ni Graveland, mais plutôt....
Lire le podcast
Hellish
The Spectre Of Lonely Souls
Lire la chronique
Skeletonwitch
Devouring Radiant Light
Lire la chronique
METAL MEAN FESTIVAL
Auðn + Convulse + Cult of F...
Lire le live report
Hirax European Summer Tour 2018
Antagonism + Dissident + Hi...
Lire le live report
Sylak Open Air 2018
At The Gates + Bloodbath + ...
Lire le live report
Le Canyon - Episode 15 - Sky Valley Summer Vibes sous l'Océan
Lire le podcast
Metallica
The $5.98 EP - Garage Days ...
Lire la chronique
Devastatiön
Drink With The Devil (EP)
Lire la chronique
Nuclear Assault
Survive
Lire la chronique
Exmortus
The Sound Of Steel
Lire la chronique
Le NSBM... un thème arisk !
Lire le podcast
Nuclear Assault
The Plague (EP)
Lire la chronique
Le Canyon - Episode 14 - The Great Northern Live Report
Lire le podcast
Nuclear Assault
Game Over
Lire la chronique
FOREST FEST OPEN AIR
Antzaat + Anus Mundi + Aura...
Lire le live report
Mezzrow
Then Came The Killing
Lire la chronique
Death Power
The Bogeyman Returns (Compil.)
Lire la chronique
Être moins con : lire BLACK METAL
Lire le podcast
LE Canyon - Episode 13 - Dragon casqué
Lire le podcast
Sacred Reich
Independent
Lire la chronique
Blackened
The Aftermath (EP)
Lire la chronique