chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
143 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Benighted - Dogs Always Bite Harder than Their Master

Chronique

Benighted Dogs Always Bite Harder than Their Master (EP)
Généreux. C’est le mot qui me vient à l’esprit en pensant à Benighted : que l’on soit en train de dénombrer le nombre de leurs productions auditives, la quantité de BPMs atteinte, ou les innombrables dates de leurs nombreuses tournées, on ne peut leur enlever cette qualité. Et ce nouvel EP, qui a presque figure d’un petit album du haut de ses 33 mn, n’ira pas me contredire.

Au menu, 3 nouveaux titres, une cover survitaminée du mythique « Slaughter of the Soul » des maitres Suédois du melodeath, et 6 lives du concert de leurs 20 ans auquel j’ai déjà donné écho via mon live report. Les 3 nouveaux titres couvrent tout ce qu’il y a à aimer chez les Benighted, et j’y ressens un petit feeling à la « Identisick » (probablement à cause des cassures rythmiques de « Teeth and Hatred » et « Martyr »), qui couplé à la brutalité exacerbée du récent « Necrobreed », fait son petit effet. Si leur petit dernier avait quelques passages moins inspirés, ici la distance à couvrir est moins importance, et il ne se dégage aucune impression de lassitude de ces 10mn de nouveaux titres. Si je devais dégager un gagnant, ce serait le titre éponyme qui l’emporterait, aidé en cela par ses deux guests de qualité (Sven d’Aborted et Nikita de Der Weg Einer Freiheit), une structure plus léchée qu’à l’accoutumée, et un « refrain » accrocheur côté guitares qui rappelle d’une certaine manière justement le combo Allemand.

La cover de « Slaughter of the Soul » est un modèle du genre, assez fidèle à l’original tout en accélérant très clairement le tempo ; rares sont les groupes à être à la hauteur à mes yeux de reprendre du At the Gates, et pourtant, aux côtés de l’excellente autre cover de « Blinded by Fear » des Italiens de Fleshgod Apocalypse, elle aussi chère à mon cœur, elle n’a pas à démériter. Et j’adore l’accélération à 1mn55 juste après le solo, bien vu.

Reste à vous parler des 6 titres lives, qui font la part belle à « Necrobreed », et surtout aux nombreux guests qui avaient occupé la scène en Mai dernier à Lyon. Pour l’ambiance de feu, je vous renvoie à mon live report, retenez juste que le son est dantesque, que « Reptilian » met la grosse baffe d’entrée de jeu (Kevin Paradis…wow), et que même le vieux-mais-encore-bien-portant morceau « Fœtus » a les honneurs de figurer sur cet enregistrement. J’adore « Let the Blood Spill… » et autres classiques mais il est judicieux d’avoir laissé de la place à d’autres morceaux moins mis en avant.

Je ressors très satisfait des multiples écoutes de cet EP, et il laisse présager du meilleur pour la suite ; et pourtant l’exercice est parfois difficile. 20 ans déjà pour Benighted, voilà le message qui passe en filigrane sur cet EP, pour ma part je resigne pour vous suivre encore 20 ans de plus sans hésiter.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Benighted
Brutal Deathcore
2018 - Season Of Mist
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (2)  3.75/5
Webzines : (6)  3.83/5

plus d'infos sur
Benighted
Benighted
Brutal Death - 1998 - France
  

vidéos
Dogs Always Bite Harder Than Their Master
Dogs Always Bite Harder Than Their Master
Benighted

Extrait de "Dogs Always Bite Harder than Their Master"
  
Martyr
Martyr
Benighted

Extrait de "Dogs Always Bite Harder than Their Master"
  

tracklist
01.   Teeth and Hatred  (02:26)
02.   Martyr  (03:02)
03.   Dogs Always Bite Harder than Their Master  (04:10)
04.   Slaughter of the Soul (At the Gates cover)  (02:59)
05.   Reptilian (live)  (04:26)
06.   Cum with Disgust (live)  (03:10)
07.   Spit (live)  (04:52)
08.   Necrobreed (live)  (01:29)
09.   Unborn Infected Children (live)  (03:55)
10.   Foetus (live)  (03:19)

line up
parution
12 Octobre 2018

voir aussi
Benighted
Benighted
Identisick

2006 - Adipocere Records
  
Benighted
Benighted
Icon

2007 - Osmose Productions
  
Benighted
Benighted
Necrobreed

2017 - Season Of Mist
  
Benighted
Benighted
Brutalive the Sick (Live)

2015 - Season Of Mist
  
Benighted
Benighted
Asylum Cave

2011 - Season Of Mist
  

Essayez aussi
Kess'khtak
Kess'khtak
May Not Be The One You Want (EP)

2010 - Sigma Records
  
Modus Delicti
Modus Delicti
Modus Delicti (EP)

2010 - The Spew Records
  
Oceano
Oceano
Revelation

2017 - Sumerian Records
  
Beneath The Massacre
Beneath The Massacre
Mechanics Of Dysfunction

2007 - Prosthetic Records
  
Beneath The Massacre
Beneath The Massacre
Dystopia

2008 - Prosthetic Records
  

Exodus
Force Of Habit
Lire la chronique
Drowning / Misgivings
Requiem For Gods Perdition ...
Lire la chronique
L'affaire JP FOURNIER... L'illustrateur qui tua son père.
Lire le podcast
Bestial Invasion
Monomania
Lire la chronique
Night In Gales
Dawnlight Garden
Lire la chronique
Obszön Geschöpf
Lire le biographie
Amorphia
Merciless Strike
Lire la chronique
Scène Franc-Comtoise
Lire le dossier
Dawnbreath
Creatures Of The Damned
Lire la chronique
UNDERGROUND ! C'est quoi et à quoi ça sert ?
Lire le podcast
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Detherous / Stench Of Death
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
French Black Metal : La collec' plus lourde que ton père !!!
Lire le podcast
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique