chargement...

haut de page
Remontez pour accéder au menu
186 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Opeth - The Roundhouse Tapes

Chronique

Opeth The Roundhouse Tapes (Live)
Mouais... Autant être franc avec vous : si je n'avais pas eu acc BIP! ès au promo, je n'aurais sans doute jamais acheté ce double album. Apparemment inspiré par le scandaleux "Eleven Burial Masses" de Cradle Of Filth, Peaceville a trouvé un nouveau moyen de plumer les fans que je pensais l'exclusivité de Roadrunner : sortir un CD liv BIP! e (avec une édition limitée top moumoutte) puis le DVD du même concert quelques mois plus tard avec des bonus, afin d'avoir l'opportunité de vendre autant sur les deux formats. Donc si vous aimez Opeth et que vous préférez avoir l'image pour quelques euro BIP! s de plus (surtout que ça s'annonce très intéressant !), je vous conseille de prendre votre mal en patience et d'attendre début 2008 pour vous offrir le DVD dont je ne manquerai pas de vous parler en temps voulu. Ceci dit, ça m'ennuie un peu pour le groupe qui entre Roa BIP! drunner (avec sa manie de sortir des versions collector après coup) et maintenant Peaceville (qui a décidément bien changé...), ternie sa réputation sur des considérations commerciales incontrôlables et irrespectueuses pour leur public. D'autant plus que contrair BIP! ement à "Lamentations", Opeth nous offre cette fois-ci, un véritable album live très convaincant.

Enregistré le 9 novembre 2006 au Camden Roadhouse de Lo BIP! ndres, "The Roundhouse Tapes" fait partie des concerts de la seconde tournée qui a suivi la sortie de "Ghost Reveries", à laque BIP! lle je n'avais pas eu la chance d'assister (pas comme Chris, hein ?). Et contrairement à la première, la particularité de cette seconde tournée est de balayer toute la discographie des suédois, sans écarter un seul album !!! Et pour enfoncer le clou, le groupe ne se con BIP! tente pas de jouer les grands tubes habituels ("The Drappery Falls", "White Cluster", "Advent", "Deliverance" ...), mais nous propose au contraire, une série de titres un peu "oubliés" qui rendent ce live d'autant plus intéressant. Jugez plutôt : "The Night And The Silent Wa BIP! ter", "Face Of Melinda", "Blackwater Park", "When", ... il n'y a presque rien à jeter la dedans. Mon seul regret concerne "Under The We BIP! eping Moon" qui est pour ma part, le morceau le moins bon de "Orchid".

Pour les nostalgiques de la grande époque, "The Roundhouse Tapes" res BIP! tera le dernier témoignage d'un concert d'Opeth en compagnie de Peter Lindgren qui a quitté le groupe courant 2007. Et comme vous vous en doutez sûrement, la prestation du quintette est im-pec-cable, des différents chants de Mikael (quelle voix quand même !) au solos, en pas BIP! sant par les backing-vocals de Per et le jeu de batterie de Martin Axenrot. Toutefois, on ne pourra que regretter l'absence de Martin Lopez qui apportait un jeu plus riche et subtil, bien plus adapté au style d'Opeth que celui de Axe, 100% death metal. Pou BIP! r ne pas que Per s'ennuie durant le set (maintenant qu'il fait partie du groupe), Opeth a dû également retravailler tous ces mo BIP! rceaux pour y intégrer des parties de claviers, ce qui offre de petites surprises et des variations globalement de bon g BIP! oût même si elles n'apportent pas grand chose à la beauté des morceaux de base.

Vous qui savez ce qu'est un concert d'Opeth aujourd'hui, vous vous de BIP! mandez sans doute si l'on a le droit au désormais célèbre "Mikael-Entertaining-Show". Je vous rassure tout de suite, la caméra ne fait plus peur au plus grand comique suédois de tous les temps. La f BIP! in de "Blackwater Park" est d'ailleurs un petit bijou en la matière mais je laisse la surprise à ceux qui écouteront l'album. Alo BIP! rs même si le son est excellent, très bien mixé (on ne peut pas le nier) et retranscrit parfaitement l'atmosphère d'un concert d'Opeth, l'image manque cruellement à ce double CD, notamment pour ces moments de dialogue avec le public où on aimerait voir la tête qu BIP! e font Mikael et les membres du groupe pendant ces petits monologues.

Donc oui, "The Roundhouse Tapes" est effectivement un excellent liv BIP! e à tous les niveaux, qui ravira sans doute les amateurs de la musique des suédois. Les morceaux n'ont rien perdu de leur supe BIP! rbe en passant sur scène et leur sélection parmi un répertoire plutôt conséquent, est quasiment irréprochable, comme si elle avait été étudiée pour récompenser ceux qui les suivent depuis "Orchid". Mais maintenant que vous savez qu'un DVD (dont les pistes audio sont fa BIP! cilement extractibles...) de ce même concert verra le jour dans quelques mois, c'est à vous de voir ce qui vous conviendra le mi BIP! eux. En ce qui me concerne, le choix est fait.

DOSSIERS LIES

Les supplices du chroniqueur
Les supplices du chroniqueur
Novembre 2007
  
Chroniques à la con ! 4 : la résurrection
Chroniques à la con ! 4 : la résurrection
Février 2008
  

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Opeth
Death Metal progressif
2007 - Peaceville Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (9)  4.06/5
Webzines : (31)  4.1/5

plus d'infos sur
Opeth
Opeth
Metal progressif - 1990 - Suède
  

tracklist
CD1 :

01.   When
02.   Ghost Of Perdition
03.   Under The Weeping Moon
04.   Bleak
05.   Face Of Melinda
06.   The Night and the Silent Water

CD2 :

01.   Windowpane
02.   Blackwater Park
03.   Demon of the Fall

Durée : 95 min.

line up
parution
5 Novembre 2007

voir aussi
Opeth
Opeth
Damnation

2003 - Music For Nations
  
Opeth
Opeth
Watershed

2008 - Roadrunner Records
  
Opeth
Opeth
In Live Concert At The Royal Albert Hall (DVD)

2010 - Roadrunner Records
  
Opeth
Opeth
Blackwater Park

2001 - Music For Nations
  
Opeth
Opeth
Deliverance

2002 - Music For Nations
  

Essayez aussi
Dysylumn
Dysylumn
Chaos Primordial (EP)

2016 - Egregor Records
  
Sphæra
Sphæra
C8H11NO2 (EP)

2017 - Autoproduction
  
Misanthrope
Misanthrope
Bâtisseur de Cathédrales : Les Fissures de l'Édifice (EP)

2020 - Holy Records
  
Disillusion
Disillusion
Back to Times of Splendor

2004 - Metal Blade Records
  
The Contortionist
The Contortionist
Exoplanet

2010 - Good Fight Music
  

Arsis
We Are The Nightmare
Lire la chronique
Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Exumer
Hostile Defiance
Lire la chronique
Annihilator
Sadistic Ballistic
Lire la chronique
Algebra
Pulse?
Lire la chronique
Vader
Solitude In Madness
Lire la chronique
Sepultura
Quadra
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Cryptic Shift pour "Visitations from Enceladus"
Lire l'interview
5 pépites méconnues du BLACK METAL
Lire le dossier
Galaxy
Lost from the Start (EP)
Lire la chronique
Voice Of Ruin
Acheron
Lire la chronique
The Black Dahlia Murder
Verminous
Lire la chronique
Aborted
La Grande Mascarade (EP)
Lire la chronique
Testament
Titans of Creation
Lire la chronique
Laceration
Remnants (Compil.)
Lire la chronique
SUMMONING ! Les reprises les plus WTF !!!
Lire le podcast
Hellgarden
Making Noise, Living Fast
Lire la chronique
Antagonism
World On Disease
Lire la chronique
Sadus
A Vision Of Misery
Lire la chronique
Moribund Scum
Only Death
Lire la chronique
Meshuggah
I (EP)
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
PPCM #32 - Un petit tour auprès d'un groupe pionnier...
Lire le podcast
Take Offense
Keep An Eye Out
Lire la chronique
BLACK METAL : les looks atypiques (voire improbables)
Lire le podcast
Dead Heat
Certain Death
Lire la chronique